Reprise du jeu : l'UEFA se prépare pour le retour en toute sécurité de ses compétitions d'élite.
En savoir plus >

Ibra offre un nouvel EURO à la Suède

Pour Marcus Berg, c'est une "bénédiction" d'avoir Zlatan Ibrahimović comme coéquipier après le Parisien a qualifié la Suède.

Les joueurs de la Suède se précipitent sur Zlatan Ibrahimović au coup de sifflet final
Les joueurs de la Suède se précipitent sur Zlatan Ibrahimović au coup de sifflet final ©Getty Images

La Suède s'est fait évincer de la deuxième place du Groupe G par la Russie, mais emmenés par Zlatan Ibrahimović, les Blågult se sont extirpés des barrages sans encombre.

L'attaquant du Paris Saint-Germain n'avait jamais marqué ni gagné en six rencontres précédentes face au Danemark avant les barrages, mais il a vite fait oublier ce bilan. Il a transformé un penalty lors de la victoire 2-1 à l'aller et a rapidement ouvert le score au retour. Son superbe coup franc offrait ensuite la qualification pour l'UEFA EURO 2016 de façon exceptionnelle. Il s'agissait du 11e but de la campagne d'Ibrahimović (devancé uniquement par Robert Lewandowski), ses buts représentant plus de la moitié des 19 signés par la Suède.

Réactions
Marcus Berg, attaquant de la Suède
Il y avait beaucoup de pression sur nous mais nous l'avons fait. Nous avons bien joué au premier match, je trouve, et il s'agissait de beaucoup défendre aujourd'hui. C'était vraiment compliqué. Normalement, je ne suis pas un buteur qui descend (pour défendre) mais j'ai dû le faire aujourd'hui.

À quel point est-ce que nous le devons à Zlatan Ibrahimović ? Énormément, évidemment, mais nous sommes une équipe et tout le monde travaille vraiment dur. Bien sûr, c'est une bénédiction de l'avoir devant pour marquer ces buts importants. Il est vraiment important mais tout le monde a réalisé du bon travail aujourd'hui.

C'est un grand nom à travers le monde, et il évolue désormais en France, il a beaucoup de fans là-bas. C'est bien pour tout le monde que nous y allions ; ce sera mon premier tournoi majeur donc je suis vraiment heureux.

Erik Hamrén, sélectionneur de la Suède
Je ne sais vraiment pas quoi dire. C'est fantastique. Quelle euphorie. Nous voulions nous qualifier pour l'EURO 2016 et nous avons réussi. Les joueurs ont vraiment bien joué aujourd'hui, mais nous avons aussi eu de la chance. Si le Danemark avait marqué en début de rencontre, nous aurions assisté à un autre match. Je pense à l'occasion des Danois sur corner qui finit sur le montant. Je pense cependant que étions la meilleure équipe sur l'ensemble des deux matches.

C'était fantastique de voir Zlatan inscrire ce but sur coup franc. Que peut-on dire? C'est comme un membre de ma famille, et je l'aime.

Emil Forsberg, milieu de terrain de la Suède
C'est impossible de décrire les émotions ; je me sens si fier de l'équipe, du pays, de tout le monde. Je trouve que nous avons réalisé du bon travail aujourd'hui.

Nous avons toujours eu pour ambition de nous qualifier et nous avons eu un adversaire difficile, le Danemark, mais nous savions qu'en jouant bien, il serait difficile de nous battre, et aujourd'hui nous avons eu une super défense. Nous avons bien joué, de façon intelligente, puis nous avons marqué deux buts fantastiques.

Stats clés
Meilleur résultat : demi-finales 1992
Sélectionneur : Erik Hamrén
Meilleurs buteurs : Zlatan Ibrahimović (62) ; actuellement Zlatan Ibrahimović (62)
Plus grand nombre de matches : Anders Svensson (148) ; actuellement Andreas Isaksson (127)

Record de matches à l'EURO
Total : Kim Källström, Andreas Isaksson (46)
Phase finale : Olof Mellberg (13)

Record de buts à l'EURO
Total : Zlatan Ibrahimović (25)
Phase finale : Zlatan Ibrahimović (6)

Haut