Festival pour Français et Allemands

Les derniers matches amicaux du mois de mars avaient lieu mardi. Qu'ont fait les équipes qualifiées pour l'UEFA EURO 2016 ?

Jonas Hector (centre) fête son premier but pour l'Allemagne, qui a battu l'Itlaie 4-1 à Berlin
©Getty Images

France 4-2 Russie (Kanté 8e, Gignac 38e, Payet 64e, Coman 76e ; Kokorin 56e, Zhirkov 68e)
France : Lloris; Evra (Mathieu 46e, Digne 54e), Sakho, Varane, Sagna ; Diarra, Kanté, Pogba (Sissoko 69e); Gignac (Giroud 79e), Griezmann (Payet 62e), Martial (Coman 46e)
Russie : Akinfeev (Lodygin 46e); V Berezutskiy, A Berezutskiy, Kuzmin, Zhirkov (Smolnikov 69e); Golovin (Glushakov 79e), Dzagoev ; Shirokov (Mamaev 69e), Shatov (Samedov 88e), Kokorin (Smolov 80e) ; Dzyuba

N'Golo Kanté a marqué son tout premier but avec l'Équipe de France pour sa première titularisation, le jour de son 25e anniversaire. Sur une passe d'Antoine Griezmann, aussi décisif sur le but d'André-Pierre Gignac. Alekandr Kokorin a réduit le score mais Dimitri Payet, dont c'était aussi l'anniversaire (29 ans), a redonné deux buts d'avance aux Bleus sur un coup franc magnifique. Yuri Zhirkov a remis la Russie dans le match, Kingsley Coman a parachevé le festival d'une belle frappe du gauche dans un angle fermé après avoir fait courir le gardien adverse. Belle victoire pour les hommes de Didier Deschamps qui retrouveront le Stade de France dans 73 jours pour le match d'ouverture de l'UEFA EURO 2016 contre la Roumanie.

Allemagne 4-1 Italie (Kroos 24e, Götze 45e, Hector 59e, Özil 75e ; El-Sharaawy 83e)
Allemagne :  Ter Stegen; Rüdiger, Mustafi, Hummels; Rudy, Hector (Ginter 85e); Kroos (Kramer 90e), Özil; Müller (Can 69e), Draxler (Volland 85e); Götze (Reus 61e)
Italie :  Buffon; Darmian, Bonucci (Ranocchia 61e), Acerbi; Motta (Parolo 68e), Montolivo; Florenzi (De Silvestri 61e), Giaccherini (El Shaarawy 69e); Bernardeschi, Zaza (Antonelli 78e), Insigne (Okaka 68e)

Solide défensivement, efficace offensivement, l'Allemagne inflige une lourde défaite à l'Italie, trois jours après la défaite contre les Anglais à Berlin. Thomas Müller, capitaine pour la première fois sous Joachim Löw, a été passeur pour Toni Kroos puis Mario Götze en première période, Jonas Hector a ensuite ouvert son compteur en sélection. Mesut Özil a terminé le travail sur penalty. L'Italie s'est rarement montrée dangereuse mais a sauvé l'honneur par Stephan El-Sharaawy.

Angleterre 1-2 Pays-Bas (Vardy 41e ; Janssen 50e pen, Narsingh 77e) Angleterre : Forster; Walker, Stones, Smalling (Jagielka 70), Rose (Clyne 58); Milner (Alli 82), Drinkwater (Dier 85), Barkley, Lallana (Kane 70); Sturridge (Walcott 58), Vardy.

Comme prévu, Roy Hodgson avait changé huit joueurs dans son 11 de départ par rapport au match gagné en Allemagne samedi. Danny Drinkwater a débuté sous le maillot des Trois Lions, Daniel Sturridge était de retour après 18 mois d'absence. Jamie Vardy, buteur à Berlin samedi en sortie de banc, a cette fois ouvert le score pour fêter sa titularisation. Mais les visiteurs ont égalisé par Vincent Janssen, qui honorait sa première cape, et l'ont emporté grâce à Luciano Narsingh. C'est seulement la deuxième défaite anglaise depuis le Mondial 2014, la première à domicile.

Portugal 2-1 Belgique (Nani 20e, Ronaldo 40e ; R.Lukaku 62e)
Portugal : Rui Patrício; Cedric, Pepe, José Fonte, Raphael Guerreiro; Danilo (Danny 87e), Adrien Silva (Renato Sanches 45e), André Gomes (William Carvalho 74e), João Mário (Bernardo Silva 45e); Nani (Eder 61e), Ronaldo (Quaresma 61).
Belgique : Courtois; Gillet (J Lukaku 59e), Denayer (Boyata 86e), Vermaelen, Lombaerts; Nainggolan, Witsel, Fellaini (Dembele 79e); Chadli, Mertens (Batshuayi 67e), R Lukaku.

Dans ce match finalement joué à Leiria après les attentats de mardi dernier perpétrés à Bruxelles, le Portugal s'est imposé et a un peu fait oublier sa défaite en Bulgarie. Nani a ouvert le score, après que Cristiano Ronaldo a trouvé la barre en début de rencontre. La star de la Seleccao qui avait manqué un penalty vendredi a marqué sur un coup de tête qui n'a laissé aucune chance à Thibault Courtois. La Belgique a réduit le score grâce aux frères Lukaku, Jordan passeur pour Romelu.

