UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

EURO 2012 : l'Italie rate le coche croate

Italie 1-1 Croatie
Alors qu’elle semblait avoir le match en main, l’Italie a été tenue en échec par la Croatie.

Croatie 1-1 Italie
Croatie 1-1 Italie

La Croatie est définitivement la bête noire de l’Italie. La formation de Slaven Bilić, fortement malmenée par la Squadra Azzurra en première période, est quand même parvenue à arracher le nul ce jeudi, à Poznan, à dix-huit minutes de la fin du match, sur sa seule et unique occasion franche de la partie.

Grâce à la troisième réalisation de l’inévitable Mario Mandžukić, désormais co-meilleur buteur de la compétition avec l’Allemand Mario Gomez et le Russe Alan Dzagoev, la Croatie a réussi à enchaîner un sixième match sans défaite face aux Italiens. Mieux, avec quatre points au compteur, les Vatreni semblent désormais bien placés pour passer le premier tour.  

Tout savoir sur l'EURO 2012

Ce qui n’est pas le cas de la Nazionale, qui devra absolument battre l’Irlande lors du dernier match pour espérer avoir une chance de voir les quarts. Après un bon nul face à l’Espagne dimanche (1-1), on attendait beaucoup mieux de la bande à Buffon. Et sur la pelouse du stade Municipal de Poznan, la tendance a été claire : il y a eu Pirlo et les autres.

Élégant, intelligent, précis et surtout décisif, le stratège de la Juve a éclaboussé de son talent la première période. Après que Balotelli a vendangé quatre occasions (3e, 11e, 16e, 34e), Pirlo décida de prendre les choses en main et c’est lui qui d’un sublime coup-franc du droit ouvrit le score juste avant la pause (39e). Avec une main à la place du pied, Pirlo semblait avoir fait le plus dur.
 

Les plus beaux buts de l'EURO 2012
Les plus beaux buts de l'EURO 2012

Mais en seconde période, les Croates ont repris progressivement confiance. Et l’Italie s’est montrée beaucoup moins attentive défensivement, laissant beaucoup plus d’espaces à Mandžukić, lequel ne s’est pas fait prier pour tromper la vigilance de Buffon d’une frappe du droit de très près (72e). Malgré le nul, l’Italie a remporté au moins une victoire : dans le duel des stratèges, la prestation de Pirlo a totalement éclipsé celle de Modrić, très discret ce jeudi. C’est dire si le nul des Croates est une belle affaire.

EURO 2012, l'équipe du tournoi


Compositions

Italie : Buffon (c); Chiellini, De Rossi, Bonucci; Giaccherini, Motta (Montolivo 62e), Pirlo, Marchisio, Maggio; Cassano (Giovinco 83e), Balotelli (Di Natale 65e),
Remplaçants 
: Sirigu, De Sanctis, Ogbonna, Balzaretti, Abate, Barzagli, Borini, Diamanti, Nocerino
Sélectionneur 
: Cesare Prandelli

Croatie : Pletikosa; Strinić, Schildenfeld, Ćorluka, Srna (c); Perišić (Pranjić 68e), Modrić, Vukojević, Rakitić; Mandžukić (Kranjčar 90e+4), Jelavić (Eduardo 83e)
Remplaçants 
: Kelava, Subašić, Šimunić, Buljat, Badelj, Vrsaljko, Dujmović, Kalinić, Vida
Sélectionneur 
: Slaven Bilić

Arbitre : Howard Webb (Angleterre)

Homme du match : Andrea Pirlo