Paris veut poursuivre sa série

Après avoir passé cinq buts au Club de Bruges en Belgique, Paris vise la qualification dans le Groupe A lors du match retour.

©AFP/Getty Images

L'invincibilité de six matches du Club de Bruges en UEFA Champions League a volé en éclats lors de la 3e journée, et le Paris Saint-Germain accueille les Belges avec, dans sa ligne de mire, la qualification dans le Groupe A.

• Les champions de France et leaders du championnat l'ont emporté 5-0 à Bruges à l'aller, avec un coup du chapeau de Kylian Mbappé et un doublé de Mauro Icardi. Avec trois buts en trois matches, pour neuf buts marqués et aucun encaissé, Paris est la seule équipe à ne pas avoir encore concédé de buts cette saison en phase de groupes.

• Paris caracole en tête avec cinq points d'avance, tandis que Bruges est troisième avec deux points. Une quatrième victoire parisienne serait synonyme de qualification pour les huitièmes à deux journées de la fin.

Série européenne
Paris

• Lors de la 1re journée, un doublé d'Ángel Di María aidait Paris à l'emporter 3-0 face au Real Madrid, avant que le premier but de Mauro Icardi pour le club n'offre un succès 1-0 sur le terrain de Galatasaray à l'occasion de la 100e rencontre d'UEFA Champions League du club français. C'est la quatrième fois que Paris remporte ses trois premiers matches de groupe en UEFA Champions League, la deuxième en trois saisons. Paris a aussi égalé sa plus large victoire à l'extérieur.

• Champion de France pour la sixième fois en sept ans en 2018/19, la huitième dans toute son histoire, Paris participe à sa huitième UEFA Champions League consécutive.

• Demi-finaliste en 1995, Paris n’est pas allé au-delà des huitièmes de finale lors des trois dernières saisons après avoir été éliminé en quarts de finale lors des quatre campagnes précédentes.

• En 2018/19, Paris a remporté son groupe devant le futur vainqueur, Liverpool, le Napoli et l’Étoile Rouge, et pensait avoir un pied en quarts de finale après sa victoire 2-0 en huitièmes de finale aller à Manchester United avant d’être éliminé au retour après une défaite 3-1 à domicile.

• La défaite contre United en huitièmes retour n'était que le troisième revers parisien à domicile depuis 52 matches et la victoire 4-2 de l'Hapoel Tel-Aviv en phase de groupes de la Coupe UEFA 2006/07 (33 v. et 16 n.). Depuis, seuls Barcelone (3-1 en quarts 2014/15) et le Real Madrid (2-1 en huitièmes retour 2017/18) se sont imposés à Paris.

• La victoire 3-0 contre Madrid lors du premier match cette saison marque le premier match sans encaisser de but en sept rencontres à domicile en UEFA Champions League pour Paris.

• Avant de se déplacer sur la pelouse de Bruges à l'aller, le club parisien avait affronté un club belge pour la dernière fois en phase de groupes de l'UEFA Champions League 2017/18, battant Anderlecht à l'extérieur (4-0) et à domicile (5-0). Cela signait un huitième match de rang sans défaite face aux clubs belges (4 v., 4 n.), depuis un revers 3-0 à Waterschei en quarts de finale retour de la Coupe des vainqueurs de coupe européenne 1982/83 (tot. 2-3).

• À domicile, Paris compte 3 victoires et 2 nuls contre des clubs belges.

• Malgré son bon début de saison, Paris n’a remporté que sept de ses 14 derniers matches d’UEFA Champions League (2 n., 5 d.) mais a trouvé le chemin des filets sur les 27 derniers.

Club de Bruges
• Bruges a lancé sa phase de groupes par un nul 0-0 à domicile face à Galatasaray, son troisième match nul et vierge consécutif en UEFA Champions League. Les Belges ont mis fin à cette série avec un nul 2-2 sur le terrain du Real Madrid à la 2e journée, le doublé d'Emmanuel Bonaventure en première période semblant les lancer vers une victoire mémorable avant que les locaux ne réagissent.

