Un véritable "16e de finale" pour l'OL en Ukraine !

Le Shakhtar Donetsk et Lyon ont tous deux leur destin entre leurs mains en clôture du Groupe F en Ukraine.

Le joueur du Shakhtar Júnior Moraes fête le premier de ses deux buts à Lyon lors de la deuxième journée
Le joueur du Shakhtar Júnior Moraes fête le premier de ses deux buts à Lyon lors de la deuxième journée ©AFP/Getty Images

Le Shakhtar Donetsk et Lyon abordent une sixième journée décisive lors de leur rencontre à Kyiv, avec comme objectif le second billet pour les 8es de finale dans ce Groupe F.

• Invaincu, Lyon est deuxième au classement avec sept points, soit deux de plus que son adversaire. Tandis que Manchester City est déjà qualifié, le club français rejoindra les Anglais s'il évite la défaite et terminera premier à la différence de buts particulière s'il l'emporte et que City s'incline à domicile face à Hoffenheim, dernier.

• Le Shakhtar sera qualifié en cas de victoire. Les Ukrainiens seront reversés en 16es de l'UEFA Europa League en cas de nul ou si Hoffenheim ne s'impose pas.

• Le club ukrainien menait 2-0 en France à la deuxième journée grâce à un doublé de Júnior Moraes (44e, 55e) avant que Moussa Dembélé (70e) et Léo Dubois (72e) ne permettent aux hôtes d'arracher un point.

Repères
Shakhtar
• Les deux premiers matches du club ukrainien se sont soldés par un 2-2, le Shakhtar ayant concédé le nul à domicile face aux débutants de Hoffenheim avant le nul à Lyon. Le Shakhtar s'est ensuite incliné 3-0 face à Manchester City à Kharkiv, égalant son plus lourd revers à domicile en compétition UEFA, et 6-0 à Manchester avant un succès 3-2 à Hoffenheim en cinquième journée, Taison signant le précieux but de la victoire dans le temps additionnel.

• Le Shakhtar a remporté ses quatre matches à domicile dans la compétition la saison dernière, battant le Napoli, Feyenoord et City en phase de groupes puis la Roma en 8es.

• La défaite face à City à la troisième journée n'était que la seconde du Shakhtar lors de ses 16 derniers matches européens à domicile (11 v., 3 d.). Mais les Ukrainiens n'ont pas conservé une seule fois leur cage inviolée lors des sept dernières rencontres.

• Le Shakhtar a remporté son 11e titre de champion d'Ukraine en 2017/18, s'offrant au passage au deuxième doublé coupe-championnat consécutif.

• Quart de finaliste en 2010/11, le Shakhtar a atteint les 8es de finale de la dernière UEFA Champions League, s'inclinant face à la Roma aux buts inscrits à l'extérieur (2-1 dom., 1-0 ext.).

• La formation ukrainienne s'est extirpée de son groupe lors de trois de ses cinq dernières participations.

• Lors de sa dernière confrontation avec un club français avant la deuxième journée, le Shakhtar s'inclinait à domicile (0-3) comme à l'extérieur (0-2) face au Paris Saint-Germain en phase de groupes de l'UEFA Champions League 2015/16. Ce revers dans son antre était sa première défaite à domicile face à un club français (3 v., 2 n.).

Lyon
• Après un beau succès 2-1 à Manchester City en ouverture et un nul face au Shakhtar, Lyon a ramené un nul 3-3 de Hoffenheim avant un nouveau nul 2-2 à domicile, le club allemand égalant dans le temps additionnel lors des deux rencontres. Suivait un quatrième nul consécutif à la cinquième journée avec ce partage des points à domicile face à City (2-2).

• Ces résultats signifient que l'équipe de Bruno Génésio n'a concédé qu'une défaite lors de ses neuf derniers matches européens, les Gones ayant marqué deux buts ou plus lors de chacun de leurs six dernières rencontres européennes.

• Lyon participe à la phase de groupes pour la troisième fois en quatre saisons – il a été éliminé à ce stade de la compétition en 2015/16 et en 2016/17.

• En 2017/18, Lyon a été éliminé en huitièmes de finale de l'UEFA Europa League contre le CSKA Moscou alors que la finale devait avoir lieu dans son stade.

• Le club français est invaincu en cinq rencontres face à des formations ukrainiennes, à domicile comme à l'extérieur (3 v., 2 n., sept buts marqués). Les buts du Shakhtar en deuxième journée étaient les premiers encaissés par les Gones contre des Ukrainiens.

