UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Finale de l'EURO 1960, des Soviétiques impériaux

Tchécoslovaquie 0-3 URSS
L'URSS ne fait pas de quartier et prend rendez-vous avec la Yougoslavie en finale.

1960 : Tchécoslovaquie 0-3 URSS
1960 : Tchécoslovaquie 0-3 URSS

La naissance du Championnat d'Europe coïncide à peu près avec l'apparition d'un style de football plus physique et plus défensif - ce style, personne ne l'incarne aussi bien que l'URSS dont les joueurs semblent tout droit sortis d'un manuel britannique.

Les Tchécoslovaques possèdent des diamants à l'état brut en la personne de Ladislav Novák, mais aussi de Ján Popluhár - au crâne de plus en plus dégarni. Ils comptaient également sur l'habile Josef Masopust, capable de courir pendant toute une rencontre, mais ne peuvent tenir tête à la vigueur athlétique et à la force de pénétration de leurs adversaires.

EURO 1960 : TOUT SAVOIR


Les premières minutes sont rudes et ennuyeuses. Il faut attendre la 24e minute pour voir le premier tir cadré sérieux, au moment où Andrej Kvasnák est en train de se faire soigner sur le bord du terrain. La deuxième frappe, une fois encore l'œuvre du solide Victor Ponedelnik, permet à Valentin Ivanov d'ouvrir la marque après une course astucieuse. Celui-ci inscrit également le deuxième but après s'être défait de deux adversaires et avoir résisté à un troisième tacle.

Vidéo : les plus beaux buts de l'EURO 1960
Vidéo : les plus beaux buts de l'EURO 1960

Enfin, c'est sur un tir de Valentin Bouboukine, renvoyé par le pied d'un défenseur, que Ponedelnik peut glisser facilement le ballon dans le but. Mais ce 'jour sans' n'est pas terminé pour la Tchécoslovaquie : à la 67e minute, Josef Vojta, peut-être intimidé par la réputation de Lev Yachine, est incapable de cadrer son tir du point de penalty. Les Soviétiques, qui terminent la rencontre au petit trot, s'affirment comme les principaux favoris.

 

EURO 1960 : L'ÉQUIPE DU TOURNOI


Tchécoslovaquie 
: Schrojf; Šafránek, Popluhár, Novák (c); Buberník, Masopust; Moravčík; Vojta, Kvašňák, Bubník, Dolinský
Remplaçants : aucun
Sélectionneur : Rudolf Vytlačil

URSS : Yashin; Chokheli, Maslyonkin, Krutikov; Voynov, Netto (c); Metreveli, Ivanov, Ponedelnik, Bubukin, Meskhi
Remplaçants : aucun
Sélectionneur : Gavriil Kachalin

Arbitre : Cesare Jonni (Italie)