Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Classiques de l'EURO : Galles - Belgique 2016

Restez chez vous et regardez ce magnifique quart de finale de l'EURO 2016 en intégralité sur UEFA.tv.

L'équipe de Chris Coleman a été l'une des belles aventures du dernier EURO. Pour sa première phase finale, toutefois, elle était loin de faire partie des favoris, malgré la présence de Gareth Bale. Alors se retrouver en quarts contre la Belgique n°2 mondial était avant tout une fête.

LE MATCH EN INTÉGRALITÉ (en anglais)

Galles : son chemin vers les quarts
Galles : son chemin vers les quarts

Pour bien profiter du match...

La Belgique semble monter en puissance dans ce tournoi. Après des débuts difficiles contre l'Italie en phase de groupes, elle prend son rythme face à l'Eire et la Suède et reste sur une victoire plus que convaincante face à la Hongrie en 8es de finale (4-0). Ce parcours fait des joueurs de Marc Wilmots les favoris pour une place dans le dernier carré.

C'est en vainqueurs du Groupe B (2-1 contre la Slovaquie , 3-0 contre la Russie, 1-2 contre l'Angleterre) que les joueurs de Coleman défient la Belgique à Lille après une victoire très difficilement obtenue, en 8es de finale sur l'Irlande du Nord.

Galles, l'hymne national
Galles, l'hymne national

Les joueurs qui ont brillé dans ce match

  • Gareth Bale : l'attaquant du Real Madrid est toujours transcendé sous le maillot rouge, mais ce soir-là, au stade Pierre-Mauroy, le Dragon était en feu.
  • Aaron Ramsey : c'est l'autre star galloise. Le milieu de terrain d'Arsenal ne ratera pas ce rendez-vous.
  • Hal Robson-Kanu : attaquant increvable, libéré, la semaine précédente, par son club de deuxième division anglaise, il n'est pas arrivé en France pour être titulaire, mais il a forcé son destin, y compris dans ce quart.
EURO : RÉVISE TON HISTOIRE


Haut