Le Bayern première victime d'Anderlecht ?

Anderlecht n'a pas marqué le moindre point ni but dans le Groupe B alors que le Bayern est déjà qualifié pour les 8es mais doit s'imposer pour espérer remporter le groupe.

Le Bavarois Robert Lewandowski (à gauche) et Sven Kums (Anderlecht) lors de la première journée
Le Bavarois Robert Lewandowski (à gauche) et Sven Kums (Anderlecht) lors de la première journée ©Getty Images

Le RSC Anderlecht et le FC Bayern München affichent des ambitions opposées pour la cinquième journée, les hôtes visant à marquer leurs premiers points dans le Groupe B et le Bayern cherchant à conserver intactes ses chances de remporter le groupe.

• Anderlecht, battu 3-0 à l'aller lors de la première journée, est toujours en quête de son premier but et son premier point, ne peut plus finir parmi les deux premiers. Les Belges doivent faire aussi bien que le Celtic, troisième, en déplacement sur la pelouse du Paris Saint-Germain, pour conserver leurs chances de qualification pour l'UEFA Europa League.

• Le Bayern est deuxième avec neuf points, à trois longueurs de Paris, le leader. Les Allemands seront toujours en course pour remporter le groupe s'ils font aussi bien que Paris face au Celtic.

Antécédents
• Le Bayern a remporté six des 11 matches entre les deux équipes, alors qu'Anderlecht remportait son troisième succès face à Munich à l'occasion de la dernière confrontation face aux Allemands avant cette saison. Des buts signés Akın Serhat (20e) et Olexandr Yakovenko (35e) offraient aux Belges un succès 2-1 à Munich en 8es de finale retour de Coupe UEFA 2007/08 malgré l'ouverture du score de Lúcio en début de match pour le Bayern. Il s'agissait de la première défaite du Bayern à domicile face à un club belge ; les Bavarois avaient remporté leurs six précédentes rencontres à domicile face à des équipes belges, inscrivant 13 buts pour deux encaissés.

• L'équipe allemande se qualifiait tout de même pour les quarts grâce à un succès 5-0 à Bruxelles, où Franck Ribéry inscrivait le dernier but des visiteurs.

• Compositions au stade Constant Vanden Stock le 6 mars 2008 :
Anderlecht : Zítka, Gillet, Pareja, Juhász, Wasilewski, Van Damme, Chatelle (Hassan 61e), Biglia, Polák, Akın Serhat (Goor 66e), Boussoufa.
Bayern : Rensing, Sagnol, Van Buyten, Demichelis, Lahm, Schweinsteiger (Ribéry 46e), Ottl, Hamit Altıntop (José Sosa 57e), Van Bommel, Podolski, Toni (Klose 46e).

• Anderlecht a remporté ses deux premiers matches à la maison face au Bayern, mais les Mauves restaient sur cinq rencontres face au Bayern sans victoire (2 n., 3 d.) avant ce succès en 2008.

• Le premier match entre les deux équipes remonte à la Super Coupe de l'UEFA 1976. Gerd Müller s'offrait un doublé lors de la victoire 2-1 du Bayern devant son public à l'aller, mais Anderlecht remportait le trophée grâce à un succès 4-1 au match retour, bien aidé par un doublé de Rob Rensenbrink.

• Les Belges éliminaient les Allemands lorsque les deux équipes croisaient à nouveau le fer en quarts de finale de la Coupe des champions 1985/86 grâce à une victoire 2-0 à Bruxelles après un revers 2-1 à Munich au match aller. Le Bayern s'imposait au même stade de la compétition l'année suivante (5-0 à domicile, 2-2 à l'extérieur), puis empochait quatre points sur six face au champion de Belgique en phase de groupes d'UEFA Champions League 2003/04, le nouveau directeur sportif du Bayern Hasan Salihamidžić et le défenseur d'Anderlecht Olivier Deschacht disputant les deux rencontres. Les formations se quittaient sur un nul 1-1 en Belgique avant que Roy Makaay n'inscrive l'unique but du match du point de penalty à Munich.

Repères

Anderlecht
• Dernier du Groupe B, Anderlecht a encaissé 15 buts sans en marquer un seul lors de quatre premiers matches perdus. À domicile, les Belges ont été battus 3-0 par le Celtic avant un revers 4-0 face à Paris à la troisième journée.

• La défaite face à Paris était la troisième d'Anderlecht lors de ses neuf derniers matches à domicile en compétition européenne (5 v., 1 n.).

• Les Mauves n'ont remporté qu'une de leurs neuf dernières rencontres d'UEFA Champions League (phase de groupes à la finale) à domicile, un succès 2-0 contre le Galatasaray AŞ en novembre 2014 survenant après six revers consécutifs à la maison pour les Belges.

• Le dernier match à domicile d'Anderlecht face à un club allemand remonte à un succès 6-1 sur le FSV Mainz 05 la saison dernière en phase de groupes de l'UEFA Europa League, les Mauves obtenant un nul 1-1 à l'extérieur. Ils ont remporté deux de leurs trois derniers matches à domicile face aux clubs de Bundesliga, mais ont perdu cinq des huit derniers ; bilan d'Anderlecht face à des clubs allemands à Bruxelles : 9 v., 3 n., 5 d.

• En 2016/17, Anderlecht chutait face au FC Rostov au 3e tour de qualification de l'UEFA Champions League. Reversés en UEFA Europa League, les Mauves disputaient leur premier quart de finale européen depuis une défaite face au FC Internazionale Milano en Coupe UEFA 1996/97, s'inclinant face à Manchester United FC (1-1 à domicile, 1-2 à l'extérieur a.p.).

