Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

EURO 1964 : tout savoir

La deuxième édition de la compétition s'est déroulée en Espagne et a été remportée par le pays organisateur. Laissez-nous vous conter comment.

Lors de la finale 1964 de l'EURO
Lors de la finale 1964 de l'EURO

L'équipe vainqueur en 1964

L'Espagne a su combiner l'avantage de jouer à domicile et un bon travail d'équipe pour remporter son unique trophée dans un tournoi majeur en 1964 tandis que la notoriété de la Coupe d'Europe des Nations continuait à grandir.

Le format restait le même, avec des éliminatoires suivis d'un tournoi final à quatre équipes. Mais l'agitation autour du premier tournoi signifiait que le nombre de participants passait de 17 à 29, avec l'Italie et l'Angleterre parmi les prétendants.

L'Angleterre s'inclinait 6-3 face à la France à l'occasion du premier match officiel d'Alf Ramsey à la tête de l'équipe. Après les incidents diplomatiques de 1960, la Grèce refusait de rencontrer l'Albanie avec qui elle était officiellement en guerre. L'Albanie remportait donc le match sur tapis vert.

L'Albanie ne saisissait pas cette chance et s'inclinait sur le score de 4-1 face au Danemark en huitièmes de finale. Les Danois obtenaient leur billet pour le tournoi final en éliminant le Luxembourg, invité surprise des quarts de finale, après un match d'appui. L'attaquant Ole Madsen marquait six buts lors des trois matches du Danemark contre le Grand-Duché, qui avait déjà battu les Pays-Bas 2-1 à Rotterdam, leur dernière victoire à l'extérieur face à une équipe européenne jusqu'en 1995.

Vainqueur de la France, la Hongrie se qualifiait également pour les demi-finales, où elle était rejointe par l'Espagne et l'URSS, tenante du titre. L'Espagne se montrait particulièrement impressionnante face à la République d'Irlande (5-1 et 2-0) au tour précédent. L'Espagne était choisie pour accueillir le tournoi.

Mais à une condition : qu'elle accepte la participation de l'URSS. En 1960, l'Espagne avait été disqualifiée après que le général Franco refuse la permission à son équipe nationale de jouer contre l'URSS. Quatre ans plus tard, les désaccords politiques étaient oubliés et le football reprenait ses droits.

L'URSS avait à cœur de défendre son titre et battait le Danemark 3-0 à Barcelone grâce à des buts de Valentin Ivanov et Victor Ponedelnik.

Dans l'autre demi-finale, l'Espagne s'en remettait à un but inscrit lors de la prolongation par l'attaquant du Real Madrid CF Amancio pour battre la Hongrie 2-1. Avec le milieu de terrain Luis Suárez à la baguette, les Espagnols se qualifiaient pour la finale. Déjà champion d'Europe avec le FC Internazionale Milano, Suárez venait ajouter de l'expérience à la jeune équipe d'Espagne.

Après seulement six minutes de jeu au stade Santiago Bernabéu, le talentueux n°10 centrait pour Jesús Pereda qui ouvrait le score. Galimzian Khusainov égalisait rapidement, mais Marcellino marquait un second but de la tête à six minutes de la fin.

"Les autres équipes d'Espagne dans lesquelles j'ai joué étaient bien meilleures que celle de 1964, mais nous n'avons jamais rien gagné", a déclaré Suárez. "C'était une équipe plus qu'une sélection de grands joueurs."

