UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

L'Islande pour refroidir la France ?

Vous ne connaissez pas à fond l'adversaire de Bleus, dimanche au Stade de France ? Alors lisez ceci.

La joie des Islandais
La joie des Islandais ©AFP/Getty Images

Son style
Le tiki-taka, ce n'est pas vraiment la tasse de thé des joueurs du duo d'entraîneurs Lars Lagerbäck - Heimir Hallgrímsson. C'est peu dire que l'Islande est une équipe physique. Elle a pour habitude d'étouffer son adversaire et de lui faire mal dans des attaques rapides. 

Archétype de la "petite" équipe, du fait des 330 000 habitants du pays et de sa première participation à une grande phase finale, cette formation qui a longtemps joué les faire-valoir sait aussi défendre et subir. Elle fait preuve d'une rigueur tactique et d'un mental à tout épreuve.

Ses joueurs clés
 Hannes Halldórsson (gardien), 32 ans, Bodø/Glimt
Birkir Sævarsson (défenseur), 31 ans, Hammarby
Ragnar Sigurdsson (défenseur), 30 ans, Krasnodar
Ari Skúlason (défenseur), 29 ans, OB
Arnor Ingvi Traustason (défenseur), 21 ans, Norrköping
Kári Árnason (milieu), 33 ans Malmö
Birkir Bjarnason (milieu), 28 ans FC Bâle
Aron Gunnarsson (milieu), 27 ans, Cardiff
Gylfi Sigurdsson (milieu), 26 ans, Swansea
Jón Dadi Bödvarsson (attaquant), 24 ans, Kaiserslautern
Alfred Finnbogason (attaquant), 27 ans, Augsbourg
Eidur Gudjohnsen (attaquant), 37 ans, Molde
Johann Gudmundsson(attaquant), 25 ans, Charlton
Kolbeinn Sigthórsson (attaquant), 26 ans, Nantes

Ses matches en France
8es – Angleterre 1-2 Islande
3e journée – Islande 2-1 Autriche
2e journée – Islande 1-1 Hongrie
1re journée – Portugal 1-1 Islande
Rappelons qu'en éliminatoires, l'Islande a contribué à éliminer les Pays-Bas. Voir ici.

Le gardien islandais parle du quart face à la France
Le gardien islandais parle du quart face à la France

À l'EURO - Islande

L'Islande dispute sa première grande compétition, seule l'Albanie était dans le même cas pour cet UEFA EURO 2016.

• Avec 330 000 habitants, l'Islande est la nation la moins peuplée à avoir participé à une phase finale d'une grande compétition internationale.

• Les clubs islandais ont joué cinq fois en France dans des compétitions UEFA, perdant les cinq avec 17 buts encaissés pour seulement deux marqués.

Meilleure prestation à l'EURO : quarts de finale (pour l'instant)

Sélectionneurs : Lars Lagerbäck/Heimir Hallgrímsson
Meilleurs buteurs : Eidur Gudjohnsen (25) ; actuellement Eidur Gudjohnsen (25)
Joueurs les plus capés : Rúnar Kristinsson (104) ; actuellement Eidur Gudjohnsen (82)
Création de l'association : 1947
Surnom : Strákarnir okkar (Nos fils)
Stade : Laugardalsvöllur, Reykjavik

Équipe en pleine ascension, bâtie sur les fondations de la talentueuse équipe des moins de 21 ans qualifiée pour le Championnat d'Europe U21 de l'UEFA 2011 au Danemark, l'Islande est entrée dans l'histoire en se qualifiant pour les barrages de la Coupe du Monde de la FIFA 2014. Emmenée par l'ancien sélectionneur de la Suède Lars Lagerbäck, elle a terminé deuxième de son groupe, puis elle a été battue 2-0 (score cumulé) par la Croatie en barrages. C'était sa meilleure performance dans une compétition majeure, éclipsant sa campagne pour l'UEFA EURO 2000 où elle avait été éliminée à la dernière journée par une défaite 3-2 en France. Mais le meilleur était à venir lors des éliminatoires de l'UEFA EURO 2016, au terme desquels l'Islande a décroché la deuxième place du Groupe A, pour se qualifier pour son premier tournoi majeur.

