Lyon, toujours en outsider

Présent en 8es pour la première fois depuis 2011/12, Lyon se frotte à un grand Barcelone.

©Getty Images

Pour la première fois depuis sept saisons, Lyon joue les 8es de finale de l'UEFA Champions League, mais doit sortir Barcelone pour aller plus loin, or le club espagnol n'a été éliminé que deux fois à ce stade de la compétitipn et il est invaincu contre l'OL.

• Alors que Lyon est présent à ce niveau pour la première fois depuis 2011/12, Barcelone y a joué chaque saison depuis le retour des 8es de finale dans le format en 2003/04, mis à part lors de cette première saison. Cela représente quinze années de "fidélité" et le Barça a remporté 12 de ses 14 8es.

• Premier du Groupe B cette saison, Barcelone n'a perdu qu'un seul de ses 17 derniers matches d'UEFA Champions League et il est invaincu cette saison. C'est aussi le cas de Lyon, qui a terminé à la deuxième place du Groupe F derrière Manchester City, faisant match nul lors des cinq dernières journées. Si bien que l'on assiste au seul 8e entre deux clubs invaincus.

Antécédents européens
• La plus récente des six confrontations entre ces deux équipes est survenue en 8es de finale 2008/09, lorsque Barcelone s'imposait 6-3 sur l'ensemble des deux matches avant d'aller brandir le trophée. Après un nul 1-1 à Lyon, le club espagnol s'imposait 5-2 au Camp Nou, Lionel Messi inscrivait le 3e but. Gerard Piqué a également joué les deux matches et Sergio Busquets était en action sur la pelouse de Gerland.

• Le 8e de 2009 était la seule confrontation à élimination directe entre les deux formations. Elles se sont rencontrées en phase de groupes en 2001/02 (1re phase) et dans les groupes 2007/08 ; Barcelone a remporté chacun de ses matches à domicile sans encaisser de but et a ensuite réussi un nul et une victoire en France. Messi a marqué dans les deux matches à domicile (3-0) et à l'extérieur (2-2) lors de la dernière double confrontation.

Série européenne
Lyon
• Lyon joue son 10e huitième de finale en UEFA Champions League, le premier en sept saisons. L'OL a gagné ses trois premiers 8es mais a perdu cinq des six derniers, le plus récemment face à l'APOEL (Chypre) en 2011/12.

• La dernière qualification de Lyon pour les quarts s'est faite aux dépens du grand rival de Barcelone, le Real Madrid, en 2009/10 (1-0 à domicile, 1-1 à l'extérieur).

• Lyon a perdu à domicile une seule fois à ce niveau de la compétition, 2-0 contre la Roma en 2006/07 (5 victoires, 3 nuls, 1 défaite) et n'a remporté aucun match à l'extérieur depuis 2005/06.

• Par le passé, dans les confrontations à élimination directe face aux équipes espagnoles, Lyon a glané trois qualifications et trois éliminations. Le plus récemment ? Élimination 4-1 de Villarreal en UEFA Europa League 2017/18 au stade de 16es de finale (3-1 à domicile, 1-0 à l'extérieur).

• Les Gones ont remporté leur premier match européen de la saison sur le terrain de Manchester City, entraîné par l'ancien stratège de Barcelone Pep Guardiola, avant cinq matches nuls, dont le 1-1 chez le Shakhtar Donetsk lors de la 6e journée.

• Lyon n'a perdu qu'un seul de ses 10 derniers matches européens sous les ordres de Bruno Génésio. Lyon avait marqué deux buts ou plus par match pendant six rencontres avant ce match nul au Shakhtar.

• Les trois matches à domicile de Lyon dans le Groupe F se sont terminé sur le score de 2-2 (Shakhtar, Hoffenheim et Manchester City).

• Une défaite 3-2 devant le CSKA Moskva en 8es de l'UEFA Europa League demeure le seul revers de Lyon en 13 matches européens à domicile (7 victoires, 5 nuls), depuis une défaite 1-0 en UEFA Champions League, dans les groupes, contre la Juventus en octobre 2016.

• Lyon fut demi-finaliste de l'UEFA Champions League en 2010 et joue la compétition pour la 15e fois, record de France.

Barcelone
• Barcelone joue les 8es chaque année depuis 2004/05 et compte 12 qualifications sur 14 possibles. Dernière élimination à ce stade : Liverpool en 2006/07. En 2017/18, élimination de Chelsea 4-1 (1-1, 3-0).

