Paris peut valider sa première place

Alors que le Real Madrid s'est repositionné dans le groupe, le Paris Saint-Germain n'a besoin que d'un point en Espagne pour s'assurer la victoire dans le groupe.

Ángel Di María fête l'un de ses deux buts pour Paris face au Real Madrid, son ancien club, lors de la première journée
Ángel Di María fête l'un de ses deux buts pour Paris face au Real Madrid, son ancien club, lors de la première journée ©AFP/Getty Images

En enchaînant deux victoires, le Real Madrid s'est repositionné dans le groupe et entend désormais poursuivre sur cette voie en accueillant un Paris Saint-Germain déjà qualifié et à qui il suffit d'un point pour s'assurer la première place.

• L'ancien Madrilène Ángel Di María a conduit Paris à la victoire à l'aller en s'offrant un doublé en première période avant que Thomas Meunier ne vienne ajouter le troisième but. Ce succès était le premier des quatre décrochés par le club de la capitale dans ce groupe. Avec 12 points, soit cinq de plus que le Real Madrid, leur dauphin, les Parisiens ne sont qu'à un point d'assurer la première place.

• Madrid n'avait pris qu'un point lors de ses deux premières sorties dans le groupe avant de décrocher deux victoires face à Galatasaray lors des troisième et quatrième journées. Ces succès offrent aux Merengues un matelas de cinq points d'avance sur le Club de Bruges, actuel troisième. Une victoire des hommes de Zidane ou une absence de succès des Belges face à Galatasaray et le Real sera en huitièmes.

Antécédents européens
• Quatre de leurs neuf derniers affrontements ont débouché sur une victoire du Real Madrid (trois consécutivement avant la victoire parisienne de l'aller), Paris ne compte que trois succès mais est désormais passé devant le Real Madrid en termes de buts inscrits (12 contre 11).

• Avant cette saison, les deux équipes se sont rencontrées en huitièmes de finale de la campagne victorieuse du Real Madrid en 2017/18. Les Espagnols se sont imposés 3-1 à Madrid puis 2-1 à Paris. Marcelo avait marqué à l'aller, Edinson Cavani et Casemiro au retour.

• Le triomphe de Madrid lors de l'UEFA Champions League 2015/16 était également passé par une victoire face à Paris 1-0 lors de la phase de groupes à Bernabéu sur un but de Nacho. Le match au Parc des Princes s'était soldé sur un match nul et vierge.

Paris a perdu lors de trois de ses quatre déplacements à Madrid face au Real. L'unique victoire est venue en quarts de finale aller de la Coupe des vainqueurs de coupes européennes 1994 grâce à un but de George Weah. Cette victoire était la dernière face aux Espagnols avant celle du match aller. La victoire de l'aller était la première en six matches face au Real Madrid (2 n., 3 d.).

Série européenne
Real Madrid
• Battu à l'aller à Paris, le Real Madrid a concédé le nul 2-2 face au Club de Bruges lors de la deuxième journée. Ensuite, les hommes de Zinédine Zidane se sont imposés à Galatasaray (1-0) puis à Bernabéu face aux Turcs (6-0). Ce dernier succès est leur plus large victoire en UEFA Champions League depuis décembre 2015.

• Le géant espagnol a perdu trois de ses sept derniers matches d'UEFA Champions League, concédant au moins trois buts lors de chacune de ses défaites, 13 sur ces sept matches.

• La saison dernière, le Real a remporté son groupe devant l'AS Roma, le Viktoria Plzeň et le CSKA Moscou, récoltant 12 points lors de ses six matches. L'équipe alors entrainée par Santiago Solari s'était imposée 2-1 sur la pelouse de l'Ajax en huitièmes de finale aller avant de chuter lourdement 4-1 au retour à domicile.

• Pour la première fois depuis la saison 2009/10, la campagne de la saison passée a vu le Real Madrid ne pas atteindre au minimum les demi-finales de l'épreuve. C'est la 50e campagne européenne du club, personne n'en a disputé autant.

• La large victoire de la quatrième journée face à Galatasaray n'était que la troisième victoire du Real Madrid sur ses huit derniers matches européens disputés à Bernabéu (2 n., 3 d.) ; même si le Real n'a été vaincu chez lui que quatre fois lors des 48 dernières réceptions en UEFA Champions League (37 v.).

• La défaite concédée à Paris a mis fin à une série d'invincibilité de 11 matches disputés face à un club français (8 v., 3 n.), la dernière défaite remontait à un huitième de finale aller face à Lyon lors de la saison 2009/10.