• Anderlecht prend part à sa 12e phase de groupes. Les Mauves se sont qualifiés directement en remportant leur 34e titre de champion de Belgique la saison dernière.

Bayern
Battu 3-0 à Paris à la deuxième journée, un revers à l'origine du départ de l'entraîneur Carlo Ancelotti, le succès du Bayern 2-1 sur le terrain du Celtic à la quatrième journée n'était que sa troisième sur ces deux derniers déplacements européens, pour cinq défaites.

• La rencontre de la première journée était la première du Bayern face à un club belge depuis cette confrontation d'UEFA Europa League face à Anderlecht en 2008. Bilan à l'extérieur face aux clubs belges : 2 v., 3 n., 2 d., toutes deux subies à Anderlecht.

• Le Bayern s'est qualifié pour la phase de groupes en remportant sa cinquième Bundesliga consécutive en 2016/17. Les Allemands ont atteint la phase à élimination directe pour la dixième saison consécutive.

• Sous les ordres d'Ancelotti, le Bayern n'avait pris que trois points en déplacement l'an dernier en phase de groupes, s'imposant sur le terrain du PSV Eindhoven mais s'inclinant chez le Club Atlético de Madrid et à Rostov.

• Le Bayern terminait deuxième de son groupe derrière l'Atlético Madrid en 2016/17 – la première fois que les Bavarois ne remportaient pas leur groupe depuis 2009/10. Ils dominaient l'Arsenal FC 10-2 sur l'ensemble des deux matches en 8es, avant de s'incliner 6-3 (tot.) face au Real Madrid CF.

On se connaît ?
• Massimo Bruno a passé la saison 2015/16 en 2. Bundesliga, au RB Leipzig.

• Mats Hummels est entré en jeu en fin de partie lors de la victoire 3-0 du Borussia Dortmund à Anderlecht en phase de groupes d'UEFA Champions League 2014/15.

• Javi Martínez et l'Athletic Club se faisaient éliminer en 16es de finale de l'UEFA Europa League 2009/10 par Anderlecht (1-1 à domicile, 0-4 à l'extérieur).

• Łukasz Teodorczyk et Robert Lewandowski évoluent ensemble en sélection polonaise.

• Lewandowski a inscrit un doublé lors du succès 3-0 de la Pologne en Roumanie pour le compte des éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA en novembre 2016. Nicolae Stanciu et Alexandru Chipciu disputait cette rencontre côté roumain ainsi que la match retour en juin 2017, durant lequel Lewandowski signait un triplé lors d'une victoire polonaise 3-1.

• Stanciu a marqué et délivré une passe décisive lors d'une victoire 3-2 de la Roumanie en amical face au Chili d'Arturo Vidal le 13 juin dernier.

• Arjen Robben signait un doublé lors de la victoire des Pays-Bas 2-0 sur la Suède d'Isaac Kiese Thelin en éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA le 10 octobre, mais c'est l'équipe scandinave qui se qualifiait pour les barrages aux dépens de son adversaire, Robben prenant sa retraite internationale à l'issue de la rencontre.

Autour du match

Anderlecht

• Anderlecht a remporté cinq de ses sept derniers matches de championnat.*

• Anderlecht n’a pas marqué lors de quatre de ses six derniers matches, toutes compétitions confondues.*

• Henry Onyekuru a marqué sept buts en huit matches entre le 8 septembre et le 13 octobre mais n’a plus inscrit le moindre but lors des sept derniers matches qu’il a disputé depuis.*

• Onyekuru a fait ses débuts internationaux avec le Nigeria lors du match nul décroché face à l’Algérie de Sofianne Hanni. Tous deux étaient remplaçants.

• Isaac Kiese Thelin, prêté à Waasland-Beveren, est entré en jeu lors des deux matches de barrage disputés par la Suède face à l’Italie.

• Serigne Mbodji était suspendu pour la rencontre qui a qualifié le Sénégal à la Coupe du Monde (victoire en Afrique du Sud 2-0) mais était présent lors de la victoire au match retour quatre jours plus tard.

Bayern

• Bayern n’a concédé que trois buts en 660 minutes depuis l’arrivée de Jupp Heynckes. Les Bavarois ont remporté leurs sept matches (dont un aux tirs au but face à Leipzig en Coupe d’Allemagne).*

• Robert Lewandowski a inscrit 11 buts en autant de matches de championnat.*

• Mats Hummels était capitaine de l’Allemagne pour la première fois lors du match nul en amical face à l’Angleterre.

• Lors de ce match, Joshua Kimmich a disputé les 90 minutes pour la 24e fois consécutive avec l’Allemagne. Il n’était pas titulaire face à la France quatre jours plus tard.

• Corentin Tolisso est impliqué sur un but lors de la victoire des Bleus face au Pays de Galles.

• Arjen Robben est devenu le meilleur buteur étranger de l’histoire du Bayern en ouvrant le score face à Dortmund le 4 novembre. Son 93e but avec le club lui permet de devancer Giovane Elber.

• Robert Lewandowski n’a pas joué les rencontres amicales de la Pologne pour cause de soucis musculaires. Il était de retour à l’entraînement le 14 novembre.*

• Jérôme Boateng n’a pas participé aux matches amicaux de l’Allemagne pour cause de blessure.*

• Manuel Neuer (écarté depuis le 18 septembre) a vu son retour, initialement prévu après Noël, repoussé de quelques semaines.

• Franck Ribéry (blessé au genou depuis le 1er octobre) a repris un entraînement léger tandis que Juan Bernat, qui n’a pas encore pris part au moindre match pour cause de blessure à la cheville contractée en juillet, a réintégré le groupe le 26 octobre.*

• Thomas Müller n’a pas disputé la moindre rencontre depuis le 21 octobre.*

 

*Sujet à changements