Paris, "un peu plus de pression", pour Zidane

L'entraîneur du Real Zinédine Zidane compte sur le soutien des fans des Merengues pour leur "offrir du bonheur" en retour lors de la réception du PSG.

Zinédine Zidane et son adjoint David Bettoni mardi à l'entraînement
Zinédine Zidane et son adjoint David Bettoni mardi à l'entraînement ©AFP/Getty Images

Compositions probables

Real Madrid : Navas ; Nacho, Ramos, Varane, Marcelo ; Casemiro, Kroos, Modrić ; Bale, Ronaldo, Benzema
Absents : Carvajal (suspendu), Vallejo (ischio-jambiers)
Incertain : Ceballos (cheville)

  • Arrivées dans l'effectif depuis la fin de la phase de groupes : aucune

Paris : Areola ; Dani Alves, Marquinhos, Thiago Silva, Berchiche ; Verratti, Diarra, Rabiot ; Mbappé, Cavani, Neymar.
Absent : Thiago Motta (reprise)
Incertains : Kurzawa (cuisse),

  • Arrivée dans l'effectif depuis la fin de la phase de groupes : Lassana Diarra

FANTASY : FAITES LES BONS TRANSFERTS

Résultats du week-end

Real Madrid 5-2 Real Sociedad
Toulouse 0-1 Paris

Forme récente*

Madrid : VNVDVV
Paris
: VVVVVV

*Toutes compétitions confondues, le plus récent en premier

Zinédine Zidane, entraîneur du Real Madrid

Nous pensons au match de demain, pas au retour. Il n'y a que demain qui compte pour l'instant. Le fait qu'il s'agisse d'un club français ne change rien pour moi. Je ne pense qu'au bon match que nous allons devoir livrer. Oui, je suis de Marseille et Paris a toujours été notre rival mais il s'agit de Madrid, donc je n'y pense pas. Espérons que ce sera une belle rencontre de football.

Le groupe est concentré sur le match de demain. Je ne pense qu'à cela. Le système n'est pas important ; ce qui est important, c'est la façon dont nous allons jouer. Il n'y a pas de pression particulière. Nous nous sommes préparés comme d'habitude. Demain, il y aura un peu plus de pression que d'habitude, mais je vais savourer cela.

Je ne pense pas à mon avenir. Je ne suis concentré que sur demain. Je ne peux pas contrôler le reste ; la seule chose qui m'intéresse, c'est le match de demain. Ce n'est pas une finale, ce sont deux rencontres de Champions League. Nous voulons bien jouer et si nous y parvenons, nous aurons de bonnes chances de qualification. Ronaldo et Neymar sont de grands joueurs.

(Sur Ronaldo) nous parlons d'un joueur qui a accompli des choses extraordinaires, remporté cinq Ballons d'Or et on ne peut pas les comparer. Ce n'est pas Ronaldo contre Neymar, mais Madrid contre Paris. Tout le monde veut assister à un bon match. Si je vais mettre en place un marquage individuel sur Neymar ? Sans commentaire.

Ce sera du 50-50. Nous nous préparons à livrer le meilleur match possible. On commence à 0-0, comme toujours. Nous sommes heureux de disputer ce genre de matches ; ce n'est pas de la pression. Nous vivons pour ce type de matches. Les fans veulent voir un grand match de football et rien d'autre.

Il faut interroger Unai Emery quant à la pression dans leur camp. Nous allons tout donner. Les fans seront derrière l'équipe comme toujours. Ils sont avec nous dans les bons comme dans les mauvais moments. Demain, nous avons une nouvelle occasion de leur offrir du bonheur.

Unai Emery, entraîneur de Paris

Nous avons l'exigence de progresser, en tant qu'équipe. Quoi de mieux que de jouer contre le champion d'Europe, qui compte 12 titres au palmarès ? C'est une opportunité unique de montrer ce que nous valons.

On va jouer contre l'équipe la plus titrée de la compétition, une équipe qui compte le meilleur buteur de l'Histoire de l'UEFA Champions League dans ses rangs. Nous abordons ce match avec respect, mais aussi avec confiance. Nous avons la possibilité de passer ce cap. Je sais qu'on aura le meilleur Real Madrid face à nous, mais on a l'espoir de continuer de grandir et c'est le moment idéal car c'est le but quand on joue contre les meilleures équipes.

Je prends chaque moment, chaque jour, chaque match un par un. Je vais profiter de tous les moments de cette double confrontation avec plaisir et détermination. Nous sommes conscients que nous avons le caractère pour gagner un match aussi difficile. Nous verrons un grand PSG. Nous avons fait un gros travail et nous pouvons être confiants.

Toutes les compétitions sont importantes, mais la Champions League c'est spécial, car c'est difficile et que cela fait grandir. En venant à Paris, on a forcément l'envie de grandir et progresser, et de faire de grandes performances contre les meilleures équipes et meilleurs joueurs du monde.

Je n'ai pas de pression (par rapport à la remontada). Je profite de chaque moment, je prends du plaisir. Je respecte tous ceux qui nous entourent, et j'ai une confiance extrême en nous et en notre pouvoir de réussir. Ce match est l'opportunité de réaffirmer notre légitimité sur le plan européen (après la défaite contre Barcelone, l'an passé). C'est aussi un pas de plus pour prendre de l'expérience. L'attitude n'était peut-être pas la bonne l'an dernier, mais la préparation a été meilleure. Nous sommes prêts pour ce genre de match. On va se battre pour gagner mais il faut aussi penser à défendre et à bloquer l'adversaire. Le plus important, ce sera surtout de faire un gros match.

J'attends un match très serré et très intense. Contre des joueurs d'un tel niveau, on sait que l'intensité sera au rendez-vous. Ils ont le talent pour mettre du rythme et de l'intensité. Ils savent aussi défier en un contre un et prendre l'adversaire de vitesse. Il y aura tous les éléments pour voir un grand match.


Haut