Les 50 jeunes à suivre d’UEFA.com pour 2020

La rédaction d'UEFA.com vous présente les 50 jeunes qui pourraient faire parler d'eux lors de l'année qui s'ouvre.

Rayan Cherki, Ansu Fati, Mason Greenwood, Alessandro Bastoni et Florentino Luís figurent parmi nos 50 jeunes à suivre pour 2020
Rayan Cherki, Ansu Fati, Mason Greenwood, Alessandro Bastoni et Florentino Luís figurent parmi nos 50 jeunes à suivre pour 2020 ©Getty Images

Les correspondants d’UEFA.com ont été mobilisés pour établir la liste des 50 jeunes à suivre dans le football européen.

Yacine Adli (FRA, 19 ans – Bordeaux)
Recruté à Paris en janvier 2019, Adli a marqué un but de toute beauté en décembre à Marseille et apprend sous les ordres d'un expert du rôle de sentinelle, l'entraîneur de Bordeaux Paulo Sousa.

Blendi Baftiu (KOS, 21 – Ballkani)
Milieu offensif talentueux, Baftiu est le meilleur buteur du championnat kosovar avec dix buts en 17 rencontres.

Alessandro Bastoni (ITA, 20 – Inter)
Après une saison en prêt à Parme, le défenseur central a fait son retour à l'Inter à l'été 2019 ; il a fait ses débuts en Serie A pour le club en septembre et n'a plus quitté sa place.

Myron Boadu (NED, 18 – AZ)
Né à Amsterdam de parents ghanéens, l'attaquant des moins de 21 ans néerlandais brille pour sa première saison complète avec l'équipe première de l'AZ, trouvant le chemin des filets en Eredivisie et en UEFA Europa League.

Domagoj Bradarić (CRO, 20 – LOSC Lille)
Doté d'une grande technique et précieux offensivement, Bradarić était titulaire à l'Hajduk Split alors qu'il n'avait que 18 ans et le latéral gauche continue d'être performant depuis son arrivée en France l'été dernier.

Eduardo Camavinga (FRA, 17 – Rennes)
Rapide et technique, le milieu de terrain a percé en équipe première à Rennes vers la fin de la saison dernière. Il est titulaire dans l'équipe bretonne en 2019/20, marquant son premier but en Ligue 1 en décembre et naturalisé français dans la foulée.

Rayan Cherki (FRA, 16 – Lyon)
Attaquant considéré comme le plus grand jeune talent de Ligue 1 depuis Kylian Mbappé. Il est le plus jeune buteur de l'Histoire de la Youth League et de l'Histoire de l'OL depuis le 4 janvier (16 ans et 140 jours).

Jonathan David (CAN, 19 – La Gantoise)
Il a marqué 11 buts lors de ses 12 premiers matches pour le Canada et impressionne en Belgique également, avec plus de 20 buts pour La Gantoise, plus deux en phase de groupes de l'UEFA Europa League cette saison.

Le joueur du Shakhtar Dodô
Le joueur du Shakhtar Dodô©AFP/Getty Images

Zuriko Davitashvili (GEO, 18 – Rubin Kazan)
Le milieu de terrain est passé du championnat géorgien au championnat russe sans trembler ; le fils du prolifique buteur Suliko Davitashvili est déjà international chez les A.

Dodô (BRA, 21 – Shakhtar Donetsk)
Le latéral droit d'1,66 m a passé la fin de saison dernière au Portugal au sein du Vitória SC, mais il s'est imposé en Ukraine depuis son retour l'été dernier, débutant régulièrement les rencontres d'UEFA Champions League.

Odsonne Édouard (FRA, 21 – Celtic)
Solide, athlétique et incroyablement rapide, l'ancien Parisien combine bien et est plein de sang-froid devant le but ; star des moins de 21 ans français, il possède tous les attributs pour devenir un attaquant de grande classe.

Dimitris Emmanouilidis (GRE, 19 – Panathinaikos)
Prêté à Panionios, l'ailier a marqué deux buts en 91 minutes de jeu en sortant du banc cet automne, donc un contre le grand rival de son club d'attache, l'Olympiacos.

Le joueur du Barça Ansu Fati
Le joueur du Barça Ansu Fati©Getty Images

Fábio Silva (POR, 17 – Porto)
Fils sur l'international portugais Jorge Silva, l'attaquant est devenu le plus jeune débutant de Porto en Liga (17 ans et 22 jours) en août et son plus jeune buteur en octobre.

Ansu Fati (ESP, 17 – Barcelone)
Il est devenu le plus jeune buteur de l'Histoire en UEFA Champions League, à 17 ans et 40 jours, lorsque Barcelone a battu l'Inter 2-1 en décembre.