• Le dernier match de Barcelone face à un adversaire français a été pour le moins spectaculaire en UEFA Champions League puisque face à Paris le Barça a réussi la plus belle remontée de l'Histoire de la compétition. Défaite 4-0 au Parc des Princes, puis victoire 6-1 au Camp Nou.

• Barcelone n'a pas remporté un seul de ses cinq derniers matches à l'extérieur en phase à élimination directe (1 nul, 4 défaites), depuis une victoire 2-0 à Arsenal (8es, 2015/16), son seul succès sur les sept derniers matches.

• L'équipe d'Ernesto Valverde a gagné deux de ses trois derniers matches à l'extérieur cette saison dans les groupes (Tottenham, 4-2 et PSV Eindhoven, 2-1), avant et après le nul 1-1 à l'Inter Milan.

• Cela a aidé Barcelone à terminer à la première place de son groupe pour la 20e fois et la 12e fois d'affilée. Les Espagnols ont atteint les quarts de finale lors ders 11 dernières saisons d'UEFA Champions League, c'est un record, et s'inclinaient en quarts lors des trois dernières saisons. En 2017/18, ils n'ont pas résisté au retour de l'AS Roma (4-1, 3-0).

• Le Barça a remporté 7 de ses 19 derniers matches à l'extérieur dans la compétition (6 nuls, 6 défaites).

• Barcelone en France : 4 victoires, 3 nuls, 4 défaites ; victoire lors des deux victoires lors des sept derniers déplacements (en plus de 3 nuls et 2 défaites).

• Barcelone en élimination directe contre des clubs français : 4 qualifications précédées de 3 éliminations.

• Champion d'Espagne pour la 25e fois – la troisième ces quatre dernières années – Barcelone compte cinq titres en Champions League. Le dernier remonte à 2015.

On se connaît ?
• Samuel Umtiti a rejoint Barcelone en provenance de Lyon en 2016. Il a été formé à Lyon (131 matches de championnat, 3 buts entre 2012 et 2016.

• Ont aussi joué en France :
Clément Lenglet (Nancy 2010–17)
Ousmane Dembélé (Rennes 2014–16)
Malcom (Bordeaux 2016–18)

• Malcom a marqué quatre buts en quatre matches contre Lyon pour Bordeaux, dont un doublé lors du 3-3 au Stade de Lyon en août 2017 et un penalty lors de la victoire 3-1 de Bordeaux à domicile, en janvier 2018.

• A joué en Espagne :
Pape Diop (Celta de Vigo 2014–17)

• Ont joué ensemble :
Kenny Tete et Jasper Cillessen (Ajax, 2013–16)

• Coéquipiers en équipe nationale :
Ferland Mendy, Tanguy Ndombele, Nabil Fekir et Ousmane Dembélé, Samuel Umtiti (France)
Jason Denayer et Thomas Vermaelen (Belgique)
Memphis Depay, Kenny Tete et Jasper Cillessen (Pays-Bas)
Anthony Lopes et Nélson Semedo (Portugal)

• Fekir, Umtiti et Dembélé sont champions du monde 2018 avec la France.

Autour du match
Lyon
• Changement dans le groupe d'UEFA Champions League
Arrivées : Malcolm Barcola, Lucas Tousart
Départs : Zachary Brault, Jordan Ferri

• Lyon depuis la fin des groupes : 9 victoires, 3 nuls, 2 défaites. Une série de cinq victoires et sept matches sans défaite se terminait le 10 février, avec un revers 1-0 à Nice, le 10 février. Lyon s'est imposé 2-1 à domicile, vendredi sir, contre Guingamp.

• Les Gones n'ont remporté que quatre de leurs dix derniers matches à domicile (4 nuls, 2 défaites) même s'ils ont battu 2-1 le Paris Saint-Germain, leader de la Ligue 1, le 3 février.

• Nabil Fekir est le meilleur buteur de Lyon cette saison avec 8 buts.

• Moussa Dembélé a inscrit cinq buts sur ses huit derniers matches.

• Lyon n'a perdu que 3 de ses 25 derniers matches toutes compétitions confondues (13 victoires, 9 nuls), une série précédée d'une défaite 5-0 à Paris, le 7 octobre, la plus lourde depuis le 6-1 encaissé à Nantes, le 15 février 2000.