Meilleurs buteurs de l'édition 1964

Regarder les meilleurs moments de la finale de l'EURO 1964 : Espagne 2-1 URSS
Regarder les meilleurs moments de la finale de l'EURO 1964 : Espagne 2-1 URSS

Trois jours ont terminé à égalité avec deux buts inscrits :

Ferenc Bene (Hongrie)
Dezső Novák (Hongrie)
Jesús María Pereda (Espagne)

Le Danois Ole Madsen a terminé meilleur buteur de la compétition dans l'ensemble avec 11 buts inscrits dans les qualifications, un record qu'il a détenu jusqu'à l'avènement du Croate Davor Šuker, auteur de 12 buts en qualification pour l'EURO 96. Madsen n'a pas marqué pendant la phase finale

Les stades de l'EURO 1964

L'Espagne était le pays hôte de la deuxième phase finale de la Coupe d'Europe des Nations. Le stade Santiago Bernabéu de Madrid a organisé la demi-finale de l'Espagne contre la Hongrie et la victoire finale sur l'Union Soviétique, l'autre demi-finale – et le match pour la troisième place – se déroulant au Camp Nou à Barcelone. Les arbitres sont venus de Belgique (Arthur Blavier), d'Italie (Concetto Lo Bello), de Suisse (Daniel Mellet) et d'Angleterre (Arthur Holland).

Le sélectionneur vainqueur de l'EURO 1964

José Villalonga Llorente est toujours adulé en Espagne pour deux raisons. D'abord il fut l'homme qui mena le Real Madrid CF à ses deux premières victoires dans la Coupe des clubs champions européens (1956 et 1957). Deuxièmement, il fut le premier sélectionneur espagnol à mener son équipe au triomphe dans le Championnat d'Europe des nations de l'UEFA. C'était en 1964. Son tour de force était d'avoir réussi à allier le talent de joueurs issus des deux grands clubs du pays, le Real et Barcelone, avec celui de jeunes joueurs issus des clubs provinciaux. Il restait sélectionneur pendant quatre ans jusqu'à la Coupe du Monde de la FIFA 1966. Il est mort en août 1973.

Le capitaine vainqueur de l'EURO 1964

Revoir les plus beaux buts de l'EURO 1964
Revoir les plus beaux buts de l'EURO 1964

Bien qu'il n'ait été sélectionné qu'à 18 reprises avec l'Espagne, Olivella a eu l'honneur et le privilège de faire ce qu'un seul footballeur espagnol a réussi depuis : soulever un trophée international majeur. Le défenseur du FC Barcelona était le capitaine de l'Espagne lors du Championnat d'Europe de l'UEFA 1964 et il a rempli ce rôle avec discipline et autorité. Né en Catalogne, il a disputé toute sa carrière au Barça, disputant 513 rencontres pour les blaugrana de 1956 à 1969.

L'équipe du tournoi à l'EURO 1964

G : Lev Yashin (URSS)
D : Dezső Novák (Hongrie)
D : Ferran Olivella (Espagne)
D : Feliciano Rivilla (Espagne)
D : Ignacio Zoco (Espagne)
M : Valentin Ivanov (URSS)
M : Amancio Amaro (Espagne)
M : Luis Suárez (Espagne)
A : Flórián Albert (Hongrie)
A : Ferenc Bene (Hongrie)
A : Jesús María Pereda (Espagne)

EURO 1964 : Espagne 2-1 Hongrie
EURO 1964 : Espagne 2-1 Hongrie

Les stats de l'EURO 1964

• Le meneur de jeu de l'Espagne, Luis Suárez, est devenu le premier joueur à remporter la Coupe des champions et le Championnat d'Europe lors de la même saison. Son club de l'Inter Milan a battu le Real Madrid trois buts à un en finale chez les clubs à Vienne.

• Ole Madsen, auteur de 11 buts en qualification, a dû refuser une proposition de contrat du FC Barcelone en 1964, parce que seuls les joueurs amateurs pouvaient évoluer dans la sélection danoise.

• Le Luxembourg a fait partie des équipes qui ont brillé en 1964, éliminant les Pays-Bas et ne cédant une place en phase finale qu'à l'issue d'un match d'appui au bénéfice du Danemark.

• Quatre jours après avoir inscrit le but décisif en finale, Marcelino a marqué un autre but important, trouvant le chemin des filets à la 83e minute alors que son Real Saragosse battait Valence deux buts à un en finale de la coupe des villes de foire.

Autres contenus

Haut