Lyon pour confirmer

Après son succès surprise à Manchester, Lyon accueille une équipe du Shakhtar Donetsk à la recherche d'une précieuse victoire à l'extérieur.

Les Lyonnais fêtent leur succès à Manchester City
Les Lyonnais fêtent leur succès à Manchester City ©AFP/Getty Images

Deux semaines après sa victoire surprise à Manchester, Lyon veut conforter a place de leader du Groupe F à l'occasion de la réception du Shakhtar Donetsk.

• Les hommes de Bruno Génésio ont surpris leur monde en s'imposant 2-1 sur la pelouse de Manchester City lors de la première journée, alors qu'un Shakhtar mené à deux reprises décrochait finalement un match nul 2-2 à domicile face aux débutants d'Hoffenheim. Les Mineurs devront se rattraper face à une formation de Lyon invaincue face à des clubs ukrainiens.

Repères
Lyon
• Lyon participe à la phase de groupes pour la troisième fois en quatre saisons – il a été éliminé à ce stade de la compétition en 2015/16 et en 2016/17.

• En 2017/18, Lyon a été éliminé en huitièmes de finale de l'UEFA Europa League contre le CSKA Moskva alors que la finale devait avoir lieu dans son stade.

• La défaite 3-2 à la maison face au CSKA mettait fin à une série de trois victoires consécutives de l'OL à domicile en Europe, le premier revers devant son public en dix rencontres européennes (7 v., 2 n.), depuis une défaite 1-0 contre la Juventus en phase de groupes d'UEFA Champions League en octobre 2016.

• Les Gones ont remporté leurs deux matches à la maison face à des visiteurs ukrainiens sur le même score de 1-0, le plus récemment contre le Chornomorets Odesa en 16es de finale d'UEFA Europa League 2013/14.

• Le club français est invaincu en quatre rencontres face à des formations ukrainiennes, à domicile comme à l'extérieur (3 v., 1 n., cinq buts marqués contre zéro encaissé).

• Lyon a disputé les demi-finales de l'UEFA Champions League en 2010 et participe à la phase de groupes pour la 15e fois – aucun club français ne fait mieux.

Shakhtar
• Le Shakhtar a remporté son 11e titre de champion d'Ukraine en 2017/18, s'offrant au passage au deuxième doublé coupe-championnat consécutif.

• Quart de finaliste en 2010/11, le Shakhtar a atteint les 8es de finale de la dernière UEFA Champions League, s'inclinant face à la Roma aux buts inscrits à l'extérieur (2-1 dom., 1-0 ext.).

• Le Shakhtar a perdu lors de trois de ses quatre déplacements dans la compétition la saison dernière, les Champions d'Ukraine s'imposant 2-1 chez le Feyenoord lors de la troisième journée. Ils avaient remporté leurs cinq déplacements précédents – tous en UEFA Europa League – avant 2017/18.

• La formation ukrainienne s'est extirpée de son groupe lors de trois de ses cinq dernières participations.

• Lors de sa dernière confrontation avec un club français, le Shakhtar s'inclinait à domicile (0-3) comme à l'extérieur (0-2) face au Paris Saint-Germain en phase de groupes de l'UEFA Champions League 2015/16. Ce revers dans la capitale mettait fin à une série de trois victoires consécutives en France, où le Shakhtar présente un bilan de quatre victoires et trois défaites.

On se connaît ?
• Marcelo et Júnior Moraes étaient coéquipiers à Santos entre 2007 et 2008.

• Rafael faisait partie de l'équipe de Manchester United qui a engrangé quatre points face au Shakhtar en phase de groupes de l'UEFA Champions League 2013/14, le Brésilien prenant part au nul 1-1 à l'extérieur et à la victoire 1-0 à domicile des Red Devils.

Autour du match

Lyon
Transferts
Arrivées : Léo Dubois (Nantes), Reo Griffiths (Tottenham Hotspur)*, Jason Denayer (Manchester City), Moussa Dembélé (Celtic), Lenny Pintor (Brest)
Départs : Willem Geubbels (Monaco), Romain Del Castillo (Rennes), Mouctar Diakhaby (Valence), Jean-Philippe Mateta (Mayence), Aldo Kalulu (Bâle), Sergi Darder (Espanyol), Elisha Owusu (Sochaux), Myziane Maolida (Nice), Mariano Díaz (Real Madrid) , Christopher Martins Pereira (Troyes, prêt), Gédéon Kalulu (Bourg-en Bresse, prêt)

• Lyon restait sur trois victoires toutes compétitions confondues – Marseille (4-2), Dijon (3-0), Manchester City (2-1) – avant de concéder le nul, samedi, à domicile, contre le FC Nantes en Ligue 1.

• Moussa Dembélé (2) et Martin Terrier ont tous les deux marqué leur premier but pour Lyon contre Dijon.

• Contre Marseille, Bruno Génésio fêtait son 100e match comme entraîneur de Lyon en Ligue 1. Bilan : 58 v., 17 n., 25 d.

• Nabil Fekir avait marqué lors de ses trois derniers matches sous le maillot lyonnais avant samedi, où il a raté un penalty.

• Bertrand Traoré est le meilleur buteur de Lyon cette saison en Ligue 1 avec quatre buts (tous marqués à domicile).

Shakhtar
Transferts
Arrivées : Olarenwaju Kayode (Manchester City, transfert définitif), Fernando Pedro (Palmeiras), Oleksii Shevchenko (Karpaty Lviv), Maycon (Corinthians), Júnior Moraes (Dynamo Kyiv), Marquinhos Cipriano (São Paulo)
Départs : Fred (Manchester United), Bernard (Everton), Facundo Ferreyra (Benfica), Darijo Srna (Cagliari), Ruslan Fomin (Mariupol), Ivan Petryak (Ferencváros, prêt), Dodo (Vitória SC, prêt), Gustavo Blanco Leschuk (Málaga, prêt), Eduard Sobol (Jablonec, prêt), Mykyta Shevchenko (Karpaty Lviv, prêt)

• Le Shakhtar a commencé la saison par une défaite 1-0 contre le Dynamo Kyiv en Super Coupe d'Ukraine le 21 juillet.

• Avec le revers 1-0 contre le même adversaire à Kyiv le 3 août, ce sont les deux seules rencontres que le Shakhtar n'a pas réussi à remporter en compétition domestique cette saison.*

• Le Shakhtar est invaincu depuis huit matches toutes compétitions confondues, après sa victoire 6-1 sur le Karpaty Lviv, vendredi.

• Le Shakhtar a marqué 24 buts sur ses sept derniers matches de championnat, contre quatre encaissés.

• La recrue estivale Júnior Moraes a marqué neuf buts en dix matches de championnat pour le Shakhtar.

• Olarenwaju Kayode a disputé son premier match sous le maillot du Shakhtar lors de la victoire 3-0 contre Chornomorets le 23 septembre.

• Wellington Nem n'a pas joué depuis le 1er septembre à cause d'une blessure, mais il est de retour à l'entraînement. Dentinho (absent depuis le 25 juillet) et Ivan Ordets (cuisse) sont aussi blessés.

Haut