• Avant d'encaisser contre Paris la plus large défaite de son histoire en compétition européenne, Bruges restait sur six matches de rang sans défaite en phase de groupes (1 v., 5 n.).

• La saison dernière, les Blauw-Zwart terminaient troisièmes derrière le Borussia Dortmund et l'Atlético Madrid avec six points, soit cinq longueurs d'avance sur Monaco. Défait lors de ses deux premières rencontres, le club belge restait invaincu lors des quatre suivantes (1 v., 3 n.), son unique succès à Monaco (4-0) signant sa plus large victoire à l'extérieur dans la compétition. Bruges était ensuite reversé en UEFA Europa League, s'inclinant face à Salzbourg en 16es de finale (2-1 dom., 0-4 ext.).

• Malgré ce succès à Monaco, qui mettait fin à une série de 13 ans et 11 matches sans victoire (2 n., 9 d.), Bruges n'a remporté que trois de ses 21 dernières rencontres en phase de groupes de l'UEFA Champions League (6 n., 12 d.).

• Cette saison, Bruges a pris le meilleur sur le Dynamo Kyiv au troisième tour de qualification (1-0 dom., 3-3 ext.) avant un succès sur les Autrichiens de LASK en barrages (1-0 ext., 2-1 dom.).La deuxième journée a marqué son dixième match d'UEFA Champions League sans défaite (4 v., 6 n.), qualifications incluses, avant de tomber face à Paris à domicile.

• Le Club de Bruges a certes gagné deux de ses six derniers matches européens à l'extérieur (3 n., 1 d.) mais ce sont ses seuls succès sur ses 18 sorties (5 n., 11 d.).

• Malgré la victoire sur la pelouse de Monaco la saison passée, le Club de Bruges affiche un bilan de 2 v., 1 n. et 7 d. contre des clubs français à l'extérieur. Leur seule autre victoire reste une victoire 2-1 à Châteauroux, en match retour du premier tour de la Coupe UEFA 2004/05.

• Deuxième en Belgique derrière Genk en 2018/19, Bruges joue sa septième phase de groupes en UEFA Champions League, sa troisième en quatre ans. Les Belges n'ont jamais atteint la phase à élimination directe.

• Finaliste malheureux contre Liverpool en 1978, le Club de Bruges demeure le seul club belge à avoir disputé la finale de la Coupe d'Europe.

On se connaît ?
• Thomas Meunier a porté les couleurs du Club de Bruges de 2011 à 2016, signant 14 buts en 149 matches de championnat. Il faisait partie de l'équipe victorieuse de la Coupe de Belgique en 2014/15 et du championnat la saison suivante.

• Meunier a fait ses débuts professionnels pour le club de troisième division de Virton en 2009, rejoignant le Club de Bruges deux ans plus tard. Il avait auparavant été formé à Saint-Ode (1996–2002), à Givry (2002–04), au Standard de Liège (2004–06) et à Virton (2006–09).

• Philippe Clement était entraîneur adjoint au Club de Bruges lorsque Meunier y était joueur de 2012 à 2016.

• Coéquipiers en sélection :
Thomas Meunier et Simon Mignolet, Hans Vanaken, Jelle Vossen (Belgique)
Idrissa Gueye et Mbaye Diagne, Krépin Diatta (Sénégal)
Edinson Cavani et Federico Ricca (Uruguay).

Autour du match

Paris
• Le deuxième but de Mauro Icardi contre le Club de Bruges était le 200e de Paris en UEFA Champions League, des groupes à la finale.

• Thomas Meunier a joué son 50e match UEFA de club lors de la 3e journée.

• Julian Draxler a joué 49 matches en UEFA Champions League, des groupes à la finale.

• L'équipe de Thomas Tuchel a encaissé sa troisième défaite en Ligue 1 de la saison, vendredi, s'inclinant 2-1 sur le terrain de Dijon lors de la 12e journée. En 2018/19, la troisième défaite n'était survenue que lors de la 32e journée.

• Paris a perdu huit matches de Ligue 1 en 2019, son pire total depuis les 13 défaites de 2010. Paris n'avait pas perdu trois fois dans les douze premières journées depuis 2010/11.

