UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Buffon parle de Prandelli, Pirlo et de l'histoire

Gianluigi Buffon s'est entretenu avec UEFA.com pour discuter de la finale, de Mario Balotelli, de la saison d'Andrea Pirlo et de l'Histoire...

Buffon parle de Prandelli, Pirlo et de l'histoire
Buffon parle de Prandelli, Pirlo et de l'histoire ©UEFA.com

Gianluigi Buffon est un véritable leader : à 34 ans, le gardien emblématique espère marcher dans les pas d'une autre légende italienne gantée, Dino Zoff, seul Italien à avoir remporté le Championnat d'Europe de l'UEFA et la Coupe du Monde de la FIFA. Buffon s'est entretenu avec UEFA.com pour discuter de la finale à Kyiv, de Mario Balotelli, de la saison "extraordinaire" d'Andrea Pirlo.

UEFA.com : Cesare Prandelli a joué un grand rôle pour restructurer l'équipe en favorisant un jeu attractif. Quelle importance a-t-il en tant que sélectionneur ?

Buffon : Il a fait du bon boulot. Sa manière de travailler, d'entraîner, a été récompensée. C'est davantage un entraîneur de club qui enseigne le football de manière quotidienne qu'un sélectionneur d'équipe nationale. Il a réussi à faire passer ses idées de manière très efficace et très rapide et s'est assuré qu'on les assimilait les rares fois où on le voyait.

UEFA.com : Il a également été patient avec Mario Balotelli, qui a mis du temps avant de trouver le chemin des filets. Que pensez-vous de lui et qu'apporte-t-il à l'équipe ?

Buffon : Mario est quelqu'un de très spécial. Il est individualiste et très original par certains aspects. Comme je l'ai toujours dit, il agit à l'instinct, mais il est aussi encore très jeune. Je pense qu'on peut excuser certaines des erreurs qu'il a commises. Il a les qualités pour devenir un grand champion, mais tout dépend de lui, il doit décider tout seul de suivre cette route. Ici, contre l'Allemagne, il a marqué deux buts fantastiques, et si on parvient à gagner ce Championnat, ce sera en grande partie grâce à lui. Je pense aussi qu'il faut accorder du crédit au coach pour sa façon de le gérer, lui et les 21 ou 22 autres joueurs du groupe.

UEFA.com : Le match dépendra aussi des prestations d'Andrea Pirlo, votre coéquipier à la Juventus, et de Xavi Hernández, deux joueurs exceptionnels...

Buffon : Ce sont deux champions extraordinaires et ce ne serait pas juste de ma part de dire qui est le meilleur, parce que ça impliquerait que je n'ai pas de respect pour l'autre joueur. Mais effectivement, Andrea a accompli une saison exceptionnelle et folle, peu de joueurs auraient pu en faire autant.

 

Autres contenus