McNeill et les Lions de 1967