Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

EURO 2008 : tout savoir

L'Espagne au sommet de l'Europe dans les Alpes suisses et autrichiennes.

Xavi buteur en demi-finale
Xavi buteur en demi-finale AFP via Getty Images

Qui a gagné l'EURO 2008...

Finale, Espagne 1-0 Allemagne
Finale, Espagne 1-0 Allemagne

L'Espagne a remporté l'UEFA EURO 2008, 44 ans après sa dernière victoire dans la compétition. Fernando Torres est l'unique buteur de la rencontre au stade Ernst-Happel, à Vienne. L'Espagne a compté sept tirs cadrés tandis que l'équipe de Joachim Löw n'en délivrait qu'un. Fernando Torres a été l'auteur du seul but.

Meilleurs buteurs à l'EURO 2008

David Villa a raté la victoire finale de l'Espagne contre l'Allemagne en raison d'une blessure, mais a eu la consolation de terminer meilleur buteur de l'EURO 2008. L'attaquant de Valence a débuté avec un triplé lors d'une victoire 4-1 sur la Russie (qu'il a qualifiée de "meilleur match" de sa vie) et a marqué le but de la victoire contre la Suède. Il a marqué en tout 59 buts lors de ses 98 sélections pour l'Espagne, un record.

Où s'est joué l'EURO 2008...

David Villa, meilleur buteur de l'EURO 2008r
David Villa, meilleur buteur de l'EURO 2008r

L'Autriche et la Suisse, pays voisins, ont co-organisé le Championnat d'Europe de l'UEFA 2008, avec quatre sites dans chaque pays. Le Parc Saint-Jacques, à Bâle, a accueille le match d'ouverture, Berne (Stade de Suisse), Genève (Stade de Genève) et Zurich (Letzigrund) accueillant également des matches en Suisse. L'Ernst-Happel-Stadion de Vienne était le principal site en Autriche avec d'autres matches à Innsbruck (Tivoli-Neu), Klagenfurt (Wörthersee Stadion) et Salzbourg (Stadion Wals-Siezenheim).

Sélectionneur vainqueur de l'EURO 2008

Luis Aragonés a conduit l'Espagne à la gloire à l'EURO 2008. Célèbre pour sa longue association avec l'Atlético de Madrid – en tant que joueur et entraîneur – il a pris les commandes en juillet 2004 à l'âge de 65 ans et a remodelé l'équipe. Il s'en allait sur cette victoire de l'EURO 2008 et quittait ce mondes à 75 ans, en 2014.

Capitaine vainqueur à l'EURO 2008

Iker Casillas, capitaine de l'Espagne à l'EURO 2008
Iker Casillas, capitaine de l'Espagne à l'EURO 2008Getty Images

Aussi loyal qu'efficace sous le maillot du Real Madrid CF et de l'Espagne, Casillas a sans doute vécu son heure de gloire lors de la phase finale 2008. Le portier, international depuis 2000, a hérité du brassard de capitaine juste avant le tournoi. Il a dirigé son équipe de main de maître, n'a pas encaissé le moindre but en quart de finale (sauvant même deux tirs au but contre l'Italie), en demi-finale ni en finale. Casillas a décroché sa 100e sélection en 2009 et a de nouveau brillé à la Coupe du Monde de la FIFA 2010, rejoignant ainsi le groupe restreint des joueurs qui ont remporté tous les titres majeurs en club comme en sélection. Il n'a pris ensuite qu'un seul but pour conserver sa couronne européenne à l'UEFA EURO 2012.

L'Équipe du tournoi à l'EURO 2008

 Xavi Hernández
Xavi Hernández AFP via Getty Images

Xavi Hernández, métronome de la passe devenu indispensable grâce à sa vision du jeu, a été élu joueur du tournoi.


 

Luka Modrić
Luka Modrić AFP via Getty Images

G : Gianluigi Buffon (Italie)
G : Iker Casillas (Espagne)
G : Edwin van der Sar (Pays-Bas)
D : Bosingwa (Portugal)
D : Philipp Lahm (Allemagne)
D : Carlos Marchena (Espagne)
D : Pepe (Portugal)
D : Carles Puyol (Espagne)
D : Yuri Zhirkov (Russie)
M: Hamit Altıntop (Turquie)
M : Luka Modrić (Croatie)
M : Marcos Senna (Espagne)
M : Xavi Hernández (Espagne)
M : Konstantin Zyryanov (Lucie)
M : Michael Ballack (Allemagne)
M : Cesc Fàbregas (Espagne)
M : Andrés Iniesta (Espagne)
M : Lukas Podolski (Allemagne)
M : Wesley Sneijder (Pays-Bas)
A : Andrei Arshavin (Russie)
A : Roman Pavlyuchenko (Russie)
A : Fernando Torres (Espagne)
A : David Villa (Espagne)

Les stats de l'EURO 2002

• Ivan Klasnić a marqué pour la Croatie quinze mois après une transplantation rénale.

• Ivica Vastic, auteur d'un penalty pour l'Autriche contre la Pologne, est devenu le plus vieux buteur en phase finale, à 38 ans et 257 jours

• La France a subi la plus lourde défaite de son histoire en phase finale contre les Pays-Bas (4-1).

Autres contenus

Haut