UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Capello se méfie de la Suède dans le Groupe G

Le sélectionneur de la Russie Fabio Capello reste prudent malgré le statut de favori de son équipe dans le Groupe G des éliminatoires.

EURO 2016, Groupe G ©AFP/Getty Images

Fabio Capello, sélectionneur de la RussieJe considère ce groupe comme un groupe difficile. Il y a la Suède que je connais bien et le Monténégro que je connais encore mieux après l'avoir affronté avec l'Angleterre. Je ne connais pas beaucoup l'Autriche, mais ce sont toutes des équipes qui n'ont pas été loin de se qualifier pour la Coupe du Monde. J'ai du respect pour tous nos adversaires et il y aura beaucoup de matches difficiles. La Suède est une équipe que personne ne voulait dans son groupe. Nous devons désormais affronter une formation avec un joueur que je connais très bien, Zlatan Ibrahimović.

Erik Hamrén, sélectionneur de la Suède
La Russie sera considérée comme favorite du groupe en partie parce qu'il s'agit de la seule qualifiée pour la Coupe du Monde. Elle a également remporté son groupe de qualification pour la Coupe du Monde devant le Portugal et c'est impressionnant. L'Autriche est une autre très bonne équipe qui ne fait que progresser. C'est une équipe jeune avec beaucoup de potentiel. Nous avons affronté la Moldavie lors de précédents éliminatoires de l'EURO et nous les connaissons bien. Nous ne connaissons pas les autres équipes en détail, mais le Monténégro a bien débuté les éliminatoires pour la Coupe du Monde. Ce sera un défi fantastique.

Marcel Koller, sélectionneur de l'Autriche 
Nous avons deux adversaires très forts dans notre groupe avec la Russie la Suède. Je pense que la Russie sera favorite et nous savons tous ce dont la Suède et Zlatan Ibrahimović sont capables. Je pense que nous pouvons nous extirper de ce groupe à condition que nous jouions à la hauteur de notre potentiel et nous donnions à 100 % à chaque match. Ce ne fut pas suffisant lors des dernières éliminatoires de la Coupe du Monde, donc nous devons élever notre niveau de jeu. Nous devons travailler dur, être passionnés sur le terrain et espérer que la chance sera de notre côté. 

Branko Brnovic, sélectionneur du MonténégroC'est un groupe très relevé, mais cette équipe peut embêter n'importe qui. Nous nous mêlerons à la lutte pour remporter le groupe même si la Russie est légèrement favorite. La Suède sera particulièrement motivée après avoir manqué la Coupe du Monde, tandis que l'Autriche possède beaucoup de joueurs talentueux. Ce sera difficile de se qualifier, mais c'est possible.

Stanislav Namaşco, gardien de but de la Moldavie
La Russie et la Suède sont les grands favoris, tandis que le Monténégro et l'Autriche sont solides également. Ce sera important de bien débuter. J'espère que nous pourrons lutter pour la troisième place. Le plus important, c'est de rester confiants et de faire de notre mieux pour rivaliser. Lors des dernières éliminatoires de la Coupe du Monde, nous avons bien joué contre presque tous nos adversaires, sauf l'Angleterre.

René Pauritsch, sélectionneur du LiechtensteinPar-dessus tout, je suis content d'avoir la chance de jouer contre mon propre pays, l'Autriche. Ce sont des matches très particuliers, comme ceux contre la Suède avec sa superstar Zlatan Ibrahimović. Je pense qu'il y a du monde qui va venir voir ça. J'étais un peu moins heureux de tomber sur la Russie dans le chapeau 1. Elle est très solide techniquement, avec un entraîneur bien connu, Fabio Capello. Les matches contre le Monténégro et la Moldavie dépendront beaucoup des conditions ces jours-là. Dans le passé, le Liechtenstein a créé de belles surprises, donc (nous espérons que) cela va continuer lors de la campagne de qualification à venir.

Autres contenus