Le Real doit se relancer contre Bruges

Le Real Madrid doit vite se relever de sa lourde défaite à Paris, mais le Club de Bruges est invaincu depuis cinq matches.

©AFP/Getty Images

Le Real Madrid reste sur trois revers en quatre matches d'UEFA Champions League au moment de recevoir le Club de Bruges à Santiago Bernabéu, après sa lourde défaite inaugurale.

• Les Espagnols ont perdu trois de leurs quatre derniers matches dans l'épreuve, dont leurs deux derniers à domicile, et accueillent des Belges invaincus depuis cinq matches en phase de groupes, et même depuis neuf matches (qualifications incluses) en UEFA Champions League.

Antécédents européens
• Le Club de Bruges est sorti vainqueur de l'unique double confrontation entre les deux équipes, au 2e tour de la Coupe des clubs champions européens 1976/77. Après un match nul et vierge à l'aller en Espagne (match disputé à Malaga), les Brugeois l'avaient emporté 2-0 à domicile.

Série européenne
Real Madrid
• Le Real s'est incliné 3-0 sur la pelouse du Paris Saint-Germain en ouverture et a perdu trois de ses quatre derniers matches de UEFA Champions League, avec au moins trois buts encaissés lors de chacune de ces défaites.

• Les Espagnols ont d'abord perdu 3-0 chez eux contre le CSKA Moskva lors de la dernière journée de la phase de groupes, la saison passée. Il s'agit de leur plus lourde défaite européenne à domicile, à égalité avec le 4-1 concédé ensuite à l'Ajax à Santiago Bernabéu en huitièmes de finale retour.

La saison dernière, le Real a remporté son groupe devant l'AS Roma, Viktoria Plzeň et le CSKA Moscou, récoltant 12 points lors de ses six matches. Le Real a perdu ses deux matches face au CSKA.

L'équipe alors entrainée par Santiago Solari s'était imposée 2-1 sur la pelouse de l'Ajax en 8e aller avant de chuter lourdement 4-1 au retour à domicile.

Pour la première fois depuis la saison 2009/10, la campagne de la saison passée a vu le Real Madrid ne pas atteindre au minimum les demi-finales de l'épreuve. C'est la 50e campagne européenne du club 13 fois vainqueur de l'épreuve, personne n'en a disputé autant.

Madrid n'a perdu que huit de ses 42 derniers matches européens (domicile et extérieur confondus) et en a remporté 27.

• Les défaites contre le CSKA et l'Ajax montent à trois le nombre de défaites du Real lors de ses six derniers matches continentaux à Bernabéu, alors que les Madrilènes n'avaient perdu que quatre fois au cours des 46 précédents matches d'UEFA Champions League à domicile (36 v.). Le Real s'est incliné 4-3 devant Schalke en 8e retour en 2014/15 et 3-1 devant la Juventus en quart de finale retour en 2017/18, mais s'est qualifié à chaque fois.

• Madrid n'avait jamais perdu deux matches de rang à domicile avant ses faux pas contre le CSKA et l'Ajax. Que ce soit à domicile ou à l'extérieur, c'est la première fois que les Espagnols perdent deux matches européens de suite depuis leurs défaites contre Galatasaray (2-3) et le Borussia Dortmund (1-4), respectivement en quart de finale retour et demi-finale aller de l'édition 2012/13.

• Les Merengues n'ont subi trois revers successifs en Coupe d'Europe qu'à trois reprises, la dernière en 1981.

• Madrid a gagné ses quatre derniers matches à domicile contre des clubs belges. Depuis son nul contre le Club de Bruges en 1976, il a inscrit 20 buts, n'en encaissant que trois.

Troisième en championnat en 2018/19, le Real Madrid dispute sa 24e campagne d'UEFA Champions League, un record partagé avec le FC Barcelone. Le club s'est qualifié pour la phase à élimination directe lors de ses 23 saisons disputées, un record.

