Première pour Paris au Théâtre des Rêves

Manchester United, qui a changé d'entraîneur, reçoit le Paris Saint-Germain à Old Trafford pour la première rencontre de l'Histoire entre les deux équipes.

Ole Gunnar Solskjær est le nouveau manager de Manchester United
Ole Gunnar Solskjær est le nouveau manager de Manchester United ©Getty Images

Manchester United et le Paris Saint-Germain s'affrontent pour la première fois avec à la clé un billet pour les quarts de finale de l'UEFA Champions League pour le vainqueur de ce 8e de finale.

• Tandis que les champions de France abordent cette confrontation après avoir terminé premiers d'un Groupe C relevé, United, qui a remplacé son manager José Mourinho par Ole Gunnar Solskjær depuis la phase de groupes, a terminé deuxième du Groupe H derrière la Juventus.

• Les deux équipes ont récemment connu des déboires en 8es de finale. United n'a plus atteint les quarts de finale de l'UEFA Champions League depuis 2013/14, tandis que les deux dernières campagnes de Paris se sont arrêtées à ce stade, respectivement face à Barcelone et au Real Madrid.

Repères
Manchester United
• Il s'agit du 11e huitième de finale du club anglais (6 v., 4 d.) et se da 18e participation à la phase à élimination directe de l'UEFA Champions League. Après avoir perdu ses deux premiers 8es de finale, United en a remporté six des sept suivants avant l'élimination par Séville la saison dernière.

• En 2017/18, United ramenait un nul 0-0 de Séville mais était battu 2-1 à domicile au retour. Cela mettait un terme à une série de 21 matches d'invincibilité en Europe à Old Trafford (17 v., 4 n.), depuis un revers 2-1 contre le Real Madrid en 8es de finale retour de l'UEFA Champions League 2012/13.

• Avec ces défaites face à Séville et à Madrid, United a perdu deux de ses trois dernières rencontres à domicile à ce stade de l'UEFA Champions League. Bilan en 8es de finale à Old Trafford : 6 v., 1 n., 3 d.

• United n'est pas parvenu à l'emporter lors de ses deux premiers matches à domicile cette saison en phase de groupes, concédant le nul 0-0 devant Valence avant un revers 1-0 face à la Juventus ; les Red Devils ont mis fin à cette série en battant les Young Boys 1-0 à la cinquième journée.

• Malgré une défaite 2-1 à Valence en conclusion du Groupe H, United n'a perdu que cinq de ses 26 dernières rencontres européennes, à domicile et à l'extérieur (16 v., 5 n.).

• Les Red Devils ont remporté six de leurs sept dernières confrontations aller-retour face aux clubs français. Solskjær marquait lors de l'unique défaite, face à Monaco en quarts de finale de l'UEFA Champions League 1997/98 (0-0 ext., 1-1 dom.).

• Dernièrement, United écartait Saint-Étienne en 16es de finale de sa campagne d'UEFA Europa League victorieuse en 2016/17, s'imposant 3-0 à domicile et 1-0 à l'extérieur.

• Cela porte à trois le nombre de succès consécutifs face aux clubs français, à domicile et à l'extérieur, pour United, qui est invaincu lors de ses huit derniers matches (6 v., 2 n.). Les Red Devils n'ont jamais perdu à domicile face à un adversaire de Ligue 1, pour un bilan de 10 v. et 3 n.

• Il s'agit de la première rencontre de Solskjær en UEFA Champions League (de la phase de groupes à la finale) en tant qu'entraîneur ; il a dirigé Molde lors de huit rencontres de qualification (3 v., 4 n., 1 d.). Il a conduit le club en phase de groupes de l'UEFA Europa League en 2012/13 et en 16es de finale de cette compétition trois ans plus tard.

Paris
• Paris dispute sa septième phase de groupes d'UEFA Champions League de rang et a atteint les 8es de finale à chaque fois, même s'il n'a pas égalé son exploit de 1994/95 et le stade des demi-finales.

• Après quatre quarts de finale consécutifs entre 2013 et 2016, Paris a perdu à ce stade lors de chacune des deux dernières saisons. En 2017/18, les Parisiens se sont inclinés 5-2 sur l'ensemble des deux matches face au Real Madrid (1-3 ext., 1-2 dom.) ; 12 mois plus tôt, ils semblaient en route pour les quarts de finale après un succès 4-0 sur Barcelone au Parc des Princes, avant de s'incliner 6-1 en Espagne, soit un come-back record en UEFA Champions League.

• Bilan de Paris en 8es de finale : 4 qualifications, 2 éliminations.