Performances à l'EURO
Matches joués
Ensemble : J100 V26 N19 D55Phase finale : J4 V2 N2 D0Éliminatoires : 6 V24 N17 D55 P81 C146

L'Islande a joué sa première phase qualificative pour le Championnat d'Europe en 1964, ne remportant aucun match cette année-là, et ne signant que deux succès lors des 3 campagnes suivantes (dont un 2-1 face à l'Allemagne de l'Est en 1975 à Reykjavík).

©Getty Images

Le bilan récent des Islandais est un peu meilleur. En 2000, ils enregistraient quatre victoires et marquaient 15 points dans un groupe relevé avec la France, l'Ukraine et la Russie. Quatre ans plus tard, l'Islande faisait un nouveau beau parcours, remportant la moitié de ses huit matches mais ratant les barrages d'un point. Elle finissait avant-dernière de son groupe avant l'UEFA EURO 2008 et 2012, mais se qualifiait pour les barrages de la Coupe du Monde 2014.

Matches mémorables de l'EURO (avant 2016)
05/09/1998 : Islande 1-1 France, éliminatoires de l'UEFA EURO 2000
Ríkhardur Dadason marque en première période et permet à l'Islande de mener face à la France qui dispute son premier match compétitif en tant que championne du monde.

09/09/2014 : Islande 3-0 Turquie, éliminatoires de l'UEFA EURO 2016
L'Islande, à dix contre onze, ouvre sa campagne avec brio.

23/09/1987 : Norvège 0-1 Islande, éliminatoires du Championnat d'Europe de l'UEFA 1988
Atli Edvaldsson marque pour permettre à l'Islande de Sigfried Held de sceller une deuxième victoire face à la Norvège.

03/09/2015 : Pays-Bas 0-1 Islande, éliminatoires de l'UEFA EURO 2016
Le penalty de Gylfi Sigurdsson de la 51e minute permet à l'Islande de doubler les Pays-Bas et de s'ouvrir la voie de la qualification.

Le saviez-vous ?
L'attaquant Eidur Gudjohnsen, alors âgé de 17 ans, est entré en jeu à la place de son père Arnór lors d'une victoire 3-0 en amical face à l'Estonie le 24 avril 1996 à Tallinn. C'était la première fois qu'un père et son fils jouaient le même match international.

©AFP/Getty Images



Antécédents en Championnat d'Europe de l'UEFA : Islande

Palmarès
2016 – quarts (pour l'instant)
2012 – non qualifié
2008 – non qualifié
2004 – non qualifié
2000 – non qualifié
1996 – non qualifié
1992 – non qualifié
1988 – non qualifié
1984 – non qualifié
1980 – non qualifié
1976 – non qualifié
1972 – n'a pas participé
1968 – n'a pas participé
1964 – non qualifié
1960 – n'a pas participé

Phase finale - plus large victoire
2-1 contre l'Autriche, 22/06/2016, et l'Angleterre, 27/06/2016

Phase finale - plus lourde défaite
Aucune

Éliminatoires - plus large victoire
3-0 : à sept reprises, le plus récemment contre le Kazakhstan, 28/03/15

Éliminatoires - plus lourde défaite
0-6 : Islande - Allemagne de l'Est, 03/06/87

Phase finale - matches disputés
4 : Kári Árnason
4 : Birkir Bjarnason
4 : Jón Dadi Bödvarsson
4 : Johann Gudmundsson
4 : Aron Gunnarsson
4 : Hannes Halldórsson
4 : Birkir Sævarsson
4 : Gylfi Sigurdsson
4 : Ragnar Sigurdsson
4 : Kolbeinn Sigthórsson
4 : Ari Skúlason

Phase finale - meilleurs buteurs
1 : Gylfi Sigurdsson
1 : Birkir Bjarnason
1 : Arnor Ingvi Traustason
1 : Jón Dadi Bödvarsson
1 : Ragnar Sigurdsson
1 : Sigthórsson

Ensemble - matches disputés
29 : Rúnar Kristinsson
28 : Eidur Gudjohnsen
 28 : Atli Edvaldsson
 27 : Hermann Hreidarsson
25 : Arnór Gudjohnsen

Ensemble - meilleurs buteurs
10 : Eidur Gudjohnsen
  7 : Gylfi Sigurdsson
5 :
Atli Edvaldsson
  4 : Eyjólfur Sverrisson
  4 : Kolbeinn Sigthórsson
  3 : Heidar Helguson
  3 : Hermann Hreidarsson
3 : Birkir Bjarnason