Lyon n'a plus le choix

Lyon a perdu au Portugal au match aller, le retour en France revêt une énorme importance dans la course aux 8es de finale.

Pizzi a inscrit le but de la victoire lors du match aller à Lisbonne
Pizzi a inscrit le but de la victoire lors du match aller à Lisbonne ©AFP/Getty Images

Pizzi a profité de la mauvaise relance d'Anthony Lopes pour offrir une victoire à Benfica lors du match aller au Portugal, Lyon compte quatre points dans le Groupe G après trois journées, un de plus que le club de Lisbonne.

• Rudi Garcia a démarré son aventure européenne sur le banc de l'OL par une défaite, malgré le but de Memphis Depay qui permettait à son équipe d'égaliser après l'ouverture du score de Rafa Silva dès la 4e minute.

• Ce Groupe G reste très ouvert, avec Leipzig en tête avec six points, le Zenit et Lyon quatre points et Benfica trois.

Les buts du match aller
Les buts du match aller

Antécédents
• Les deux équipes ont remporté leur match à domicile lorsqu'elles se sont rencontrées en phase de groupes de l'UEFA Champions League 2010/11. Lyon l'emportait 2-0 au Stade de Gerland lors de la troisième journée grâce à des buts de Jimmy Briand et Lisandro López.

• Benfica prenait sa revanche avec un succès 4-3 à Lisbonne, Fábio Coentrão signant le but de la victoire, son second de la soirée, à la 67e minute. Les trois buts de l'OL étaient inscrits dans les 16 dernières minutes.

• Lyon terminait deuxième du groupe derrière Schalke avant de s'incliner face au Real Madrid en 8es de finale. Troisième du groupe, Benfica était reversé en 16es de finale de l'UEFA Europa League, atteignant les demi-finales avant d'être éliminé par un autre club portugais, Braga.

Série européenne
Lyon
• Un penalty de Memphis Depay offrait à Lyon le partage des points face au Zenit lors de la 1re journée, avant que Depay et Martin Terrier, qui signait son premier but européen, n'assurent un succès 2-0 à Leipzig. Le revers à Benfica n'était que le 3e pour Lyon sur ses 15 derniers matches européens (5v., 7n.)

• Troisième de Ligue 1 la saison dernière, Lyon dispute sa seizième phase de groupes d'UEFA Champions League (soit quatre de plus que n'importe quel autre club français), sa quatrième en cinq saisons.

• Les Gones avaient commencé par une victoire 2-1 sur la pelouse de Manchester City la saison passée, avant d'enchaîner cinq matches nuls, se qualifiant pour les 8es grâce à un nul 1-1 sur le terrain du Shakhtar Donetsk lors de la 6e journée. La défaite 5-1 au retour à Barcelone n'était que sa deuxième en 14 rencontres européennes (5 victoires, 7 nuls par ailleurs).

• L'OL a concédé trois matches nuls, sur le même score de 2-2, lors de la phase de groupes en 2018/19. Le 1-1 contre le Zenit lors de la première journée cette saison était le 5e nul consécutif pour le club français en compétition européenne sur sa pelouse.

• Depuis une défaite 1-0 contre la Juventus en octobre 2016 en UEFA Champions League, l'OL n'a perdu qu'une fois sur sa pelouse lors de ses 15 derniers matches européens (7v., 7n.), lors des 8es de finale de l'UEFA Europa League 2017/18 contre le CSKA Moskva (2-3).

• Lyon n'a plus accueilli un club portugais depuis la phase de groupes d'UEFA Europa League 2013/14 (1-1 contre le Vitória SC). L'OL n'a gagné que deux de ses sept derniers matches contre des clubs portugais, à domicile ou à l'extérieur (2n., 3d.).

• Lyon est allé jusqu'en demi-finale d'UEFA Champions League en 2010. Le meilleur résultat de son histoire dans la compétition.

Benfica
• La victoire contre Lyon après les revers à domicile face à Leipzig à la 1re journée (1-2) et sur le terrain du Zenit à la 2e journée (1-3) signifient que Benfica n'a remporté que trois de ses 16 derniers matches en UEFA Champions League, de la phase de groupes à la finale (1 n., 12 d.).

• En 2018/19, Benfica terminait troisième derrière le Bayern Munich et l'Ajax dans le Groupe E, rejoignant l'UEFA Europa League avec sept points pris. Les Portugais battaient Galatasaray (tot. 2-1) et le Dinamo Zagreb (tot. 3-1) avant de buter sur l'Eintracht Francfort aux buts à l'extérieur en quarts de finale (4-2 dom., 0-2 ext.).

• Benfica a été battu lors de 14 de ses 26 dernières rencontres européennes.

• Benfica a gagné seulement trois de ses 14 derniers matches européens en déplacement (2n., 9d.).

• Benfica a remporté huit de ses 12 derniers matches contre des clubs français, à domicile et à l'extérieur, (2n., 2d.). Son dernier déplacement chez un club de Ligue 1 s'est soldé par un 0-0 à Monaco, lors de la phase de groupes de l'UEFA Champions League 2014/15.

• Champion du Portugal pour la 37e fois, un record, la saison dernière, Benfica participe à sa 15e phase de groupes, même si les Aigles n'ont atteint les 8es de finale que lors de cinq de ces 14 précédentes campagnes ; ils ont également directement atteint les quarts de finale en 1994/95.

• Les Lisboètes ont disputé sept finales de C1, remportant le trophée en 1961 et 1962.