Florentino Luís (POR, 20 – Benfica)
L'étoile montante des Aigles est appelé 'O Polvo' (le Poulpe) au Portugal car il laisse traîner ses tentacules partout dans l'entrejeu.

Bryan Gil (ESP, 18 – Séville)
Il est devenu le plus jeune buteur de Séville en Liga en avril et est entré davantage dans l'Histoire en novembre en devenant le premier Espagnol né au 21e siècle à marquer en UEFA Europa League.

Le joueur de Manchester United Mason Greenwood
Le joueur de Manchester United Mason Greenwood©Getty Images

Mason Greenwood (ENG, 18 – Manchester United)
L'attaquant ambidextre a marqué contre Astana à 17 ans et 353 jours pour devenir le plus jeune joueur de United à marquer en Europe et il a été titularisé pour la première fois en Premier League en décembre.

Reece James (ENG, 20 – Chelsea)
Prêté à Wigan la saison dernière, le latéral est devenu un titulaire régulier pour Chelsea ces derniers mois et a marqué pour ses débuts à domicile en UEFA Champions League face à l'Ajax.

Boubacar Kamara (FRA, 20 – Marseille)
Titulaire en défense central pour une équipe de Marseille retrouvée pour la seconde saison consécutive, Kamara ne mesure qu'1,78m mais compense grâce à sa vitesse et à une vision et un sang-froid impressionnants.

Lee Kang-in (KOR, 18 – Valence)
Le milieu offensif sud-coréen a marqué pour ses débuts en Liga en septembre et est devenu le même mois le plus jeune Coréen à disputer une rencontre d'UEFA Champions League.

Michał Karbownik (POL, 18 – Legia)
Défenseur gauche qui peut évoluer dans un rôle à la N'Golo Kanté dans l'entrejeu, Karbownik est titulaire au Legia.

Le joueur du CSKA Vadim Karpov
Le joueur du CSKA Vadim Karpov©AFP/Getty Images

Vadim Karpov (RUS, 17 – CSKA Moscou)
Il est devenu le plus jeune défenseur à évoluer dans l'élite russe à 17 ans et 70 jours et est déjà un titulaire régulier pour les Hommes de l'Armée.

Sékou Koïta (MLI, 20 – Salzbourg)
Dans l'ombre d'Erling Braut Haaland, l'international malien a été étincelant cet automne avec Salzbourg, marquant six buts lors de ses sept premières rencontres de championnat pour le club.

Jules Koundé (FRA, 21 – Séville)
Le défenseur central a impressionné à Bordeaux, sa capacité à délivrer de longues passes persuadant Séville de le recruter l'été dernier.

Dejan Kulusevski (SWE, 19 – Atalanta)
Prêté à Parme, le milieu de terrain n'a pas participé à l'UEFA Champions League cet automne, mais il pourrait se consoler avec une convocation par l'équipe de Suède pour l'UEFA EURO 2020.

Diego Lainez (MEX, 19 – Betis)
Recrue européenne la plus chère en provenance d'un club mexicain lorsqu'il a rejoint Séville en janvier, le milieu d'1,67 m dispose d'une grande palette de passes.

Noa Lang (NED, 20 – Ajax)
Ailier rapide, à l'aise et bons dans les petits espaces, Lang est devenu le premier joueur de l'Ajax depuis 1959 à signer un triplé pour ses débuts en équipe première en décembre.  

Bogdan Lednev (UKR, 21 – Dynamo Kyiv)
Prêté au Zorya Luhansk pour la saison, le meneur de jeu gaucher a brillé, marquant régulièrement et se montrant particulièrement efficace sur coup franc.

Dennis Man (ROU, 21 – FCSB)
Rapidement passé des U21 aux A en Roumanie, cet attaquant au talent déjà remarqué dans le championnat roumain n'attend plus qu'un transfert à l'étranger pour éclater aux yeux du plus grand nombre.

Le joueur d'Arsenal Gabriel Martinelli
Le joueur d'Arsenal Gabriel Martinelli©AFP/Getty Images

Gabriel Martinelli (BRA, 18 – Arsenal)
Le Brésilien est devenu le premier Gunner à marquer quatre fois lors de ses quatre premières titularisations depuis Ian Wright.

Nikola Moro (CRO, 21 – Dinamo Zagreb)
Solide et élégant, Moro a retrouvé sa place dans l'entrejeu du Dinamo après une longue absence en raison d'une blessure aux ligaments du genou et pourrait rapidement devenir titulaire en équipe de Croatie.

Rafael Leão (POR, 20 – AC Milan)
Adoubé comme le 'Mbappé portugais' et considéré par ses entraîneurs au Sporting comme meilleur que Cristiano Ronaldo au même âge, il a quitté le LOSC pour le Milan l'été dernier.