• Paris a remporté trois de ses six confrontations à élimination directe face aux clubs de Premier League, même si la plus récente s'est soldée par une élimination par le rival local de United, Manchester City, en quarts de finale 2015/16 (2-2 dom., 0-1 ext.). Ce match retour est également la dernière rencontre d'UEFA Champions League lors de laquelle Paris n'a pas trouvé le chemin des filets ; les Parisiens ont marqué lors de leurs 22 matches depuis lors.

• Le club français a éliminé par deux fois un club anglais à ce stade de l'UEFA Champions League, écartant Chelsea en 2014/15 (1-1 dom., 2-2 ext.) et 2015/16 (2-1 dom., 2-1 ext.).

• Paris a déjà perdu en Angleterre cette saison, s'inclinant 3-2 à Liverpool lors de la première journée. Son succès 2-1 à domicile face au club des bords de la Mersey lors de la cinquième journée était son premier en six matches face aux clubs anglais (3 n., 2 d.).

• La victoire en 2016 à Chelsea reste la seule de Paris sur le terrain d'un club anglais, pour un bilan de 4 nuls et 5 défaites.

• Paris a pris quatre points en déplacement dans le Groupe C cette saison, ramenant un nul 1-1 de Naples (1-1) avant de l'emporter 4-1 sur la pelouse de l'Étoile Rouge lors de la sixième journée, signant son troisième succès seulement lors de ses neuf derniers déplacements en UEFA Champions League (2 n., 4 d.).

• Malgré leurs succès sur Liverpool et l'Étoile Rouge lors des deux dernières journées, le club de la capitale n'a remporté que trois de ses neuf dernières rencontres d'UEFA Champions League (2 n., 4 d.).

On se connaît ?
• Ángel Di María a passé la saison 2014/15 à United, marquant trois buts en 27 rencontres de Premier League avant de partir pour Paris.

• Ils ont joué en Angleterre :
Eric-Maxim Choupo-Moting (Stoke 2017/18)
Lassana Diarra (Chelsea 2005–07, Arsenal 2007/08, Portsmouth 2008/09)

• Ils ont joué en France :
Anthony Martial (Lyon 2012/13, Monaco 2013–15)
Sergio Romero (Monaco 2013/14)

• Ils ont été coéquipiers :
Paul Pogba et Gianluigi Buffon (Juventus 2012–16)
Alexis Sánchez et Dani Alves (Barcelone, 2011–14)
Alexis Sánchez et Neymar (Barcelone, 2013/14)
Anthony Martial et Layvin Kurzawa (Monaco, 2013–15)
Sergio Romero et Layvin Kurzawa (Monaco 2013/14)

• Coéquipiers en sélection :
Matteo Darmian et Gianluigi Buffon, Marco Verratti (Italie)
Paul Pogba, Anthony Martial et Alphonse Areola, Pascal Kimpembe, Layvin Kurzawa, Lassana Diarra, Adrien Rabiot, Kylian Mbappé (France)
Fred et Thiago Silva, Marquinhos, Dani Alves, Neymar (Brésil)
Romelu Lukaku et Thomas Meunier (Belgique)
David de Gea, Juan Mata, Ander Herrera et Juan Bernat (Espagne)
Sergio Romero, Marcos Rojo et Ángel Di María, Leandro Paredes (Argentine)

• Pogba, Areola, Kimpembe et Mbappé figuraient tous dans l'équipe de France victorieuse de la Coupe du Monde de la FIFA l'été dernier.

• Mbappé a marqué deux buts lors de la victoire de la France sur l'Argentine de Rojo en 8es de finale du Mondial en Russie en 2018 et a obtenu un penalty suite à une faute du défenseur de United.

• Meunier a marqué le premier but de la Belgique lors de la victoire sur l'Angleterre en match pour la troisième place de la Coupe du Monde 2018. Phil Jones était titulaire tandis que Marcus Rashford et Jesse Lingard faisaient leur entrée en jeu au retour des vestiaires.

Autour du match

Manchester United
• Modification de l'effectif en UEFA Champions League
Ajouts : aucun
Retrait : Marouane Fellaini

• Le premier match de United après la sixième journée était une défaite 3-1 à Liverpool le 16 décembre, mais il a depuis remporté dix de ses onze matches, toutes compétitions confondues, après un succès 3-0 mercredi à Fulham.

• La défaite à Liverpool fut le dernier match de José Mourinho à la tête de United ; l'entraîneur portugais a été remercié deux jours plus tard et le 19 décembre l'ancien attaquant des Red Devils, Ole Gunnar Solskjær, a été nommé jusqu'à la fin de la saison.

• Paul Pogba a marqué deux fois à Fulham pour porter son total cette saison en championnat à 11 buts - la première fois de sa carrière, il a doublé ses chiffres en campagne. Huit de ces buts ont été inscrits lors des huit derniers matches.

