Génésio: "Un tournant en cas de victoire"

Bruno Genesio et Julian Nagelsmann pensent à la victoire, mardi soir, lors de la 3e journée de la Champions League.

Bruno Génésio espère faire un nouveau pas vers la qualification en Allemagne
Bruno Génésio espère faire un nouveau pas vers la qualification en Allemagne ©AFP/Getty Images

Le coach de Hoffenheim Julian Nagelsmann s'est montré confiant. Son équipe n'a jamais gagné en Champions League, mais ce manque sera du passé mardi soir.

Compos possibles

Hoffenheim : Baumann; Bičakčić, Vogt, Adams, Kadeřábek, Grillitsch, Demirbay, Schulz, ; Nelson, Joelington, Szalai
Incertain : Posch (Mollet)
Absents : Hübner (commotion), Amiri (pied) Geiger (cuisse), Rupp (genou)

Lyon : Lopes; Tete, Marcelo, Denayer, Mendy; Tousart, Ndombele, Aouar, Traore; Dembélé, Depay
Absents : Fekir (cheville), Cornet (cheville), Rafael (épaule), Dubois (cuisse), Gouiri (genou)
Incertain : Tete (adducteurs)

Les mots

Hoffenheim

Julian Nagelsmann, entraîneur
L'atout numéro un de Lyon c'est son insouciance, elle rend cette équipe imprévisible. Les attaques peuvent être lancées par les côtés et peuvent être poursuivies par des joueurs "box-to-box". La clé pour nous va être de bien défendre et de trouver les espaces qui vont se présenter.

Lyon est une bonne équipe, mais nous sommes également en bonne forme et nous avons pris beaucoup de confiance après le match de ce week-end. Je pense que nous pouvons gagner demain.

La France est un pays plein de talent. Le championnat n'est peut-être pas parmi les meilleurs en Europe, mais selon moi, la France est en avance.

Kevin Vogt, défenseur
Tout le monde sait bien que Lyon dispose de joueurs d'une grande qualité individuelle. C'est une équipe qui connaît la réussite dans ce groupe. Cela va être un match enthousiasmant. Je suis pressé d'y être.

Nous avons très bien joué contre Donetsk et nous nous sommes bien battus contre City. Il a été frustrant de ne pas être récompensé à l'issue de ces deux matches, comme nous le méritions. Mais cela ne fait que nous rendre plus ambitieux et plus motivés pour le match de demain.

Lyon 

Bruno Génésio, entraîneur
Ce serait un tournant plus en cas de victoire qu'en cas de défaite. Chaque match est une avancée vers la qualification. Troisième journée d'une compétition qui en comporte six. Tout sera encore possible après ce match.

Tester Kenny (Tete), non. Dans un match en UEFA Champions League, on n'a pas le temps de faire des tests. Cela donne une option supplémentaire. Il est très bien, cela fait déjà plus de 15 jours qu'il s'entraîne individuellement. Il a repris l'entraînement collectif avec nous durant la trêve. Il a retrouvé des sensations avec le ballon. Maintenant, on sait qu'il est toujours difficile de reprendre. Le rythme des matchs est irremplaçable. Cela fait un petit moment qu'il n'en a pas joué. Mais je pense qu'il est prêt.

Pas forcément de parallèle entre Lyon et Hoffenheim. C'est une équipe qui joue dans un système complètement différent du nôtre. Par contre, dans la philosophie de jeu, je trouve que c'est une équipe qui est énormément portée sur l'offensive, avec de forts principes dans ce domaine. Elle essaie de jouer, de repartir de derrière avec beaucoup d'ambition.

Je ne sais pas si mon homologue a raison d'être optimiste avant d'affronter Lyon. Je sais qu'il a une équipe très bien organisée, qui a beaucoup de qualités, avec beaucoup de joueurs dans l'animation offensive. Elle n'a pas eu les résultats qu'elle méritait d'avoir sur les premières journées. Maintenant, nous avons aussi nos forces. Nous venons ici avec de l'ambition et aussi avec beaucoup de respect pour cet adversaire.

Bertrand Traore, milieu
L'UEFA Champions League est une compétition européenne. On a su bien entamer cette compétition. Nous restons sur une victoire dans un contexte un peu difficile contre Nîmes, à la sortie de la trêve internationale. C'est important pour nous. Cela nous motive et nous donne de la force pour le match de demain. Cela nous permet d'oublier les quatre matches difficiles que nous avions joués auparavant.

Je ne connais pas les joueurs de Hoffenheim. Je sais juste que c'est une équipe joueuse. Une équipe qui travaille beaucoup. Je connais aussi un peu l'entraîneur.

Leur week-end

  • Samedi: Nuremberg 1-3 Hoffenheim (Nelson 50e, 57e, Szalai 67e). Hoffenheim 8es de Bundesliga.
  • Vendredi: Lyon 2-0 Nîmes (Dembélé 24e, Depay 90e), Lyon 5e de Ligue 1

Bon à savoir

Hoffenheim

• Hoffenheim a perdu ses trois derniers matches à domicile, 2-1, battu par le RB Leipzig et l'Eintracht Frankfurt, avant et après le revers contre Manchester City.

• Cinq des onze derniers matches de championnat de Hoffenheim se sont terminés sur la marque de 3-1, y compris la victoire de samedi à Nuremberg.

• Reiss Nelson a été quatre fois buteur pour Hoffenheim lors de quatre courtes apparitions, jouant 165 minutes au total, dont un doublé samedi.

Lyon

• L'invincibilité de six matches toutes compétitions confondues de Lyon (trois victoires, trois matchs nuls) s'est terminée de manière spectaculaire avec une défaite 5-0 sur le terrain du Paris-Saint-Germain le 7 octobre, la plus lourde défaite du club depuis le 6-1 encaissé à Nantes, le 15 février 2000.

• Nabil Fekir a été remplacé après six minutes à Paris en raison d'une blessure à une cheville, il a raté les matches de la France dans la récente trève internationale ensuite. Il était encore absent, vendredi, lors de la victoire 2-0 à domicile contre Nîmes.

• Memphis Depay a été buteur alors que les Pays-Bas battaient l'Allemagne 3-0 en UEFA Nations Leaguen, le 13 octobre. Le Néerlandais a aussi marqué le deuxième but de Lyon contre Nîmes, sa première réalisation en Ligue 1 depuis la première journée, le 12 août.

• Moussa Dembélé, qui a ouvert le score contre Nîmes, compte à présent quatre buts en quatre matches pour l'OL.

Haut