L'EURO laisse de bons souvenirs à Poznan

Ravi de ce que le tournoi va laisser, le maire de Poznan s’est engagé à fond dans l’UEFA EURO 2012. Il l’a dit à UEFA.com en jouant au baby-foot.

L'UEFA EURO 2012 à Poznan ©UEFA.com

Le maire de Poznan s’est engagé à fond dans l’UEFA EURO 2012, et il est ravi de ce que le tournoi va laisser. Il l’a dit à UEFA.com au cours d’une partie de baby-foot.

Ryszard Grobelny était déjà dans un état d’esprit sportif après avoir joué un match de volleyball avec des supporters irlandais, et après avoir pris un rapide avantage, il explique pourquoi sa ville a gagné son pari. "C’est énorme pour Poznan, les gens ici ont pris confiance grâce à l’EURO", a-t-il dit. "Ils sont plus ouverts, plus gais, ils sont fiers de leur ville et de leur pays. On sera meilleurs après le championnat."

Quand on passe au sujet du football, Grobelny est tout aussi bavard, même s’il ne quitte pas la petite balle des yeux tout en décrivant son enthousiasme pour le tournoi, concédant plusieurs buts par la même occasion. "Cela a été intense dès le début. Depuis le premier match de la Pologne, chaque rencontre a été passionnante, il n’y a eu aucun 0-0. Tout le monde a une chance de gagner. Dans ce tournoi, nous sommes témoins de la beauté du sport."

Le maire égalise, on dirait que plus il parle, mieux il joue. Il est fier de l’héritage sportif de sa ville. "Poznan est la ville qui organise le plus d’évènements sportifs en Pologne. Chaque année, près de 30 tournois importants ont lieu ici, des championnats d’Europe ou du monde. La régate sur le lac Malta est l’une des meilleures du monde. Le sport est très important pour cette ville et notre société."

Même si la Pologne est éliminée, l’héritage du tournoi va rester pendant des années. "On peut être fier de notre ville, on avait des défis à relever et on a réussi", a ajouté Grobelny. "Les fans viennent du monde entier pour être ici, et ils ont tous dit que c’était une belle ville. Ils ont aimé et reviendront certainement."

Notre match se termine par un nul, mais pour Grobelny, le jeu ne fait que commencer pour Poznan. "On veut aller plus loin. Poznan vaut le détour, venez nous rendre visite après le tournoi.”

Autres contenus