•  Solskjær a remporté ses huit premiers matches en tant que manager de United - le meilleur départ de l'histoire du club pour un entraîneur.

•  United est invaincu à Old Trafford depuis la défaite 1-0 contre la Juventus lors de la troisième journée (7 victoires, 3 nuls). MU à domicile cette saison : 9 v., 6n., 2 d.

•  Les Red Devils ont marqué lors de leurs 17 derniers matches, toutes compétitions confondues.

• Marcos Rojo n'a pas joué depuis la sixième journée – qui fut seulement son troisième match de la saison – après avoir subi un coup.

• Le 31 janvier, Anthony Martial a prolongé jusqu'en juin  2024. Scott McTominay (2023) a également renouvelé son contrat.

Paris
• Modifications de l'effectif en UEFA Champions League
Ajouts : Leandro Paredes, Metehan Güçlü
Retraits : Tim Weah, Yacine Adli

• Le prochain match de Marco Verratti en UEFA Champions League sera son 50e dans la compétition (de la phase de groupes à la finale) et en compétitions de clubs de l'UEFA.

•  Paris depuis la 6e journée : 11 matches, ç victoires, 2 défaites, 32 buts marqués et 6 encaissés.Paris a battu Bordeaux samedi 1-0.

•  L'équipe de Thomas Tuchel a subi sa première défaite en Ligue 1 le 3 février, s'inclinant 2-1 à Lyon lors de sa 21e journée.

• Leandro Paredes, arrivé en provenance du Zenit en janvier, a fait ses débuts en entrant en cours de match à Lyon.

• Paris a battu Guingamp 9-0 le 19 janvier, la plus large victoire de l'Histoire du club à domicile. Kylian Mbappé et Edinson Cavani marquaient tous deux des triplés.

• Cavani est devenu le premier joueur à 100 buts au Parc des Princes le 19 janvier. Il est en à 105 buts en comptant son penalty de samedi à la suite duquel il a quitté le terrain du blessure.

• Mbappé, qui a eu 20 ans le 20 décembre, compte 18 buts et 5 passes décisives en Ligue 1 cette saison.

•  Après 21 victoires consécutives et cinq victoires successives dans la compétition entre 2014 et 2018, Paris s'est incliné 2-1 à domicile contre Guingamp en quarts de finale de la Coupe de la Ligue le 9 janvier. C'était aussi sa première défaite à l'échelon national de la saison et la première défaite dans une Coupe nationale après 44 matchs.

• Paris reste en course pour une cinquième victoire consécutive en Coupe de France, bien qu’il ait eu recours à la prolongation pour écarter le club de National du Villefranche Beaujolais en 8es de finale le 6 février (3-0).

• Une absence de 10 semaines a été diagnostiquée pour Neymar, cinq buts dans les groupes, blessé au pied droit lors du match de la Coupe de France contre Strasbourg le 23 janvier.

•  Verratti était absent depuis qu'il s'était blessé à la cheville gauche contre Guingamp le 19 janvier. Il a joué une heure samedi.

• Layvin Kurzawa a fait sa première apparition de la saison le 6 janvier, après s'être remis d'une blessure au dos.

•  Le 20 décembre, le gardien de but Alphonse Areola a prolongé son contrat jusqu'en juin 2023.

• Gianluigi Buffon était cette saison le doyen des joueurs ayant évolué dans les groupes à 40 ans et 317 jours, face au Crvena zvezda, à Belgrade, lors de la 6e journée.

Les arbitres assistants vidéo (VAR) sont introduits en UEFA Champions League à partir de ce tour de manière à aider l'arbitre à prendre ses décisions concernant quatre situations clé dans les matches :
1. Buts
2. Incidents dans la surface de réparation
3. Cartons rouges
4. Confusion dans l'identité des joueurs

Les VAR informeront les arbitres en présence de preuves claires et manifestes dans l'un de ces quatre cas. Les arbitres pourront alors revoir l'action sur un écran proche de la pelouse avant de prendre une décision finale. Les VAR peuvent aussi prendre en compte toute infraction ayant immédiatement précédé l'incident (se déroulant dans la phase de jeu).

Des prises de décisions sur des phases telles que les hors-jeu ou si une faute est commise dans ou hors de la surface de réparation seront aidées directement par les VAR sans passer forcément par un visionnage de la vidéo de la part de l'arbitre. Le visionnage de la vidéo sur le bord de la pelouse de la part de l'arbitre sera communiqué dans le stade en utilisant les écrans du stade ou en faisant une annonce au micro.

Plus d'info sur l'entrée en vigueur des VAR en cliquant ICI

 


Haut