Tottenham et Dortmund se retrouvent !

Tottenham et le Borussia Dortmund se sont affrontés à plusieurs reprises récemment, et remettent ça à Wembley !

Heung-Min Son (Tottenham) & Jeremy Toljan (Dortmund)
Heung-Min Son (Tottenham) & Jeremy Toljan (Dortmund) ©AFP/Getty Images

Tottenham et le Borussia Dortmund se connaissent bien : ce sera la cinquième rencontre en cinq saisons entre les deux équipes.

• Tandis que Dortmund a dominé les premières confrontations, Tottenham a pris le dessus l'an passé. Le club allemand, qui dispute ses cinquièmes 8es de finale en sept saisons, s'est qualifié en finissant premier du Groupe A, tandis que Tottenham a fini deuxième du Groupe B.

Antécédents
• Les quatre rencontres entre les deux clubs se sont déroulées lors des trois dernières saisons.

• En 8es de finale de l'UEFA Europa League 2015/16, Dortmund a gagné 3-0 à domicile à l'aller – doublé de Marco Reus – avant de l'emporter 2-1 à White Hart Lane malgré un but d'Heung-Min Son pour les locaux.

• Tottenham a renversé la vapeur en phase de groupes de l'UEFA Champions League la saison passée, en gagnant 3-1 à Wembley – ouverture du score de Son et doublé d'Harry Kane – et 2-1 en Allemagne (mêmes buteurs qu'à l'aller).

Série européenne
Tottenham
• Ce n'est que le troisième 8e de finale d'UEFA Champions League des Spurs (1 v., 1 d.).

• La meilleure performance de Tottenham en UEFA Champions League remonte à un quart de finale en 2010/11.

• En matches aller-retour, les Spurs affichent un bilan de 4 victoires pour 3 défaites contre des clubs allemands.

Dortmund
• Le dernier des quatre 8es de finale d'UEFA Champions League de Dortmund remonte à 2016/17.

• Le club allemand compte 3 victoires pour une défaite à ce stade de la compétition.

• Dortmund compte 3 victoires pour 2 défaites en matches aller-retour contre des clubs anglais.

• Avant cette saison, Dortmund n'avait gagné qu'un de ses 11 derniers matches d'UEFA Champions League (3 n., 7 d.).

• Il s'agit de la septième campagne d'UEFA Champions League en huit ans pour Dortmund. Ils ont remporté la compétition en 1997 et atteint la finale en 2013.

L'Équipe de l'Année 2018 en vidéo
L'Équipe de l'Année 2018 en vidéo

On se connait ?
• Il s'agit de l'un des deux 8es de finale qui ne compte pas de champion national en titre (avec Ajax-Real Madrid).

• Il a joué en Allemagne :
Heung-min Son (Hambourg 2010–13, Bayer Leverkusen 2013–15)

• Son a marqué cinq fois en cinq matches contre Dortmund avec Hambourg et Leverkusen.

• Ils ont joué ensemble :
Heung-min Son & Ömer Toprak (Bayer Leverkusen 2013–15)

• Coéquipiers en sélection :
Eric Dier, Danny Rose, Kieran Trippier, Dele Alli, Harry Winks, Harry Kane et Jadon Sancho (Angleterre)
Toby Alderweireld, Jan Vertonghen et Axel Witsel (Belgique)

Les arbitres assistants vidéo (VAR) sont introduits en UEFA Champions League à partir de ce tour de manière à aider l'arbitre à prendre ses décisions concernant quatre situations clé dans les matches :
1. Buts
2. Incidents dans la surface de réparation
3. Cartons rouges
4. Confusion dans l'identité des joueurs

Les VAR informeront les arbitres en présence de preuves claires et manifestes dans l'un de ces quatre cas. Les arbitres pourront alors revoir l'action sur un écran proche de la pelouse avant de prendre une décision finale. Les VAR peuvent aussi prendre en compte toute infraction ayant immédiatement précédé l'incident (se déroulant dans la phase de jeu).

Des prises de décisions sur des phases telles que les hors-jeu ou si une faute est commise dans ou hors de la surface de réparation seront aidées directement par les VAR sans passer forcément par un visionnage de la vidéo de la part de l'arbitre. Le visionnage de la vidéo sur le bord de la pelouse de la part de l'arbitre sera communiqué dans le stade en utilisant les écrans du stade ou en faisant une annonce au micro.

Plus d'info sur l'entrée en vigueur des VAR en cliquant ICI

 

Haut