Avec Keane, les Reds visent le titre

Robbie Keane est la dernière recrue en date de Liverpool, qui vise un premier titre de Premier League en 18 ans.

Robbie Keane, recrue estivale du Liverpool FC
Robbie Keane, recrue estivale du Liverpool FC ©Getty Images

Le recrutement de Robbie Keane, meilleur buteur de l'histoire pour la République d'Irlande, nourrit les attentes des supporteurs du Liverpool FC qui s'impatientent de remporter le 19e titre de l'histoire d'un club qui ne l'a que trop attendu.

La menace de MU
Le club le plus titré d'Angleterre brille sur la scène européenne ces dernières années, après avoir remporté l'UEFA Champions League en 2005 et en avoir atteint la finale en 2007, mais il n'a plus été sacré champion depuis 1990. L'arrivée de Keane pourrait cependant représenter la pièce manquante du puzzle pour Liverpool, frustré par une longue attente et menacé par le Manchester United FC, qui tente d'égaliser son record de 18 titres de champion.

Prime à l'expérience anglaise
Comme tous les entraîneurs modernes, c'est à l'échelle mondiale que Rafael Benítez effectue son recrutement. Pourtant, le choix de Keane, auteur de 103 buts en Premier League, et l'intérêt porté à Gareth Barry, le milieu de terrain de l'Aston Villa FC, démontrent qu'il estime qu'un supplément d'expérience dans le championnat anglais pourrait se révéler essentiel dans la quête au titre.

Eloge à Keane
Après la signature de Keane, Benítez a déclaré sur le site internet du club : "Il possède de l'expérience en Premier League, et tout le monde loue sa personnalité et son professionnalisme... C'est un joueur qui peut être très efficace pour nous : en générale, il marque environ 15 buts par saison. Nous recherchions également une capacité de travail qu'il possède, de l'intelligence de jeu, et des buts."

Une nouvelle disposition tactique
Liverpool a excellé en deuxième partie de la saison dernière avec un 4-2-3-1, dont le front offensif était composé de Fernando Torres, Steven Gerrard, Ryan Babel et Dirk Kuyt : Keane peut évoluer à ces quatre postes. Au milieu, Xabi Alonso est toujours présent, après la diminution des sollicitations de la Juventus FC, et Barry pourrait encore arriver, même si Javier Mascherano et Lucas manqueront le début de la saison à cause du tournoi des Jeux Olympiques.

Coup dur pour Mascherano
Mascherano explique à uefa.com que la situation n'est pas simple : "Je vais aux Jeux Olympiques et je quitte mon équipe pendant un mois. Je sais qu'elle va disputer des matches importants pendant les JO, mais je ne pouvais pas refuser la convocation de mon pays. La décision a été difficile, mais nous avons pris la bonne."

Degen est "ravi"
Si Keane est la grande recrue estivale des Reds, le club a également enregistré les arrivées des défenseurs axiaux Philipp Degen et Andrea Dossena, ainsi que du gardien remplaçant Diego Cavalieri. "Je suis ravi de jouer pour un tel club", déclare Degen à uefa.com, "et j'espère remporter quelques trophées avec Liverpool. Nous avons de grandes ambitions [de titres]. Je vais me battre pour obtenir une place, je travaillerai dur tous les jours à l'entraînement, et je ferai tout ce que je peux pour jouer aussi bien que possible."

Roulez, jeunesse
Benítez a également poursuivi sa politique de recrutement des meilleurs jeunes joueurs étrangers en s'adjugeant les services de David Ngog (ex-Paris Saint-Germain FC), Vincent Lucas Weijl, Emmanuel Mendy et Nikola Saric. Le manager espagnol porte ainsi son total à 27 espoirs étrangers recrutés en trois ans. La plupart d'entre eux devront patienter, mais Ngog pourrait avoir un impact plus immédiat. "Il sera normalement disponible pour l'équipe première la saison prochaine", confie Benítez. "C'est un joueur qui veut s'améliorer rapidement, donc il apprendra avant de se faire sa place."

Keane est prêt
De son côté, Keane est impatient de se frotter aux équipes de Manchester United, Chelsea FC et Arsenal FC : il est prêt, comme il l'a annoncé lors de sa présentation officielle. "Si vous regardez le groupe de joueurs qui étaient déjà ici, avec les quelques recrues en plus, vous devez admettre qu'il n'existe aucune raison pour que nous ne visions pas la Premier League et d'autres titres. Je suis venu ici pour gagner des trophées."

Haut