Suède 1-1 République tchèque (Berg 14e ; Vydra 26e)
Suède : Isaksson; Salomonsson (Lustig 81e), Nilsson Lindelöf (Milosevic 65e), Granqvist, Olsson; Durmaz (Larsson 45e), Lewicki (Wernbloom 63e), Källström (Hiljemark 45e), Forsberg; Ibrahimović, Berg (Guidetti 45e) 
 République tchèque :  Vaclík; Gebre Selassie, Sivok (Brabek 60e), Suchý, Pudil; Darida (Frydek 60e), Marecek (Rada 72e); Skalák (Sural 60e), Kolár, Krejcí; Vydra (Necid 72e)

Les deux équipes se sont créées beaucoup d'occasions mais n'ont marqué une seule fois chacune, grâce à Marcus Berg pour les Suédois, à Matej Vydra pour les Tchèques.

Autriche 1-2 Turquie (Junuzović 22; Çalhanoğlu 43, Arda 56)
Autriche :
Özcan; Fuchs, Dragović (Prödl 59e), Hinteregger, Klein (Garics 78e); Alaba (Schöpf 78e), Ilsanker; Arnautović, Junuzović (Hinterseer 72e), Burgstaller (Jantscher 66e); Okotie (Janko 66e)
Turquie :
Volkan Babacan; Gökhan Gönül (Şener Özbayraklı 46e), Ahmet Çalık, Mehmet Topal, Caner Erkin (İsmail Köybaşı 69e); Ozan Tufan, Selçuk İnan, Oğuzhan Özyakup (Volkan Şen 46e, Yasin Öztekin 80e); Arda Turan, Hakan Çalhanoğlu (Yunus Mallı 73e); Cenk Tosun (Nuri Şahin 86e)

Match plaisant, malgré des occasions ratées et des erreurs techniques, entre deux formations qui ont montré des intentions. Zlatko Junuzović a ouvert le score pour l'Autriche, Hakan Çalhanoğlu lui a répondu avant la pause. Le joueur du FC Barcelone, Arda Turan a donné la victoire aux Turcs. Les locaux ont eu plusieurs fois la chance de revenir au score mais sans succès.

République d'Irlande 2-2 Slovaquie (Long 21e, McClean 23e; Stoch 13e, McShane 44e csc)
République d'Irlande :  Elliot (Randolph 16); Christie, McShane, O'Shea (Pearce 46), Ward (Hayes 78); O'Kane (Pilkington 66), Whelan, McCarthy; Hoolahan (McGeady 73), McClean; Long (Brady 46).
Slovaquie :   Kozáčik, Pekarík, Škrtel, Saláta, Švento(Tesák88); Sabo (Duda 64), Greguš(Hrošovský74), Šesták(Weiss 64), Hamšíik; Stoch (Mak 64e); Vittek (Nemec 64e).

Quatrième match sans défaite pour des Irlandais qui ont perdu leur gardien Rob Elliot dès la 16e minute avec une blessure à un genou. Le buteur Kevin Doyle avait déjà dû sortir très tôt dans le match contre la Suisse la semaine passée. Menés 2-1, les Slovaques ont égalisé grâce à Robert Vittek, à l'origine du but contre son camp de Paul McShane.

Luxembourg 0-2 Albanie (Sadiku 63e, Çikalleshi 75e)
Albanie : Berisha (Shehi 61e); Ajeti (Roshi 67e), Aliji (Lenjani 60e), Xhimshiti, Veseli; Kukeli (Kaçe 46e), Basha, Memushaj (Rashica 61e), Gashi, Shala (Sadiku 61e); Çikalleshi.

L'Albanie a remporté sa première victoire depuis la fin des éliminatoires de l'UEFA EURO 2016. Bien aidée par l'exclusion du gardien luxembourgeois Jonathan Joubert, sanctionné pour une faute grossière sur Sokol Çikalleshi, deuxième buteur de la soirée.

Suisse 0-2 Bosnie-Herzégovine (Džeko 14e, Pjanić 57e)
Suisse :
Sommer; Lichtsteiner (Lang 65), Schär (Klose 46), Senderos, Rodríguez (Moubandjé 66); Fernandes (Zuffi 46), Xhaka, Kasami (Tarashaj 72); Steffen, Seferović, Mehmedi (Embolo 46)

La Suisse ne gagne toujours pas à Zurich, ce qui ne lui est plus arrivé depuis 2007. Privée de son meneur de jeu Xherdan Shaqiri, elle n'a pas trouvé la clé en attaque. La Bosnie-Herzégovine remporte une victoire méritée grâce à Edin Džeko et Miralem Pjanić sur un splendide coup franc.

Grèce 2-3 Islande (Fortounis 19e pen, 31e ; Traustason 34e, Ingason 70e, Sigthórsson 82e)
Islande :
Kristinsson (Halldórsson 46e); Sævarsson, Hermannsson, Ingason, Skúlason; Gudmundsson, Gunnarsson (B Bjarnason 46e), Hallfredsson (Sigurdsson 46e), Traustason (E Bjarnason 46e); Bödvarsson (Finnbogason 83e), Kjartansson (Sigthórsson 61e).

L'Islande a débuté avec huit joueurs différents par rapport à la défaite 2-1 de jeudi au Danemark, elle s'est retrouvée avec deux buts de retard au bout de 31 minutes. Mais elle a su trouver les ressources pour revenir, le Nantais Kolbeinn Sigthórsson, sur le banc au coup d'envoi, donne la victoire à la 82e minute.

Haut