Ils ont explosé à l'EURO 2016

Un Championnat d'Europe peut lancer des carrières. L'EURO 2016 ne déroge pas à la règle pour ces huit joueurs.

Hannes Þór Halldórsson, le gardien islandais
©Getty Images

Raphaël Guerreiro (Portugal)
Âge: 22
Avant l’EURO 2016: 15e de Ligue 1 avec Lorient.

Propulsé dans le onze par la blessure de Fábio Coentrão, il a excellé. Le travail du latéral gauche a payé lorsqu’il a offert le but à Cristiano Ronaldo qui a permis au Portugal de s’ouvrir la route de la finale.

Hal Robson-Kanu (Pays de Galles)
Âge: 27
Avant l’EURO 2016: trois buts en D2 anglaise avant de se retrouver libre de tout contrat.

Le buteur a abordé le tournoi en tant qu’inconnu mais tout a changé lors de son dribble à la Cruyff face à la Belgique. Au point que désormais, les clubs frappent à sa porte pour l’attirer.

Nolito célèbre son but
Nolito célèbre son but©Getty Images

Nolito (Espagne)
Âge: 29
Avant l’EURO 2016: auteur d’une superbe campagne avec le Celta Vigo mais n’a jamais joué de compétition européenne.

Appelé de dernière minute, Nolito a pris place sur le flanc droit de l’attaque espagnole, brillant lors de la victoire 3-0 face à la Turquie. Manchester City l’a alors repéré et recruté.

Michael McGovern (Irlande du Nord)
Âge: 31
Avant l’EURO 2016: a évité la relégation avec Hamilton Academical.

Ayant fait l’ensemble de sa carrière en Écosse, McGovern s’est offert un début de célébrité en empêchant les Allemands d’inscrire plus d’un but en 26 tentatives. Ses sauvetages miraculeux ont permis à l’Irlande du Nord de décrocher une place en huitième de finale à la différence de but.

L'Islande célèbre sa victoire face à l'Angleterre
L'Islande célèbre sa victoire face à l'Angleterre

Hannes Halldórsson (Islande)
Âge: 32
Avant l’EURO 2016: sort d’une saison en Norvège avec Bodø/Glimt.

Passé pro il y a tout juste trois ans, le portier islandais a repoussé les tentatives de Cristiano Ronaldo, David Alaba et Harry Kane, faisant de l’Islande l’une des belles surprises de l’épreuve.

Arlind Ajeti (Albanie)
Âge: 22
Avant l’EURO 2016: relégué de Serie A avec Frosinone.

Après avoir assisté au match d’ouverture de sa sélection depuis le banc, il a réussi une prestation impressionnante face à la France et a été élu Homme du match lors de la victoire face à la Roumanie. Ses prestations lui valent de rejoindre le Torino.

Pazdan et Glik, l'impressionnante arrière garde polonaise
Pazdan et Glik, l'impressionnante arrière garde polonaise©AFP

Michał Pazdan (Pologne)
Âge: 28
Avant l’EURO 2016: remplaçant inutilisé lors de l’EURO 2008, champion de Pologne avec le Legia.

Lorsque Pazdan a reçu sa première convocation en sélection, le concierge de l’hôtel de la délégation ne pouvait croire qu’il était membre de l’équipe. Le défenseur central est alors devenu héros national après ses performances en France en permettant à sa sélection de conserver ses cages inviolées à trois reprises.

Thomas Meunier (Belgique)
Âge: 24
Avant l’EURO 2016: champion de Belgique avec le Club Bruges.

Non retenu lors de la défaite inaugurale face à l’Italie, Meunier a justifié sa sélection face à l’Irlande en offrant le but à Axel Witsel. Le latéral droit a brillé ensuite face à la Suède et la Hongrie et s'est vu recruter par le Paris Saint-Germain après l’élimination face au Pays de Galles.

Haut