UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Santos sélectionneur du Portugal

Fernando Santos, qui fut à la tête de la Grèce à l'EURO 2012 et à la Coupe du Monde 2014, est le nouveau sélectionneur portugais.

Fernando Santos fait son retour au Portugal, son pays natal
Fernando Santos fait son retour au Portugal, son pays natal ©Getty Images

Fernando Santos, qui fut à la tête de la Grèce à l'EURO 2012 et à la Coupe du Monde 2014, est le nouveau sélectionneur portugais. Le technicien de 59 ans a signé un contrat dans les détails n'ont pas été dévoilés, pour remplacer Paulo Bento, battu à domicile lors de la première journée des éliminatoires de l'UEFA EURO 2016 par l'Albanie.

"Je veux remercier (la Fédération portugaise de football) pour l'invitation, et pour la confiance qu'elle place en moi", à confié Santos lors de sa présentation mercredi. "C'est un honneur et je suis extrêmement fier de prendre les rênes de l'équipe nationale et de servir mon pays. C'est quelque chose dont j'ai toujours rêvé, un moment de grand bonheur pour moi. Il y a un seul objectif : être en France en 2016. Nous y serons, pour faire la fierté du peuple portugais."

Santos reste sur deux phases finales avec la Grèce où il a été remplacé par Claudio Ranieri. Il a atteint les 8es au Brésil. Après avoir mis le football de côté (Santos a un diplôme d'ingénieur en électricité et télécommunications), il a pris en main son ancien club d'Estoril-Praia en 1987. En sept saisons, il a fait monter le club deux fois pour atteindre l'élite nationale.

Il a passé quatre saisons à l'Estrela da Amadora avant de rallier Porto en 1998. Champion dès la première année, il a aussi remporté deux coupes nationales avant de s'exiler à l'AEK en 2001, où il s'est adjugé la Coupe de Grèce en 2002. Il partait cet été-là pour prendre la tête du Panathinaikos, puis successivement de l'AEK et de Benfica.

Il a ensuite redonné des couleurs au PAOK, qui a terminé à la 2e place du championnat en 2009/10, synonyme de 3e tour de qualification de l'UEFA Champions League. Il a annoncé son départ en mai 2010 et a officiellement pris ses fonctions de sélectionneur de la Grèce six semaines plus tard, succédant à Otto Rehhagel. Il menait son équipe en phases finales de l'UEFA EURO 2012.