UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Six quarts de légende

Avant le coup d'envoi de ceux de l'UEFA EURO 2020, retour sur six quarts de finale qui ont marqué l'histoire du Championnat d'Europe.

 Zinédine Zidane (France, à dr.) échappe à l'Espagnol Josep Guardiola en 2000
Zinédine Zidane (France, à dr.) échappe à l'Espagnol Josep Guardiola en 2000 Getty Images

22 juin 1996 : Angleterre 0-0 Espagne, Wembley, Londres  (a.p. ; l’Angleterre s’impose 4-2 aux tirs au but)
Après une victoire convaincante face aux Pays-Bas lors du dernier match de groupes (4-1), l’Angleterre affronte une prometteuse équipe espagnole. La tension est palpable à Wembley : l’Espagne se voit refuser deux buts pour position de hors-jeu et la prolongation, disputée pour la première fois avec la règle du but en or, ne permet pas aux deux formations de se départager. L’Angleterre s’impose aux tirs au but et la célébration de Stuart Pearce, exorcisant les fantômes de la Coupe du Monde 1990, reste dans les mémoires.

Revoir la victoire de la France sur l'Espagne
Revoir la victoire de la France sur l'Espagne
Téléchargez l'appli de l'EURO 2020


25 juin 2000 : Espagne 1-2 France, Jan Breydelstadion, Bruges

La France domine le début des années 2000 et sera le futur vainqueur de cet EURO. En quarts, l’Espagne pousse toutefois les Bleus dans leurs derniers retranchements. Zinédine Zidane ouvre le score, mais Gaizka Mendieta égalise pour la Roja. Youri Djorkaeff redonne l’avantage aux Bleus avant que Raúl González manque le penalty de l’égalisation en fin de match.

24 juin 2004 : Portugal 2-2 Angleterre, Estádio da Luz, Lisbonne
 (a.p. ; le Portugal s’impose 6-5 aux tirs au but) 
On sera passé par toutes les émotions dans ce match : le but sublime de Michael Owen, premier Anglais à marquer lors de quatre tournois successifs, la blessure de la jeune promesse de 18 ans Wayne Rooney, l’égalisation d’Hélder Postiga, le but de la 90e minute refusé à Sol Campbell, la course poursuite de la prolongation, Lampard répondant à Rui Costa, et un final à suspense aux tirs au but qui voit le Portugal se qualifier pour le dernier carré.

25 juin 2004 : France 0-1 Grèce, Estádio José Alvalade, Lisbonne
L’une des plus grandes surprises de l’histoire. Personne n’aurait pu prédire que la Grèce allait non seulement battre la France pour la première fois de son histoire, mais surtout aller décrocher le titre quelques jours plus tard. Le but de la victoire est signé Angelos Charisteas.

21 juin 2008 : Croatie 1-1 Turquie, Ernst-Happel-Stadion, Vienne  (a.p. ; la Turquie s’impose 3-1 aux tirs au but)
La Turquie décroche sa première qualification pour une demi-finale à l'EURO au terme d’un match qui s’est décidé aux tirs au but après avoir vu les deux formations se neutraliser pendant 120 minutes. Ivan Klasnić ouvrait le score en tout début de prolongation mais, pour la troisième fois consécutive, la Turquie allait marquer juste avant le coup de sifflet final, par l'intermédiaire de Semih Şentürk.

1er juillet 2016 : Pays de Galles 3-1 Belgique
Les Gallois disputent seulement leur deuxième phase finale majeure, 58 ans après la première. Qui aurait cru qu'ils feraient aussi bien - et même mieux - que leur quart de finale à la Coupe du Monde 1958, surtout face à une équipe de Belgique constellée de stars ? Celle-ci ouvre d'ailleurs le score dès la 13e minute sur un incroyable missile longue distance de Radja Nainggolan.

Mais, à la demi-heure de jeu à Lille, Ashley Williams reprend victorieusement de la tête un corner d'Aaron Ramsey. Dix minutes après le retour des vestiaires, c'est un joueur sans club au début du tournoi, Hal Robson-Kanu, qui donne l'avantage au Pays de Galles suite à un joli numéro dans la surface adverse. Les Belges poussent pour égaliser mais Sam Vokes, tout juste entré en jeu, assure la qualification des siens galloise à cinq minutes du terme. Si le Pays de Galles va s'incliner en demi-finales devant le Portugal, futur vainqueur, il a déjà réussi ce qui ressemblait à l'impossible.

Le Pays de Galles élimine la Belgique
Le Pays de Galles élimine la Belgique