• La défaite du Real Madrid face à Paris en 1994 est la seule concédée lors des 15 matches disputés à domicile face à un représentant de la Ligue 1 (11 v., 3 n.). Le Real a remporté les cinq derniers, inscrivant 15 buts et n'en concédant qu'un.

• Troisième en Espagne en 2018/19, le Real Madrid dispute sa 24e campagne d'UEFA Champions League, record partagé avec le FC Barcelone. Les Merengues se sont qualifiés pour la phase à élimination directe lors des 23 précédentes, un record.

Paris
• Après la victoire face au Real Madrid, le premier but de Mauro Icardi sous ses nouvelles couleurs avait permis aux Parisiens de s'imposer à Galatasaray (1-0) pour le 100e match d'UEFA Champions League du club. Paris a ensuite vaincu le Club de Bruges en Belgique (5-0) et à domicile (1-0). C'est la troisième fois que Paris remporte ses quatre premiers matches d'UEFA Champions League après 1994/95 (quand ils remportaient les six) et 2017/18.

• Paris et le Bayern Munich (Groupe B) sont les deux seules équipes à réussir à décrocher quatre victoires en quatre matches, le club français est le seul à ne pas avoir encore encaissé le moindre but. Personne n'a réussi à préserver ses cages lors des six matches de groupes dans l'histoire de l'UEFA Champions League.

• Champion de France pour la sixième fois en sept ans en 2018/19, la huitième dans toute son histoire, Paris est le seul club français à participer à sa huitième UEFA Champions League consécutive.

• Demi-finaliste en 1995, Paris n'est pas allé au-delà des huitièmes de finale lors des trois dernières saisons après avoir été éliminé en quarts de finale lors des quatre campagnes précédentes.

• En 2018/19, Paris a remporté son groupe devant le futur vainqueur, Liverpool, le Napoli et l'Étoile Rouge, et pensait avoir un pied en quarts de finale après sa victoire 2-0 en huitièmes de finale aller à Manchester United avant d'être éliminé au retour après une défaite 3-1 à domicile.

• Paris a remporté huit de ses dix derniers matches d'UEFA Champions League (2 d.) et a désormais inscrit au moins un but lors de ses 28 derniers matches dans l'épreuve.

• Paris n'a remporté que deux de ses dix derniers matches face à un club espagnol (2 n., 7 d.).

• Le dernier match du PSG en Espagne était la défaite 3-1 à Madrid en février 2018, cela fait cinq déplacements consécutifs que Paris s'incline en Espagne, n'ayant marqué que trois buts pour 15 encaissés.

On se connaît ?
• Zinédine Zidane a affronté Paris à quatre reprises en tant que joueur, avec Bordeaux et la Juventus (2 v., 1 n., 1 d.).

• Thomas Tuchel était entraîneur du Borussia Dortmund lors des matches nuls 2-2 à l'aller et au retour face à Madrid lors de la phase de groupes de l'édition 2016/17.

• Keylor Navas gardait les buts du Real Madrid lors des trois victoires consécutives en UEFA Champions League entre 2016 et 2018. Il a disputé 162 matches avec les Merengues entre 2014 et cet été quand il a rejoint le Paris Saint-Germain, a remporté la Liga en 2016/17, deux Super Coupes de l'UEFA (2014, 2017) et quatre Coupes du Monde des Clubs de la FIFA (2014, 2016, 2017, 2018).

• Alphonse Aréola a disputé 75 matches en Ligue 1 avec Paris entre 2013 et 2019 avant de rejoindre le Real cet été. Il a joué les deux matches lors du huitième de finale de la saison 2017/18, a remporté trois titres de champion de France, deux Coupes de France et deux Coupes de la Ligue avec le club. Il a passé la saison 2015/16 en prêt à Villarreal, disputant 32 matches de Liga espagnole et notamment une victoire 1-0 à domicile face au Real Madrid le 13 décembre 2015.

• Ángel Di María a disputé 124 matches de Liga avec Madrid entre 2010 et 2015, inscrivant 22 buts et étant nommé homme du match lors du 10e triomphe du Real Madrid en UEFA Champions League 2014 avec une victoire 4-1 face à l'Atlético de Madrid.

• Pablo Sarabia a joué en équipes de jeunes du Real Madrid ainsi que dans l'équipe réserve entre 2004 et 2011, disputant son unique match avec l'équipe A lors de son entrée en jeu dans une victoire 4-0 en phase de groupes de l'UEFA Champions League face à l'AJ Auxerre en décembre 2010.

• Ferland Mendy a joué en équipes de jeunes de Paris entre 2004 et 2012.

