UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Respect de la Diversité en demi-finales

Les capitaines des quatre demi-finalistes de l'UEFA EURO 2012 vont s'exprimer contre le racisme auprès des spectateurs ce soir et demain.

Les supporters entendront une message sur le respect de la Diversité
Les supporters entendront une message sur le respect de la Diversité ©Sportsfile

Les capitaines des quatre équipes demi-finalistes de l'UEFA EURO 2012 vont s'exprimer contre le racisme auprès des spectateurs, ce soir et demain.

Le racisme n'a pas sa place au stade, comme on va le rappeler ce soir à Donetsk, avant le match opposant l'Espagne au Portugal, puis demain à Varosvie, en préambule de l'autre demi-finale, Allemagne - Italie. Ce protocole fait partie du programme Respect Diversity (Respect de la Diversité) de l'UEFA EURO 2012, que l'UEFA mène avec son partenaire de campagne de lutte contre le racisme depuis plus de dix ans, le réseau FARE, avec l'appui de son partenaire régional, l'association Never Again (Plus Jamais).

Le message va également être transmis depuis les tribunes via des chorégraphies organisées par les fans dans les deux stades. Le mot "Respect" et les drapeaux des équipes participantes apparaîtront avant le coup d'envoi.

Le programme "Respect Diversity – Football Unites" (Respect de la Diversité – être unis grâce au football) de l'UEFA/FARE  inclut la surveillance lors des matches, la diffusion de messages anti-discrimination lors de chaque rencontre, un protocole commun de signalement des incidents et l'engagement à prendre des sanctions disciplinaires. Des observateurs vont relever d'éventuels chants racistes, des slogans d'extrême droite ou d'autres signes de discrimination.

L'UEFA a apporté un soutien sans faille à FARE ces dernières années et les deux organisations unissent leurs forces pour mettre en place des événements, publier des documents et profiter de la portée publique et commerciale des grands matches européens pour promouvoir la lutte contre toute forme de racisme et de discrimination, tout en faisant l'apologie du respect de la diversité.

L'UEFA met aussi en avant la campagne Respect à l'UEFA EURO 2012 via un échange de maillots mettant en scène plusieurs personnalités du football, comme Clarence Seedorf, Peter Schmeichel, Pierluigi Collina, Karim Benzema, Steffi Jones et Ottmar Hitzfeld, dans le rôle d'ambassadeurs.

En associant la notion de respect à cet échange de maillots, l'Instance dirigeante du football européen espère toucher les joueurs et les supporters, pour que l'échange de maillots se mue en signe de respect pour la diversité. Cette campagne, qui vise autant les joueurs, arbitres et supporters que les millions de téléspectateurs, apparaît sous forme de spot publicitaire de 30 secondes diffusé sur tous les territoires européens à la mi-temps des matches, mais aussi dans les Fan Zones et sur les écrans géants des stades.

D'autres éléments du programme Respect de la diversité sont en place, comme un numéro d'appel pour les fans permettant de signaler les incidents racistes et discriminatoires, près de 2 500 zones publiques déclarées comme zones d'inclusion offrant des espaces d'accueil à travers la Pologne et l'Ukraine et un fanzine en quatre langues. Il y a aussi le projet StreetKick, un match de football itinérant véhiculant un message anti-discrimination, qui met aux prises les supporters des deux équipes participantes. Plus de 80 000 policiers et stadiers en Pologne et en Ukraine ont également reçu une formation anti-discrimination pour les aider à identifier et à prévenir les chants, les symboles et les comportements discriminatoires.

Le projet Respect  de l'UEFA EURO 2012 comporte quatre volets principaux : l'engagement de l'UEFA pour lutter contre le racisme (Respect Diversity, Respect de la Diversité), l'amélioration de l'accès pour les fans handicapés (Respect Inclusion, Respect de la Différence), la promotion d'une bonne santé par l'activité physique (Respect Your Health, Respect de sa santé) et l'encouragement au dialogue interculturel entre les fans et les villes-hôtes (Respect Fan Culture, Respect de la Culture des fans).

À l'abord du tour final de l'UEFA EURO 2012, le président de l'UEFA Michel Platini a de nouveau souligné la politique de tolérance zéro de l'UEFA envers le racisme, en particulier. Il rappelé que, sur demande du Comité exécutif de l'UEFA, les arbitres ont reçu le pouvoir de suspendre ou d'annuler les matches en cas d'incidents racistes.

Autres contenus