Sørensen fier de passer la barre des cent

Thomas Sørensen devient le deuxième gardien danois à cent sélections après Peter Schmeichel, une barre qu'il n'aurait "jamais cru atteindre un jour".

Thomas Sørensen est le portier danois numéro un depuis plus de dix ans maintenant
©Getty Images

Thomas Sørensen a fait ses débuts internationaux en 1999, en entrant à la 19e minute d'un match qualificatif contre Israël à la place de Peter Schmeichel. Mercredi, en devenant le deuxième gardien danois à enregistrer 100 sélections, il marchera dans les pas de l'ancien numéro 1 de Manchester United.

Et le huitième "centenaire" danois, tous postes confondus. "Je suis tellement fier", s'exclame le gardien de Stoke City FC. "Il n'y a rien de plus beau que de représenter votre pays. Je n'aurais jamais cru atteindre un jour la barre des cent sélections. En succédant à Peter Schmeichel, je savais qu'il me faudrait écrire ma propre histoire. C'est fait. Je ne pouvais pas êter une copie conforme de Peter, et je le savais."

En juin, l'UEFA EURO 2012 sera son cinquième tournoi majeur – et son quatrième en premier gardien – lui qui aura 36 ans trois jours après le match d'ouverture contre les Pays-Bas. 

Son défenseur Andreas Bjelland, 23 ans, apprécie une telle présence dans son dos. "L'expérience et la sérénité de Sørensen, ça manque à des joueurs comme moi, qui n'ont que quatre sélections", précise Bjelland. "Son rôle sur comme en dehors du terrain est très important. En tant que personne, il est toujours prêt à aider les jeunes joeurs."

Autre membre du cercle fermé des cent fois sélectionnés, l'entraîneur danois Morten Olsen fait partie des admirateurs de Sørensen. "Constance, c'est le premier mot qui me vient à l'esprit", dit de lui Olsen. "Le chiffre parle de lui-même. Il a commis très peu d'erreurs en sélection, mais nous a sauvés plus d'une fois. Les gens devront s'en souvenir lorsqu'ils se retourneront sur sa carrière."

Autres contenus

Haut