Club de Bruges
• Le Club de Bruges a débuté la phase de groupes par un nul 0-0 contre Galatasaray, son troisième nul sans but consécutif en UEFA Champions League, et son cinquième match de suite sans défaite en phase de groupes (1 v., 4 n.).

La saison dernière, les Blauw-Zwart terminaient troisièmes derrière le Borussia Dortmund et l'Atlético Madrid avec six points, soit cinq longueurs d'avance sur Monaco. Défait lors de ses deux premières rencontres, le club belge restait invaincu lors des quatre suivantes (1 v., 3 n.), son unique succès à Monaco (4-0) signant sa plus large victoire à l'extérieur dans la compétition. Bruges était ensuite reversé en UEFA Europa League, s'inclinant face à Salzbourg en 16es de finale (2-1 dom., 0-4 ext.).

Malgré ce succès à Monaco, qui mettait fin à une série de 13 ans et 11 matches sans victoire (2 n., 9 d.), Bruges n'a remporté que trois de ses 18 dernières rencontres en phase de groupes de l'UEFA Champions League (4 n., 11 d.).

Cette saison, Bruges a pris le meilleur sur le Dynamo Kyiv au troisième tour de qualification (1-0 dom., 3-3 ext.) avant un succès sur les Autrichiens de LASK en barrages (1-0 ext., 2-1 dom.). La première journée a marqué son neuvième match d'UEFA Champions League sans défaite (4 v., 5 n.), qualifications incluses.

• Le Club de Bruges s'est imposé lors de deux de ses cinq derniers déplacements européens (2 n., 1 d.), mais ce sont ses seuls succès au cours de ses 18 derniers déplacements (4 n., 12 d.).

• Le revers 3-1 enregistré l'an dernier en phase de groupes chez l'Atlético était le troisième de suite concédé en Espagne pour les Brugeois, qui ne s'y sont jamais imposés en 12 précédents (4 n., 8 d.).

Deuxième en Belgique derrière Genk en 2018/19, Bruges joue sa septième phase de groupes en UEFA Champions League, sa troisième en quatre ans. Les Belges n'ont jamais atteint la phase à élimination directe.

• Finaliste malheureux contre Liverpool en 1978, le Club de Bruges demeure le seul club belge à avoir disputé la finale de la Coupe d'Europe.

On se connaît ?
Coéquipiers en équipe nationale :
Thibaut Courtois, Eden Hazard et Simon Mignolet, Brandon Mechele, Hans Vanaken (Belgique)

A joué en Belgique :
Thibaut Courtois (Genk 1999–2011)

• Courtois a passé une saison dans la cage de Genk, qu'il a gardée inviolée à 14 reprises lors du sacre de 2010/11 dans le championnat belge.

• Hazard n'a jamais joué pour des clubs belges, mais en a croisés à quatre reprises en compétitions UEFA ; il a marqué lors du succès 4-2 du LOSC Lille contre Genk en barrage retour de l'UEFA Europa League en août 2009, après avoir disputé le match aller, et a également affronté deux fois La Gantoise en phase de groupes de la même épreuve, la saison suivante.

• A joué en Espagne :
Federico Ricca (Málaga 2016–19)

Autour du match

Transferts estivaux
Arrivées : Éder Militão (Porto), Eden Hazard (Chelsea), Ferland Mendy (Lyon), Luka Jović (Eintracht), Alphonse Areola (Paris, prêt)
Départs : Dani Ceballos (Arsenal, prêt), Mateo Kovačić (Chelsea), Marcos Llorente (Atlético Madrid), Raúl de Tomás (Benfica), Sergio Reguilón (Sevilla, prêt), Martin Ødegaard (Real Sociedad, prêt), Theo Hernández (AC Milan), Luca Zidane (Racing, prêt), Jesús Vallejo (Wolverhampton, prêt), Javi Sánchez (Real Valladolid, prêt), Borja Mayoral (Levante, prêt), Andriy Lunin (Valladolid, prêt), Takefusa Kubo (Mallorca, prêt), Keylor Navas (Paris)

• Le prochain match de Dani Carvajal en UEFA Champions League (des groupes à la finale) sera son 50e.

