UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Tenant de l’EURO, le Portugal prévenu

Aucune équipe n'a réussi à remporter le Championnat d'Europe de l'UEFA deux fois de suite à part l’Espagne

La grande équipe d’Espagne, la seule à conserver le trophée Delaunay, c’était en 2012
La grande équipe d’Espagne, la seule à conserver le trophée Delaunay, c’était en 2012 ©Sportsfile

L'Espagne (2008 et 2012) est la seule équipe ayant conservé son titre à l’EURO. Les autres nations ont parfois rencontré bien des difficultés.

Après avoir remporté la première édition de la compétition en 1960, l'Union soviétique partait pour l'Espagne quatre ans plus tard et se qualifiait pour la finale mais s'inclinait 2-1 face aux organisateurs à cause d'un but inscrit à six minutes de la fin. En tant que tenante du titre, l'Espagne puis l'Italie, championne 1968, n'ont même pas pu se qualifier pour le tournoi suivant à quatre équipes puisqu'elles s'inclinaient en quarts de finale aller-retour.

L'Allemagne de l'Ouest qui, en 1974, devenait la première équipe à gagner une Coupe du Monde de la FIFA en tant que championne d'Europe était tout près de s'emparer de son troisième titre majeur de suite deux ans plus tard. Elle se qualifiait pour la finale 1976 à Belgrade sans avoir essuyé une seule défaite. Mais un nul 2-2 contre la Tchécoslovaquie provoquait la première séance de tirs au but de la compétition. Uli Hoeness ratait avant qu'Antonín Panenka n'entre dans l'histoire avec sa pichenette.

Après cette édition, la compétition accueillait huit équipes sans changer le destin des tenants. La Tchécoslovaquie terminait deuxième de son groupe en 1980, ce qui lui permettait uniquement de disputer le barrage de la troisième place. Quatre ans plus tard, l'Allemagne de l'Ouest échouait en phase de groupes et après son superbe triomphe de 1984, la France ne se qualifiait même pas en 1988.

Les Pays-Bas avaient de grands espoirs de conserver leur titre en 1992, mais à l'instar de l'Allemagne de l'Ouest 16 ans plus tôt, ils s'inclinaient aux tirs au but face au Danemark en demi-finale. Et depuis 1996, lors des quatre éditions à 16 équipes, le tenant du titre n'a passé qu'une seule fois la phase de groupes : la France en 2004. En 2008, la Grèce quittait la compétition sans aucun point ; quatre années plus tard, l'Espagne brisait la malédiction de manière spectaculaire en écrasant l'Italie 4-0 en finale à Kyiv, mais elle laissait ensuite le titre au Portugal.

EURO, le parcours du tenant

AnnéeVainqueurEURO suivant
1960URSSFinale
1964EspagneQuarts de finale
1968ItalieQuarts de finale*
1972Allemagne de l’OuestFinale
1976TchécoslovaquieTroisième
1980Allemagne de l’OuestGroupes
1984FranceNon qualifiée
1988Pays-BasDemi-finales
1992DanemarkGroupes
1996AllemagneGroupes
2000FranceQuarts de finale
2004GrèceGroupes
2008EspagneVainqueur
2012Espagnehuitièmes
2016Portugal 

*Phase finale à 4

Le tenant de la Coupe du monde d’est souvent mieux débrouillé à l’EURO, distant seulement de deux ans. France (2000) et Spain (2012) ont tous deux remporté la couronne continentale après la couronne mondiale. L’Allemagne joua la finale de l’EURO en 1976 et 1992 après être devenu championne du monde.

Le tenant de la Coupe du Monde à l’EURO

Coupe du monde /EUROChampion du mondeParcours à l’EURO suivant
1966/1968AngleterreTroisième
1974/1976Allemagne de l’OuestFinale
1982/1984ItalieNon qualifié
1990/1992Allemagne**Finale
1998/2000FranceVainqueur
2006/2008ItalieQuarts de finale
2010/2012EspagneVainqueur
2014/2016AllemagneDemi-finales
2018/2020France

**Vainqueur de la Coupe du Monde 1990 en tant qu’Allemagne de l’Ouest, engagée à l’EURO en 1992 comme Allemagne