La Juventus peut se qualifier

La Juventus a gagné à Turin à l'aller. Si elle gagne en Russie, elle sera qualifiée pour les 8es de finale.

©AFP/Getty Images

La Juventus est revenue de loin contre le Lokomotiv Moscou à Turin. Si elle gagne en Russie, elle s'assurera de sortir de ce Groupe D pour aller en 8es de finale.

• La Juventus était menée à Turin, mais la Juve a marqué deux fois par l'intermédiaire de Paulo Dybala en fin de match. Les Bianconeri comptent sept points, comme l'Atlético Madrid, et quatre de plus que le Loko, troisième.

Antécédents
• La Juventus, avant ce match, avait remporté les deux précédentes rencontres entre les deux équipes sans encaisser le moindre but, l'emportant 4-0 sur l'ensemble des deux matches au premier tour de la Coupe UEFA 1993/94. Roberto Baggio (doublé) et Fabrizio Ravanelli marquaient à l'aller à Turin, avant que Giancarlo Marocchi ne signe le seul but au retour à Moscou.

Série européenne

Lokomotiv
• Le succès 2-1 à Leverkusen lors de la 1ère journée était le premier à l'extérieur du Lokomotiv en UEFA Champions League depuis une victoire 2-1 à Galatasaray lors de la première phase de groupes 2002/03. Bilan entre ces deux victoires, qualifications incluses : 4 n., 9 d. Le club moscovite a ensuite été battu 2-0 à domicile contre l'Atlético Madrid lors du deuxième match.

• Deuxième en Première Ligue russe la saison dernière et vainqueur de la Coupe de Russie pour la troisième fois en cinq ans, le Lokomotiv participe à la phase de groupes pour la cinquième fois, la seconde de rang. Sa participation en 2018/19 était sa première depuis 2003/04.

• La saison dernière, le Loko terminait dernier d'un groupe composé de Porto, Schalke et Galatasaray, perdant cinq matches et prenant ses uniques points lors d'un succès 2-0 sur le club turc à la cinquième journée.

• La victoire face à Galatasaray mettait fin à une série de six revers européens du Loko après avoir gagné les quatre précédentes rencontres. Cette série était la pire de l'Histoire européenne du club, éclipsant les cinq défaites consécutives en 2003.

Juventus
• Après avoir laissé filer un avantage de deux buts pour ramener un nul 2-2 de l'Atlético de Madrid lors de la première journée, la Juventus n'a pas commis la même erreur il y a trois semaines, dominant Leverkusen 3-0 à Turin. Il s'agissait de son troisième succès seulement lors de ses huit derniers matches d'UEFA Champions League (2 n., 3 d.), Turin restant sur une victoire contre le Lokomotiv.

• En 2018/19, la Juve a remporté le Groupe H devant Manchester United, Valencia et les Young Boys. Après la qualification face à l'Atlético en huitièmes, la Juventus a été éliminée en quarts face à l'Ajax (1-1 à Amsterdam, 1-2 à Turin).

• La Juve n'a pas gagné sur ses quatre derniers matches européens à l'extérieur. Les Turinois ont perdu sur la pelouse de Young Boys (1-2) lors de la sixième journée la saison passée, avant de s'incliner contre l'Atlético et de faire nul contre l'Ajax puis l'Atlético encore, cette saison cette fois-ci. La défaite en Suisse mettait fin à la série de cinq victoires de la Juve en UEFA Champions League à l'extérieur.

• Championne d'Italie pour la huitième fois consécutive (un record), la Juve débute sa 20e campagne d'UEFA Champions League. Elle a atteint au moins les huitièmes de finale sur 16 des 19 précédentes éditions.

• Vainqueur en 1985 et 1996, Juventus a disputé neuf finales de C1, perdant sept d'entre elles (un record) et notamment les cinq dernières.

On se connaît ?
• Benedikt Höwedes était prêté par Schalke à la Juventus en 2017/18, marquant un but en trois rencontres de Serie A.

• Ils ont joué en Italie :
João Mário (Internazionale 2016–18, 2018/19)
Luka Djordjević (Sampdoria 2014/15)

• Cristiano Ronaldo a marqué trois buts pour le Portugal en six rencontres face à la Russie, dernièrement lors d'un succès 1-0 en phase de groupes de la Coupe des Confédérations de la FIFA 2017, Fedor Smolov jouant pour les hôtes.

• Gianluigi Buffon faisait ses débuts pour l'Italie lors d'un nul 1-1 en Russie en barrages de la Coupe du Monde de la FIFA 1998 le 29 octobre 1997.

• Coéquipiers en sélection :
Cristiano Ronaldo et João Mário, Éder (Portugal)
Wojciech Szczęsny et Maciej Rybus, Grzegorz Krychowiak (Pologne)

Haut