Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Dix grands moments : la tête de Charisteas

J-3 : Personne ne pensait que la Grèce allait réaliser l'exploit de remporter la finale de UEFA EURO 2004 au Portugal. Et pourtant...

J-3 : Charisteas, c’est Olympe !
J-3 : Charisteas, c’est Olympe !

Le match : Portugal 0-1 Grèce, finale 2004
4 juillet 2004
Estádio do Sport Lisboa e Benfica, Lisbonne
Angelos Charisteas

Le but qui a offert le titre le plus improbable à la Grèce fut simple dans son exécution mais terrible pour l'adversaire d'un soir. Les hommes d'Otto Rehhagel avaient travaillé leurs combinaisons sur coup franc, et cela a payé puisque sur un corner, Charisteas s'élevait plus haut que Costinha et trompait le gardien portugais Ricardo.

Charisteas : Mon moment à l'EURO
Charisteas : Mon moment à l'EURO

Angelos Charisteas : "Je reconnais que j'ai vu et revu ce but un certain nombre de fois à la TV. Quand je me le refais dans ma tête, j'ai l'impression que je suis tout seul dans la surface. Je pense souvent à ce but, surtout quand ça va mal. Il me donne du tonus et m'aide à  rebondir psychologiquement. Même dans 50 ans, on se souviendra de ce but qui a sacré la Grèce championne d'Europe."

Haut