Troy Parrott (IRL, 17, Tottenham)
Parrott a fait ses débuts avec les A de la République d'Irlande en 2019 et a disputé son premier match de Premier League en décembre.

Strahinja Pavlović (SRB, 18 – Partizan)
Titulaire régulier en défense centrale pour le Partizan pendant toute l'année 2019, Pavlović devrait rejoindre Monaco en janvier et faire ses débuts avec les A de Serbie en 2020.

Le joueur de Leverkusen Panagiotis Retsos
Le joueur de Leverkusen Panagiotis Retsos©Getty Images

Panagiotis Retsos (GRE, 21 – Leverkusen)
La campagne 2018/19 du défenseur a été gâchée par une blessure, mais l'ancien joueur de l'Olympiacos semble à nouveau apte ; calme et plein de sang-froid, c'est un véritable poison sur coup franc.

Bukayo Saka (ENG, 18 – Arsenal)
En septembre, à 18 ans et 14 jours, l'ailier Saka est devenu le plus jeune buteur d'Arsenal en Europe depuis Aaron Ramsey en 2008.

Oihan Sancet (ESP, 19 – Athletic Club)
Le milieu offensif brille au Pays basque cette saison et est également devenu international M21 avec l'Espagne.

Arnór Sigurdsson (ISL, 20 – CSKA Moscou)
Plus jeune joueur islandais à participer à une rencontre d'UEFA Champions League, le milieu de terrain a marqué son premier but pour son pays en octobre.

Boubakary Soumaré (FRA, 20 – LOSC Lille)
L'équipe de Soumaré n'est pas parvenue à s'extirper de son groupe en UEFA Champions League mais ses performances dans l'entrejeu n'ont pas nui à sa réputation. 

Calvin Stengs (NED, 21 – AZ)
Ailier à la Arjen Robben, Stengs livre une saison remarquable avec l'AZ et a récemment fait ses débuts avec les A des Pays-Bas.

Le joueur de Krasnodar Magomed-Shapi Suleymanov
Le joueur de Krasnodar Magomed-Shapi Suleymanov©Getty Images
Le joueur de Porto Tomás Esteves
Le joueur de Porto Tomás Esteves©Getty Images

Magomed-Shapi Suleymanov (RUS, 20 – Krasnodar)
Attaquant d'1,71 m, Suleymanov a gravi les échelons jusqu'aux moins de 21 ans de la Russie, s'installant régulièrement en équipe première au sein d'une ambitieuse équipe de Krasnodar.

Dominik Szoboszlai (HUN, 19 – Salzbourg)
International A avec la Hongrie, ce milieu peut tirer des deux pieds et était comparé à Paul Pogba dans sa jeunesse.

Tomás Tavares (POR, 18 - Benfica)
Comparé au Parisien Thomas Meunier, le grand latéral droit a régulièrement goûté à l'UEFA Champions League cet automne.

Tetê (BRA, 19 – Shakhtar Donetsk)
Grande menace lorsqu'il repique dans l'axe depuis l'aile droite, Tetê était surnommé 'l'Ouragan' dans son Brésil natal en raison de sa puissance destructrice.


Tomás Esteves (POR, 17 – Porto)
Porto a rejeté des offres de Manchester City et Barcelone pour le latéral droit, qui figurait dans l'équipe victorieuse de l'UEFA Youth League 2018/19.

Francisco Trincão (POR, 20 – Braga)
Désormais international chez les moins de 21 ans, le milieu offensif gauche a été champion d'Europe chez les moins de 19 ans et affiche technique, équilibre et goût pour le spectacle.

Maarten Vandevoordt (BEL, 17 – Genk)
Il est devenu le plus jeune gardien de l'Histoire en UEFA Champions League face au Napoli à 17 ans et 287 jours en décembre.

Le joueur du Standard Zinho Vanheusden
Le joueur du Standard Zinho Vanheusden©AFP/Getty Images

Zinho Vanheusden (BEL, 20 – Standard)
Portant le nom de la star brésilienne des années 90 Zinho, le défenseur central a quitté le Standard pour l'Inter très jeune mais a fait son retour pour un montant record en Belgique en 2019. Étincelant lors de ses rencontres régulières avec l'équipe première.

Yari Verschaeren (BEL, 18 – Anderlecht)
Un superbe but face à l'Italie l'été dernier a fait de Verschaeren, à 17 ans, le plus jeune buteur de l'Histoire de la phase finale de l'EURO M21. Il a ensuite été appelé et a marqué avec les A.

Dušan Vlahović (SRB, 19 – Fiorentina)
Le buteur d'1,90 m a signé son premier contrat professionnel à 15 ans avec le Partizan ; pour sa seconde saison à Florence, le 'nouvel Ibrahimović' répond aux attentes placées en lui.

Haut