• Madrid a remporté quatre de ses sept matches de championnat d'Espagne cette saison (3 nuls), prenant la tête de la Liga grâce à une victoire 2-0 contre Osasuna le 25 septembre. Il a été tenu un échec 0-0 chez son voisin de l'Atlético de Madrid, samedi.

• Le nul de samedi sur le terrain de l'Atlético a permis aux Merengues d'enchaîner un troisième match de Liga sans prendre de but, c'est une première sous la direction de Zinédine Zidane.

• Vinícius Júnior et Rodrygo ont tous les deux marqué leur premier but de la saison contre Osasuna, le dernier a marqué 93 secondes après son entrée en tant que remplaçant dans son premier match joué pour le Real Madrid.

• La défaite 3-0 lors de la première journée à Paris est la seule du Real cette saison.

• Karim Benzema a inscrit cinq buts sur les six matches qu'il a joués en Liga cette saison.

• Ferland Mendy a été touché aux adducteurs à l'entraînement le 24 septembre. Il était absent lors du derby de Madrid.

• Marco Asensio est absent à long terme en raison d'une rupture des ligaments d'un genou survenue le 24 juillet lors d'un match amical contre Arsenal.

• Luka Modrić est blessé aux adducteurs depuis la trêve internationale. Il a été touché le 9 septembre avec la Croatie, mais il a fait son retour, entrant en seconde période contre l'Atlético.

• Isco n'a pas joué depuis le 24 août en raison d'une blessure aux ischio-jambiers ; Marcelo (dos) n'a plus joué depuis le 14 septembre.

Club de Bruges
Transferts estivaux
Arrivées : Odilon Kossounou (Hammarby), Amadou Sagna (Cayor Foot), David Okereke (Spezia), Simon Deli (Slavia Praha), Simon Mignolet (Liverpool), Federico Ricca (Málaga), Eduard Sobol (Shakhtar Donetsk, prêt), Percy Tau (Brighton, prêt), Éder Balanta (Basel), Mbaye Diagne (Galatasaray, prêt)
Départs : Saulo Decarli (Bochum), Wesley (Aston Villa), Stefano Denswil (Bologna), Arnaut Danjuma (Bournemouth), Marvelous Nakamba (Aston Villa), Benoît Poulain (Kayserispor), Luan Peres (Santos, prêt)

• Ruud Vormer a disputé son 50e match européen de club lors de la première journée.

• Mbaye Diagne a marqué ses premiers buts pour le Club, samedi contre Malines, un doublé en seconde période après être entré en cours de match.

• Le Club de Bruges est toujours invaincu cette saison (5 v., 2 n.), battant Anderlecht 2-1 le 22 septembre et s'imposant 5-0, samedi, sur le terrain du FC Malines.

• Le club de Bruges s'imposait 3-0 chez le club de 3e division des Francs Borains en 16es de finale de la Coupe de Belgique, le 25 septembre, David Okereke marquant à deux reprises et les trois buts venant dans les 20 dernières minutes.

• Arrivé cet été, Okereke a marqué trois buts lors des trois premiers matches du Club dans le championnat ; ses buts à Francs Borains étaient ses premiers en compétition depuis le 10 août.

• Hans Vanaken a trouvé le chemin des filets à trois reprises lors des cinq matches d'UEFA Champions League du Club de Bruges cette saison. Il a aussi marqué quatre buts dans le championnat.

• Federico Ricca n'a pas joué depuis la première journée en raison d'un coup ; il était sur le banc, samedi.

• Éder Balanta a été touché aux ischio-jambiers à Francs Borains et il était absent à Malines, ce week-end.

Haut