• Jason Denayer a quitté la pelouse en curs de match, vendredi, contre Guingamp, touché aux adducteurs.

• Houssem Aouar a terminé à la 8e place du premier Trophée Kopa du meilleur joueur des moins de 21 ans, remporté par Kylian Mbappé.

Barcelone
• Changements dans le groupe d'UEFA Champions League
Arrivées : Jeison Murillo, Kevin-Prince Boateng, Moussa Wagué
Départs : Rafinha, Munir, Denis Suárez

• Sergio Busquets a joué son 100e match d'UEFA Champions League (des groupes à la finale), lors de la 6e journée.

• Le prochain match de Philippe Coutinho sera son 50e en compétitions de clubs de l'UEFA.

• Barcelona depuis la fin des groupes : 9 victoires, 3 nuls, 2 défaites. Les deux défaites sont intervenues en Coupe du Roi : 8es aller sur le terrain de Levante et quarts contre le FC Séville. Barcelone s'est qualifié lors des deux doubles confrontations.

• Les Blaugrana avaient fait match nul sur leurs trois derniers matches toutes compétitions confondues avant de battre Valladolid 1-0 au Camp Nou samedi, remportant leur troisième victoire en sept matches..

• Barcelone était invaincu en dix matches à l'extérieur toutes compétitions confondues (7 victoires, 3 nuls) avant de perdre 2-1 à Levante le 10 janvier ; le club n'a remporté qu'un seul de ses quatre matches depuis (1 nul, 2 défaites).

• Le 0-0 sur le terrain de l'Athletic Club, le 10 février, était le premier match de Liga sans marquer pour Barcelone depuis le 0-0 à Getafe, le 11 février 2018, soit 37 matches d'affilée en faisant trembler les filets.

• Lionel Messi est cette saison le meilleur buteur de la Liga avec 22 buts. L'Argentin en a marqué 13 sur ses 12 derniers matches toutes compétitions confondues, dont le penalty de la victoire ce week-end, dans un match au cours duquel il en a manqué un autre.

• Messi a marqué son 400e but en Liga lors de la victoire 3-0 contre Eibar, le 13 janvier.

• Jean-Clair Todibo a rejoint Barcelone en provenance de Toulouse en janvier mais ne fait pas partie de l'effectif pour l'UEFA Champions League ; le club a aussi enregistré les venues de Frenkie de Jong (Ajax) et Emerson (Atlético Mineiro) à partir de cet été.

• Arthur n'a pas joué depuis le 6 février et souffre d'une blessure aux ischio-jambiers ; Jasper Cillessen (mollet) n'a pas joué depuis le 30 janvier.

• Rafinha est absent pour six mois (croisés du genou gauche) après sa blessure survenue lors du 1-1 avec l'Atlético de Madrid, le 24 novembre.

• Samuel Umtiti a fait son retour lors de ce match à l'Atlético après avoir été absent depuis le 26 septembre en raison d'un problème à un genou, mais il a rechuté depuis.

• L'entraîneur de Barcelone, Ernesto Valverde, a prolongé son contrat d'un an le 15 février.

Les arbitres assistants vidéo (VAR) sont introduits en UEFA Champions League à partir de ce tour de manière à aider l'arbitre à prendre ses décisions concernant quatre situations clé dans les matches :
1. Buts
2. Incidents dans la surface de réparation
3. Cartons rouges
4. Confusion dans l'identité des joueurs

Les VAR informeront les arbitres en présence de preuves claires et manifestes dans l'un de ces quatre cas. Les arbitres pourront alors revoir l'action sur un écran proche de la pelouse avant de prendre une décision finale. Les VAR peuvent aussi prendre en compte toute infraction ayant immédiatement précédé l'incident (se déroulant dans la phase de jeu).

Des prises de décisions sur des phases telles que les hors-jeu ou si une faute est commise dans ou hors de la surface de réparation seront aidées directement par les VAR sans passer forcément par un visionnage de la vidéo de la part de l'arbitre. Le visionnage de la vidéo sur le bord de la pelouse de la part de l'arbitre sera communiqué dans le stade en utilisant les écrans du stade ou en faisant une annonce au micro.

Plus d'info sur l'entrée en vigueur des VAR en cliquant ICI

 


Haut