UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

L'Espagne reverra l'Ukraine

Tenante du titre, l'Espagne va retourner en Ukraine, c'est l'un des enseignements du tirage au sort des éliminatoires de dimanche.

L'Espagne reverra l'Ukraine
L'Espagne reverra l'Ukraine ©UEFA.com

Tenante du titre, l'Espagne va retourner en Ukraine, c'est l'un des enseignements du tirage au sort des éliminatoires de l'UEFA EURO 2016 qui s'est déroulé à Nice, dimanche, au Palais des Congrès Acropolis.

Vainqueur en 2008 et en 2012, la Roja jouera également contre la Slovaquie, le Belarus, l'Ancienne République yougoslave de Macédoine et le Luxembourg dans le Groupe C. Finaliste en 2012 à Kyiv, l'Italie a été versée dans le Groupe H et affrontera deux équipes qu'elle a déjà croisées à l'occasion des éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA 2014, la Bulgarie et Malte, ainsi que l'Azerbaïdjan, la Croatie et la Norvège.

L'Allemagne, triple championne d'Europe, comme l'Espagne, est dans le Groupe D en compagnie de la République d'Irlande, de la Pologne, de l'Écosse, de la Géorgie et de Gibraltar.

La Bosnie-Herzégovine, qualifiée pour la phase finale du Mondial au Brésil, sa première à ce niveau, était la seule équipe du premier chapeau n'ayant pas participé à l'UEFA EURO 2012. Elle rencontrera la Belgique, Israël, le Pays de Galles, Chypre et Andorre.

Les éliminatoires expliquées
Les 53 nations en lice ont été réparties dans huit groupes de six et un groupe de cinq équipes, qui s’affronteront chacune en matches aller-retour. Ruud Gullit et Bixente Lizarazu, champions d’Europe en 1988 et 2000, ont présentés le tirage à Nice avec l’aide du secrétaire général de l’UEFA Gianni Infantino et 13 gardiens européens de légende. Fabien Barthez, sacré champion d’Europe en 2000, apportera la Coupe Henri Delaunay, tandis que cinq autres vainqueurs de la compétition - Ivo Viktor (Tchécoslovaquie, 1976), Andreas Köpke (Allemagne, 1996), Antonis Nikopolidis (Grèce, 2004), Dino Zoff (Italie, 1968) et Peter Schmeichel (Danemark, 1992).

Les neuf vainqueurs de groupe, les neuf deuxièmes et le meilleur troisième seront directement qualifiés pour la phase finale. Les huit troisièmes restants disputeront un barrage afin d’attribuer les quatre tickets restants pour la phase finale à 24 équipes.

Pour la première fois, les éliminatoires se dérouleront selon le nouveau concept de la Semaine du Football : les rencontres seront programmées du jeudi au mardi suivant. Le coup d’envoi aura lieu généralement entre 18h HEC et 20h45 HEC les samedi et dimanche et à 20h45 les jeudi, vendredi, lundi et mardi. Pour les semaines comptant deux matches de qualification, les sélections joueront jeudi/dimanche, vendredi/lundi ou samedi/mardi.

La France est assurée de participer à la phase finale et disputera des rencontres amicales suivant le calendrier de la Semaine du football contre des adversaires provenant du Groupe I à cinq équipes. Le résultat de ces rencontres n’aura aucun impact en termes de classement. Elle jouera contre le Portugal, le Danemark, la Serbie, l’Arménie et l’Albanie.

Groupe A
Pays-Bas, Kazakhstan, Islande, Lettonie, Turquie, République tchèque

Groupe B
Bosnie-Herzégovine, Andorre, Chypre, Pays de Galles, Israël, Belgique

Groupe C
Espagne, Luxembourg, Macédoine, Biélorussie, Slovaquie, Ukraine

Groupe D
Allemagne, Gibraltar, Géorgie, Écosse, Pologne, République d'Irlande

Groupe E
Angleterre, Saint-Marin, Lituanie, Estonie, Slovénie, Suisse

Groupe F
Grèce, Iles Féroé, Irlande du Nord, Finlande, Roumanie, Hongrie

Groupe G
Russie, Liechtenstein, Moldavie, Monténégro, Autriche, Suède

Groupe H
Italie, Malte, Azerbaïdjan, Bulgarie, Norvège, Croatie

Groupe I
Portugal, Albanie, Arménie, Serbie, Danemark

Qualifiée d'office en tant qu'organisateur : la France