• Kylian Mbappé a marqué contre Dijon pour le quatrième match d'affilée.

• Paris restait sur six victoires toutes compétitions confondues, marquant quatre buts ou plus sur les quatre derniers.

• Icardi et Mbappé ont marqué lors de la victoire 4-0 à domicile contre Marseille, le 27 octobre. Ángel Di Maria a donné trois passes décisives.

• Icardi avait marqué dans cinq matches d'affilée (7 buts en tout) avant de stopper cette série à Dijon.

• Le 30 octobre, Marco Verratti a prolongé son contrat pour trois ans, jusqu'en juin 2024.

• Ander Herrera (cheville) et Verratti (mollet) ne se sont pas entraînés depuis la victoire contre Marseille, un match lors duquel Herrera a été remplacé en fin de match. Il n'a pas joué contre Dijon.

• Meunier n'a plus joué depuis la 3e journée, blessé à une cuisse.

• Mbappé était absent du 25 août au 28 septembre (ischios) et depuis son retour il a marqué sept buts et donné deux passes décisives en 206 minutes sur le terrain.

• Edinson Cavani (hanche) a joué pour la première fois depuis le 25 août en affrontant Marseille.

• Le 16 octobre, Paris annonçait une blessure aux ischio-jambiers pour Idrissa Gueye, qui devait être absent dix jours. Il a fait son retour vendredi à Dijon.

• Draxler (absent depuis le 18 août, pied) a retrouvé les terrains contre Dijon. Thilo Kehrer (11 août, pied) n'a pas encore rejoué. Neymar est absent depuis qu'il s'est donné une blessure à une cuisse avec le Brésil, le 13 octobre.

• Neymar, suspendu pour les trois premiers matches de Ligue 1, a marqué des buts décisifs en fin de match pour ses trois premiers matches avec Paris cette saison : des victoires 1-0 à domicile contre Strasbourg le 14 septembre, à Lyon, le 22 et à Bordeaux le 28. Il a aussi marqué lors de la victoire 4-0 sur Angers, le 5 octobre.

• Neymar a marqué 38 buts en 42 matches de Ligue 1 pour Paris, qui n'a jamais perdu quand son Brésilien a trouvé le chemin des filets (26 victoires, 3 nuls).

• Paris a gagné le Trophée des champions le 3 août en battant Rennes 2-1 sur des buts de Mbappé et Di María. C’était la neuvième victoire de Paris dans cette compétition et la septième de rang, nouveau record.

Club de Bruges
• Le Club est invaincu cette saison dans son championnat (10 victoires, 3 nuls). Il a marqué 32 buts et en a concédé seulement quatre (neuf matches sans prendre de but). Samedi, il s'est imposé 3-0 à domicile contre Courtrai et compte six points d'avance en tête.

• Hans Vanaken a été buteur lors de trois des six matches de Bruges en UEFA Champions League cette saison. Il a marqué huit buts dans le Championnat, dont deux samedi.

• David Okereke a marqué l'autre but contre Courtrai ; Il a frappé quatre fois lors des trois premiers matches de Club de Bruges cette saison, mais il n'avait pas retrouvé les filets avant le match nul 1-1 contre le Standard de Liège, le 27 octobre. Il a maintenant marqué lors des trois derniers matches de championnat.

• Federico Ricca était absent entre la première journée et la victoire 2-0 à Zulte Waregem, le 30 octobre, en raison d’un coup.

• Éder Balanta a été touché aux ischio-jambiers lors de la victoire en Coupe de Belgique 3-0 à Francs Borains, le 25 septembre. Il a fait son retour lors de la 3e journée.

• Matej Mitrović n’avait plus joué depuis la victoire 2-1 à domicile contre Anderlecht, le 22 septembre, avant de disputer le 90 minutes samedi.

• Clinton Mata s’est donné une blessure aux ischios-jambiers lors du nul 1-1 à domicile contre le Standard de Liège, le 27 octobre. Il n’a pas rejoué depuis.

• Simon Deli s'est blessé aux ischio-jambiers, samedi contre Courtrai.

Haut