• James Rodríguez a inscrit le seul but du match opposant Porto à Paris lors d'un match comptant pour la phase de groupes de l'UEFA Champions League 2012/13.

• Julian Draxler a vaincu le Real Madrid avec Wolfsburg (2-0) lors du quart de finale aller de l'édition 2015/16, il était aussi de l'équipe qui a succombé face au triplé de Cristiano Ronaldo lors de la victoire 3-0 au retour du Real Madrid.

• Le cinquième match de Raphaël Varane dans l'équipe première du RC Lens fut un match de Coupe de France face à Paris en janvier 2011 (défaite 5-1). Varane aidera ensuite Lens à ramener un match nul 0-0 du Parc des Princes un mois plus tard.

• Karim Benzema a affronté Paris à sept reprises lorsqu'il évoluait en France avec Lyon (4 v., 2 n., 1 d.). Il était dans l'équipe de Lyon qui a battu Paris en finale de la Coupe de France 2008.

• Marcelo a marqué le seul but du Real lors de la défaite concédée face à Paris dans un match amical disputé dans l'Ohio en 2016.

• Coéquipiers en sélection :
Éder Militão, Casemiro, Marcelo et Thiago Silva, Marquinhos, Neymar (Brésil)
Ferland Mendy, Alphonse Aréola, Raphaël Varane et Layvin Kurzawa, Presnel Kimpembe, Kylian Mbappé (France)
Toni Kroos et Julian Draxler, Thilo Kehrer (Allemagne)
Dani Carvajal, Sergio Ramos, Nacho, Marco Asensio, Isco, Lucas Vázquez et Sergio Rico, Juan Bernat, Pablo Sarabia, Ander Herrera (Espagne)
Thibaut Courtois, Eden Hazard et Thomas Meunier (Belgique)
Federico Valverde et Edinson Cavani (Uruguay)

• Ont joué en France :
Karim Benzema (Lyon 2005–09)
Raphaël Varane (Lens 2010/11)
Ferland Mendy (Le Havre 2015–17, Lyon 2017–19)
James Rodríguez (Monaco 2013/14)
Mariano Díaz (Lyon 2017/18)
Eden Hazard (LOSC Lille 2005–12)

• Ont joué en Espagne :
Neymar (Barcelone 2013–17)
Juan Bernat (Valence 2011–14)
Pablo Sarabia (Getafe 2011–16, Séville 2016–19)
Ander Herrera (Real Saragosse 2008–11, Athletic Club 2011–14)

• Mauro Icardi a joué en Espagne pour Sarratea, Vecindario et Barcelone en équipes de jeunes.

• Ont joué ensemble :
James Rodríguez et Juan Bernat (Bayern Munich 2017/18)

Autour du match

Real Madrid
• Marcelo a disputé son 100e match en compétition de clubs de l'UEFA lors de la quatrième journée.

• Rodrygo est devenu le plus jeune buteur de l'UEFA Champions League cette saison. Il avait 18 ans et 301 jours lorsqu'il a marqué un triplé lors de la quatrième journée contre Galatasaray.

• Madrid s'est imposé 3-1 à domicile face à la Real Sociedad samedi, concédant un premier but en six matches, toutes compétitions confondues. Los Blancos ont marqué 18 buts lors de leurs 5 derniers matches.

• Madrid a également gardé son but inviolé 8 fois lors des 12 derniers matches.

• Luka Modrić a inscrit le troisième but de Madrid samedi, après avoir fourni des passes décisives sur les deux premiers buts. C'est la première fois qu'il est impliqué dans trois buts lors d'un match du Real Madrid.

• Karim Benzema, qui a ouvert la marque samedi, a inscrit six buts lors de ses cinq derniers matches pour Madrid, toutes compétitions confondues. Parmi ceux-ci figurent son 50e but en UEFA Champions League pour Madrid lors de la victoire 6-0 contre Galatasaray. Seuls Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Raúl González ont marqué plus que lui dans la compétition pour un seul club.

• Benzema a inscrit 25 buts en championnat en 2019, à égalité avec Kylian Mbappé et derrière Lionel Messi (29 ans) et Robert Lewandowski (28 ans), les deux seuls buteurs qui le devancent dans le top 5 des ligues européennes.

• Gareth Bale a effectué son retour après une blessure lors de la victoire 2-0 du Pays de Galles en Azerbaïdjan le 16 novembre, en éliminatoires l'UEFA EURO 2020. Trois jours plus tard, il aidait le Pays de Galles à remporter une victoire 2-0 à domicile contre la Hongrie, synonyme de billets pour le tour final en juin et juillet. Il n'avait pas joué depuis le 13 octobre lors du match nul 1-1 face à la Croatie, en raison d'une blessure au mollet.

