Adriano rendu à la vie par Mourinho

Buteur providentiel contre l'Anorthosis, mercredi soir, Adriano, l'attaquant de l'Inter, tient à remercier le nouvel entraîneur nerazzurro, José Mourinho.

Adriano revit sous le maillot du FC Internazionale Milano
Adriano revit sous le maillot du FC Internazionale Milano ©Getty Images

Buteur providentiel contre l'Anorthosis Famagusta FC, mercredi soir, Adriano, l'attaquant du FC Internazionale Milano, tient à remercier le nouvel entraîneur "nerazzurro", José Mourinho.

Nouveau mentor
Laissé de côté par Roberto Mancini et envoyé en prêt au São Paulo FC, la carrière d'Adriano à l'Inter semblait bouchée. Heureusement, depuis son retour du Brésil et l'arrivée de Mourinho, cet été, Adriano refait surface et, suite à son but décisif de la 44e minute à San Siro, il associe son nouveau mentor à son retour en grâce.

"En super forme"
"Je suis en super forme", se réjouit-il. "Je m'éclate avec Mourinho, qui m'a pris à part à l'entraînement pour m'expliquer ce qu'il attendait exactement de moi. On a mis l'accent là-dessus et je suis heureux de pouvoir rejouer et multiplier les une-deux avec Zlatan (Ibrahimović), c'est vraiment bien. Dommage qu'on n'ait gagné que 1-0, mais c'est suffisant. Le plus important, c'étaient les 3 points. On est sur la bonne voie."

"Retrouver mon meilleur niveau"
Adriano a repris un centre de Maicon juste avant le repos pour offrir la victoire à son équipe. L'ancien buteur du Parma FC a dû se tordre le cou pour placer sa tête hors de portée du gardien Arian Beqaj. "Je reviens de loin", convient le Brésilien. "J'étais hors de forme et j'ai dû retourner jouer au Brésil pour me ressourcer. On dirait que ça a marché car je recommence à marquer en Champions League. Maintenant, je dois travailler pour retrouver mon meilleur niveau."

"Soulagement"
Francesco Toldo est lui aussi heureux d'avoir gardé sa cage inviolée pour sa première apparition de la saison. "Le coup de sifflet final a été un vrai soulagement car, dans ce genre de match, on sait très bien qu'on risque de se faire remonter sur un coup du sort, un contre ou un penalty", souligne le portier transalpin, "même si on n'a pas été mis en danger. On est restés bien groupés, comme (Mourinho) nous l'avait demandé."

Occasions
"Ils n'ont été dangereux que sur coups de pied arrêtés", indique Toldo. "Nous, on a eu des occasions de tuer le match mais on n'a pas réussi à inscrire ce 2e but. Il fallait gagner pour se détacher de nos concurrents."

Haut