Porto invaincu, Roma ambitieuse

Porto n'a jamais perdu contre la Roma et garde un bon souvenir de son dernier passage à l'Olimpico

Edin Džeko (à gauche) au duel avec Danilo en barrages en 2016/17
Edin Džeko (à gauche) au duel avec Danilo en barrages en 2016/17 ©Getty Images

Porto tente de rester sur sa belle série face à la Roma, contre qui elle est invaincue.

• Porto reste sur cinq victoires conséqutives avant le 8e de finale aller et a fini premier du Groupe D. La Roma, elle, a fini deuxième du Groupe G derrière le Real Madrid.

Antécédents
• Porto est invaincu en quatre matches contre la Roma, que les Portugais avaient battue au deuxième tour de la Coupe des vainqueurs de coupe européens 1981/82.

• Porto s'était également imposé en barrages de l'UEFA Champions League 2016/17. Il avait fait match nul 1-1 au Portugal (André Silva pour Porto et un contre son camp de Felipe pour la Roma).

• Porto s'était imposé au retour à l'Olimpico grâce à trois buts de Felipe (8e), Miguel Layún (73e) et Jesús Corona (75).

• Iker Casillas, Maxi Pereira, Alex Telles, Héctor Herrera, Danilo, Otávio, Sérgio Oliveira et Adrián López étaient déjà là pour Porto ; Iván Marcano, qui a quitté Porto pour la Roma à l'intersaison, avait aussi disputé les 180 minutes. Juan Jesus, Diego Perotti, Kosas Manolas, Daniele De Rossi, Edin Džeko et Federico Fazio étaient là pour la Roma.

Série européenne
Roma
• La Roma compte 3 victoires et 3 défaites en 8es de finale. Les Romains ont battu (2006/07) et le Real Madrid (2007/08) lors de leurs deux premières participations, avant de perdre contre Arsenal (2008/09), le Shakhtar Donetsk (2010/11) et Madrid (2015/16). La saison passée, ils ont battu le Shakhtar grâce au nombre de buts inscrits à l'extérieur (1-2 ext, 1-0 dom).

• La Roma est allée en demi-finale la saison passée, après avoir battu le Shakhtar et Barcelone en 8es et en quarts. Mais ils se sont fait éliminer par Liverpool après une défaite 4-1 en Angleterre et malgré un superbe succès 3-0 au retour, à Rome.

En matches aller-retour, la Roma compte 3 victoires et 3 défaites contre des clubs portugais.

Porto
• Porto était sorti à ce stade de la compétition la saison passée, après avoir perdu 5-0 à domicile contre Liverpool et sur l'ensemble des deux matches.

• Porto reste sur un bilan de 3 victoires et 7 défaites en 8es de finale.

• Porto a remporté cinq de ses neuf matches aller-retour contre des clubs italiens.

• Les 16 points décrochés en phase de poule constituent un record pour le club portugais.

On se connait ?
• Marcano a joué pour Porto de 2014 à 2018, et a remporté le championnat du Portugal en 2017/18.

• Sérgio Conceição a joué pour la Lazio, le rival de la Roma, de 1998 à 2000. Il a remporté la Coupe des vainqueurs de coupe de l'UEFA ainsi que le championnat et la Coppa Italia.

• Conceição a affronté Di Francesco, actuel coach de la Roma, lors de quatre derbies de Rome ; une victoire pour la Lazio, deux pour la Roma et un nul 3-3 durant lequel Di Francesco a marqué.

• Ils ont joué en Italie :
Alex Telles (Internazionale 2015/16)
Danilo (Parme 2011/12)

• Il a joué au Portugal :
Bryan Cristante (Benfica 2014–16)

• Ils ont joué ensemble :
Antonio Mirante et Danilo (Parme 2011/12)
Bryan Cristante et Maxi Pereira (Benfica 2014/15)
Juan Jesus, Davide Santon et Alex Telles (Internazionale 2015/16)

• Coéquipiers en sélection :
Iván Marcano et Adrián López (Espagne U21)

• De Rossi a marqué contre Casillas quand la Roma a perdu 4-2 contre le Real Madrid en phase de groupes de l'UEFA Champions League 2004/05.

Les arbitres assistants vidéo (VAR) sont introduits en UEFA Champions League à partir de ce tour de manière à aider l'arbitre à prendre ses décisions concernant quatre situations clé dans les matches :
1. Buts
2. Incidents dans la surface de réparation
3. Cartons rouges
4. Confusion dans l'identité des joueurs

Les VAR informeront les arbitres en présence de preuves claires et manifestes dans l'un de ces quatre cas. Les arbitres pourront alors revoir l'action sur un écran proche de la pelouse avant de prendre une décision finale. Les VAR peuvent aussi prendre en compte toute infraction ayant immédiatement précédé l'incident (se déroulant dans la phase de jeu).

Des prises de décisions sur des phases telles que les hors-jeu ou si une faute est commise dans ou hors de la surface de réparation seront aidées directement par les VAR sans passer forcément par un visionnage de la vidéo de la part de l'arbitre. Le visionnage de la vidéo sur le bord de la pelouse de la part de l'arbitre sera communiqué dans le stade en utilisant les écrans du stade ou en faisant une annonce au micro.

Plus d'info sur l'entrée en vigueur des VAR en cliquant ICI

 

Haut