Prandelli : "Un bon feeling"

Cesare Prandelli et Vicente del Bosque, les sélectionneurs des deux derniers champions du monde, essaient de motiver les troupes avant leur confrontation dimanche.

Cesare Prandelli au point presse de l'Italie
Cesare Prandelli au point presse de l'Italie ©Getty Images

Au moment du tirage au sort de l'UEFA EURO 2012 à Kyiv en décembre dernier, l'excitation se ressentait à l'idée d'assister à une rencontre entre les deux derniers champions du monde. Ce jour est arrivé et les Azzurri vont devoir se défaire d'une équipe d'Espagne invaincue en 14 matches de compétition.

Un danger duquel le sélectionneur de l'Italie est bien conscient. "Demain, nous allons devoir empêcher nos adversaires de s'approcher de notre surface de réparation", prévoit Cesare Prandelli. "Ils vont sûrement avoir le ballon plus souvent que nous et ça nous posera des problèmes mais quand l'Italie produit du jeu comme elle sait le faire, elle peut importuner une équipe comme l'Espagne."

Il reste cependant confiant. "Nous avons un bon feeling pour le match, nous nous sommes bien entraînés", s'est réjouit le sélectionneur de 54 ans à la veille du 30e affrontement entre les deux nations. "Nous avons été positifs dans notre préparation et nous savons que nous avons une bonne équipe. Elle peut être très compétitive si nous travaillons tous ensemble."

Vicente Del Bosque, pour sa part, a exigé de son équipe qu'elle présente son meilleur visage pour bien démarrer la compétition. "Dans un groupe de quatre équipes, le premier match est fondamental", se soucie-t-il. "Nous voulons bien commencer mais nous savons que nous nous mesurons à une équipe très solide."

Il a cependant à disposition ses 23 hommes, le milieu Cesc Fàbregas s'étant remis d'une douleur à la cuisse. "J'ai décidé de mon onze de départ mais les joueurs n'en seront informés que le matin du match", prévient-il sans insinuer ainsi qui de Fernando Torres, Álvaro Negredo ou Fernando Llorente débutera en attaque.

Haut