• Le 16 novembre, Modrić a joué 90 minutes pour permettre à la Croatie de l'emporter 3 à 1 contre la Slovaquie pour se qualifier pour l'UEFA EURO 2020.

• Le même jour, Toni Kroos a inscrit deux buts lors de la victoire 4-0 de l'Allemagne sur le Bélarus, réservant sa place à l'UEFA EURO 2020.

• Le capitaine de la Belgique Eden Hazard a marqué deux fois lors de la victoire 4-1 en éliminatoires de l'UEFA EURO 2020 en Russie le 16 novembre. Thibaut Courtois a également joué.

• Raphäel Varane, capitaine de l'équipe de France, a marqué pour l'égalisation de son équipe lors de la victoire face à la Moldavie 2-1 le 14 novembre. Trois jours plus tard, le défenseur central a joué 90 minutes supplémentaires alors que les champions du monde battaient l'Albanie 2 à 0 et remportaient la première place de leur groupe de qualification pour l'UEFA EURO 2020.

• Le 15 novembre, Sergio Ramos a été capitaine de l'Espagne qui se qualifiait pour l'UEFA EURO 2020 avec une victoire 7-0 sur Malte.

• Des blessures au genou signifient que Nacho et James Rodríguez n'ont pas joué depuis les Journées 2 et 3 respectivement.

• Marco Asensio est absent de longue date ayant subi une rupture des ligaments d'un genou lors d'un match amical d'avant-saison contre Arsenal le 24 juillet.

Paris
• Julian Draxler a disputé son 50e match en UEFA Champions League, de la phase de groupes à la finale, lors de la quatrième journée.

• Paris a remporté 16 de ses 19 matches dans toutes les compétitions en 2019/20, perdant les trois autres. Les Français ont gagné 2-0 vainqueurs à domicile contre le LOSC Lille vendredi soir.

• Mauro Icardi a ouvert la marque contre le LOSC et compte dix buts sur ses neuf derniers matches avec Paris.

• Paris a perdu 8 matches de Ligue 1 en 2019, son pire total en un an depuis 13 défaites en 2010. Les joueurs de Thomas Tuchel ont perdu 3 de leurs 12 premiers matches de championnat, ce qui n'était plus arrivé depuis 2010/11.

• Keylor Navas s'est blessé au tendon d'Achilles lors de l'échauffement, avant la victoire 2-1 à Brest le 9 novembre, avant de revenir contre le LOSC vendredi. Sergio Rico a fait ses débuts à Paris à sa place contre Brest.

• Kylian Mbappé a manqué le match à Brest, mais a joué 90 minutes lorsque la France a battu la Moldavie le 14 novembre.

• En raison d'une blessure au genou, Marco Verratti est resté au repos lors de la trêve internationale et face au LOSC.

• Ander Herrera n'a pas joué depuis la quatrième journée en raison d'une blessure à la cuisse.

• Thomas Meunier a joué 65 minutes contre le LOSC, sa première apparition depuis la troisième journée en raison d'une blessure à la cuisse.

• Thilo Kehrer est absent depuis le 11 août avec une blessure au pied.

• Neymar a fait son retour de blessure vendredi après n'avoir pas joué depuis sa blessure à la cuisse en amical avec le Brésil contre le Nigeria le 13 octobre. Il a inscrit quatre buts en six matches de Ligue 1 cette saison.

• Neymar a marqué 38 buts en 43 matches de Ligue 1 avec Paris, qui n'a jamais perdu un match de championnat dans lequel le Brésilien a marqué (26 victoires, 3 nuls).

• Mbappé était absent entre le 25 août et le 28 septembre en raison d'un problème aux ischio-jambiers gauches. Depuis son retour au jeu, il a marqué 7 buts et fourni 2 passes en 231 minutes.

• Edinson Cavani, victime d'une blessure à la hanche entre le 25 août et le 27 octobre, a marqué lors des matches amicaux de novembre contre la Hongrie (2-1) et l'Argentine (2-2). Il a été titularisé pour la première fois depuis le 18 août contre Brest.

• Pablo Sarabia a marqué son premier but pour l'Espagne lors d'une victoire 7-0 à domicile contre Malte le 15 novembre.

• Paris a remporté la Super Coupe de France le 3 août, en battant le vainqueur de la Coupe de France, Rennes, 2-1 grâce aux buts de Mbappé et Ángel Di María. C'était la neuvième victoire parisienne dans cette compétition, la septième consécutive, un nouveau record.

Haut