• Lyon a disputé les demi-finales de l'UEFA Champions League en 2010 et participe à la phase de groupes pour la 15e fois – aucun club français ne fait mieux.

• Les Gones n'ont perdu qu'un de leurs sept derniers matches européens à l'extérieur (4 v., 2 n.) et aucun de leurs quatre derniers en UEFA Champions League (2 v., 2 n.).

On se connaît ?
• Marcelo et Júnior Moraes étaient coéquipiers à Santos entre 2007 et 2008.

• Rafael faisait partie de l'équipe de Manchester United qui a engrangé quatre points face au Shakhtar en phase de groupes de l'UEFA Champions League 2013/14, le Brésilien prenant part au nul 1-1 à l'extérieur et à la victoire 1-0 à domicile des Red Devils.

Autour du match

Shakhtar
• Lors de la quatrième journée, le Shakhtar a enduré sa plus lourde défaite dans la compétition depuis le 7-0 chez le Bayern München, le 11 mars 2015.

• Le Shakhtar a entamé sa saison avec une défaite 1-0 contre le Dynamo Kyiv en Super Coupe d'Ukraine, le 21 juillet.

• Cette défaite, ainsi que le revers 1-0 contre le même adversaire, le 3 août, constituent les seuls matches à l'échelon national que le Shakhtar a perdus cette saison, même si l'équipe avait besoin d'un but dans le temps additionnel signé Júnior Moraes pour sauver le 2-2 contre l'Olimpik Donetsk, le 2 décembre. Après un match nul 0-0 contre Lviv, le 23 novembre, le Shakhtar n'a pas remporté la victoire dans deux matches consécutifs de championnat pour la première fois cette saison.

•  Moraes a marqué vendredi lors de la victoire sur Mariupol 3-0 à l'extérieur. Cela porte son total cette saison à 17 buts en 24 matches pour le Shakhtar, toute compétitions confondues.

•  Les Mineurs sont invaincus sur leurs 16 derniers matches à l'échelon national (13 victoires).

• Le Shakhtar a inscrit 53 buts en 25 matches toutes compétitions confondues cette saison.

•  Touché au genou, Davit Khocholava a dû être remplacé après 26 minutes dans le derby de Donetsk. Il est resté sur le banc vendredi.

• Le Shakhtar a également deux autres défenseurs centraux blessés. Ivan Ordets n'a pas joué cette saison en raison de douleurs à la cuisse, alors que Yaroslav Rakitskyy est absent depuis le 23 novembre, touché à un genou.

• Une blessure à la cheville a touché Fernando lors de la victoire du Shakhtar dans la Coupe d'Ukraine 3-2 contre l'Olimpik Donetsk, le 31 octobre ; il a ensuite été opéré et devrait être absent pour le reste de l'année.

• Marlos était absent depuis le 19 octobre pour une blessure non précisée avant d'entrer en milieu de première période à Mariupol.

• La semaine dernière, Marlos a prolongé son contrat avec le Shakhtar jusqu'à la fin de la saison 2021 et a fait son retour à entraînement quelques jours plus tard.

Lyon
• Le match de Lyon sur le terrain de Toulouse, prévu le 8 décembre, a été reporté pour des raisons de sécurité.

• Le 5 décembre, Lyon s'est incliné à domicile 2-0 contre Rennes, signant la fin d'une série de neuf matches sans défaite (quatre victoires, cinq nuls) toutes compétitions confondues, depuis son premier revers à domicile cette saison concédé le 31 août.

• Il ne s'agissait là que de la deuxième défaite de Lyon en 17 matches toutes compétitions confondues (sept victoires, huit matches nuls), la première défaite étant le 5-0 subi sur le terrain du Paris-Saint-Germain, le 7 octobre, la plus lourde défaite depuis le 6-1 encaissé à Nantes, le 15 février 2000.

• Les Gones ont remonté deux buts pour la deuxième fois cette saison sur le terrain du LOSC Lille, le 1er décembre. Ils avaient également réussi cet exploit lors de la deuxième journée contre le Shakhtar.

• Maxwel Cornet a dû être remplacé lors de la première période contre le LOSC. Il n'a pas rejoué depuis.

• Une blessure à la cuisse tient Léo Dubois éloigné des terrains depuis le 7 octobre.

• Houssem Aouar a terminé à la huitième place du premier Trophée Kopa, récompensant le meilleur joueur au monde de moins de 21 ans. Le trophée a été remporté par Kylian Mbappé.

Haut