On se connaît ?
• Il a joué au Portugal :
Fernando Marçal (Torreense 2010–12, Nacional 2012–15)

• Marçal évoluait à Benfica entre 2015 et 2017, mais il n'a jamais porté le maillot de l'équipe première, passant son temps en prêt au sein du club turc du Gaziantepspor et à Guingamp en France avant de signer à Lyon. Il a affronté huit fois Benfica lorsqu'il jouait au Portugal, toutes avec le Nacional (1 n., 7 d.) et était expulsé lors d'un nul 2-2 à domicile face aux Aigles en février 2013.

• Ils ont joué en France :
Adel Taarabt (Lens 2004–06)
Carlos Vinícius (Monaco 2019 (prêt))

• Ils ont joué ensemble :
Adel Taarabt et Moussa Dembélé (Fulham 2013)

• Coéquipiers en sélection :
André Almeida et Anthony Lopes (Portugal U21)
André Almeida, Rúben Dias, Pizzi, Rafa Silva, Gedson Fernandes et Anthony Lopes (Portugal)

• Rafa Silva et Anthony Lopes faisaient partie de l'équipe du Portugal victorieuse de l'UEFA EURO 2016 en France.

• Rafa Silva entrait en jeu en fin de match lors d'un succès 1-0 du Portugal sur les Pays-Bas en finale de l'UEFA Nations League le 9 juin. Depay disputait les 90 minutes pour les Pays-Bas.

• Andrija Živković et Youssouf Koné trouvaient le chemin des filets lors de la victoire de la Serbie 2-1 sur le Mali en demi-finales de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2015, le Malien Koné étant expulsé en prolongation.

Autour du match

Lyon
• Après avoir perdu ses deux précédents matches à l'extérieur, l'OL a gagné 3-2 sur le terrain de Toulouse, samedi, Memphis Depay inscrivant un doublé et Moussa Dembélé trouvant lui aussi le chemin des filets.

• Lyon compte 16 points après 12 matches de championnat en 2019/20, sept de moins que l'an dernier au même stade de la compétition.

• Lyon s'est séparé de son entraîneur Sylvinho le 7 octobre, au lendemain de la défaite 1-0 dans le derby sur le terrain de l'AS Saint-Étienne. Rudi Garcia a officiellement remplacé le Brésilien le 14 octobre et il a obtenu sa première victoire pour son troisième match en battant Metz 2-0 à domicile, le 26 octobre.

• En assurant la victoire contre Metz, le 26 octobre, Dembélé et Depay ont mis un terme à une série de huit matches sans victoires (4 nuls, 4 défaites). C'était la plus longue disette pour Lyon en championnat depuis août-octobre 1977.

• L'OL était sur une série de sept matches sans victoire toutes compétitions confondues (4 nuls, 3 défaites) avant la victoire lors de la deuxième journée sur le terrain de Leipzig, sa plus longue série depuis les huit rencontres sans victoire entre mars et mai 1996.

• Lyon a inscrit neuf buts sans en concéder un seul lors de ses deux premiers matches de Ligue 1, s'imposant 3-0 à Monaco avant de battre Angers 6-0.

• La victoire sur Angers était la plus large de Lyon en Ligue 1 depuis le succès 8-1 contre Le Mans, le 13 mai 2006.

• Dembélé (huit) et Depay (sept) ont marqué 15 des 19 buts de Lyon en championnat cette saison.

• Le 28 octobre, Lyon a annoncé l'arrivée du préparateur physique Paolo Rongoni, habitué à travailler avec Rudi Garcia.

• Marçal (cuisse) n’a pas joué depuis le 19 octobre.

Benfica
• Les Aigles ont entamé la défense de leur titre de champions du Portugal avec cinq victoires en six matches – défaite 2-0 à domicile contre Porto le 24 août.

• Cette défaite a mis un terme à une série de 11 victoires de Benfica dans le championnat. Benfica reste sur 18 victoires en 19 matches dans cette compétition, après son succès sur Rio Ave 2-0, samedi à domicile.

• Benfica a marqué 53 buts dans ses 17 derniers matches de championnat.

• Le club de Lisbonne compte huit matches sans prendre de but en championnat cette saison, dont six sur les sept derniers matches.

• Une victoire 1-0 à Tondela, le 27 octobre, offrait son 25e succès en Liga à Bruno Lage, pour son 27e match à la tête de l’équipe. Il était l’entraîneur le plus prompt à atteindre ce cap dans l’histoire de Benfica.

• Carlos Vinícius a inscrit deux buts lors de la victoire 4-0 à domicile contre Portimonense, le 30 octobre. Il en est à quatre buts sur ses cinq derniers matches.

• Pizzi, auteur du deuxième but de Benfica contre Rio Ave, samedi, compte 12 buts en 15 matches disputés pour son club cette saison, toutes compétitions confondues.

• Rafa Silva a été absent entre les deuxième et troisième journées (adducteurs) ; il a ouvert le score contre Lyon, mais a dû sortir durant ce match aller, touché à une cuisse au milieu de la première période. Il devrait être absent pour le restant de l’année.

• Raúl De Tomás a raté les deux derniers matches de Benfica en raison d’une entorse de la cheville.

• Chiquinho est entré en seconde période contre Tondela, disputant son premier match depuis qu’il joua contre Porto, le 24 août. Il semble remis d’une blessure à une cuisse.

• Touché lui aussi à une cuisse, André Almeida n’a pas joué entre le 28 septembre et le 27 octobre.

Haut