Les 50 jeunes à suivre d’UEFA.com pour 2019

La rédaction d'UEFA.com vous présente les 50 jeunes qui pourraient faire parler d'eux lors de l'année qui s'ouvre.

©Getty Images

Les correspondants d’UEFA.com ont été mobilisés pour établir la liste des 50 jeunes à suivre dans le football européen.

Ethan Ampadu avec l’équipe du Pays de Galles
Ethan Ampadu avec l’équipe du Pays de Galles©AFP/Getty Images

Ilzat Akhmetov (RUS, 21 ans - CSKA Moskva)
Meilleur jeune de l’année en Russie. Il a fait ses débuts pros à 16 ans en 2016.

Ethan Ampadu (WAL, 18 – Chelsea)
Le défenseur central compte déjà trois sélections pour le Pays de Galles. Il a joué deux matches d’UEFA Europa League pour Chelsea.

Emil Audero (ITA, 21 - Sampdoria)
Le gardien d’1,92m en partie indonésien fait des merveilles lors de son prêt en provenance de la Juventus. Il est titulaire en Serie A et pour l’Italie U21.

Nicolò Barella (ITA, 21 – Cagliari)
Le capitaine de Cagliari a toutes les qualités d’un grand milieu. Radja Nainggolan (Inter) le voit comme un successeur.

Sander Berge (NOR, 20 – Genk)
Deux buts en Europa League pour ce fils de basketteurs d'1,90 m.

Josip Brekalo (CRO, 20 – Wolfsburg)
Sélectionné par la Croatie, l’attaquant joue et marque de plus en plus en Bundesliga.

Rafa Camacho (POR, 18 - Liverpool)
Sa "joie de jouer" impressionne Jürgen Klopp, son coach à Liverpool. L’ailier portugais n’attend qu’une chose : avoir sa chance.

Giorgi Chakvetadze (GEO, 19 – La Gantoise)
Le "Kakà géorgien" est un milieu offensif rapide et doté d’un pied réputé aussi magique que celui du Brésilien.

Fedor Chalov (RUS, 20 – CSKA Moskva)
Double buteur en UEFA Champions League cet automne, il est actuellement le meilleur buteur du championnat russe.

Samu Chukwueze (NIG, 19 – Villarreal)
Cet ailier qui n’est pas sans rappeler Arjen Robben met le feu à la Liga et à l’Europa League.

Alphonso Davies (CAN, 18 – Bayern)
Canadien né au Ghana, il arrive au Bayern en janvier 2019 après avoir impressionné au Vancouver Whitecaps.

Merih Demiral (TUR, 20 – Alanyaspor)
Grand défenseur central ayant obtenu sa première sélection pour la Turquie en novembre, il est beaucoup comparé à un autre international, Alpay Özalan.

Moussa Diaby (FRA, 19 – Paris)
Diaby a été brillant depuis le début de la saison au milieu de terrain. Livré à une concurrence féroce, il profite de chaque minute de temps de jeu, comme lorsqu’il a été décisif en Coupe de la Ligue en décembre à Orléans.

João Félix avec Benfica
João Félix avec Benfica©AFP/Getty Images

João Félix (POR, 19 – Benfica)
Ce milieu offensif s’est parfaitement adapté à Benfica.

Gedson Fernandes (POR, 19 – Benfica)
Né à Sao Tomé, Gedson a été repéré par Benfica depuis qu’il a 10 ans ; c’est un milieu axial bourré de technique et qui a une très belle frappe.

Arnaut Groeneveld (NED, 21 – Club Bruges)
L’ailier gauche a fait le buzz en marquant un superbe but contre l’Atlético en UEFA Champions League. Il a également été buteur contre la Belgique pour sa deuxième sélection avec les Pays-Bas.

Robert Gumny (POL, 20 – Lech Poznań)
Cet arrière droit est déjà titulaire dans son club et on pourrait en reparler au mois de juin pour le Championnat d’Europe des moins de 21 ans de l’UEFAen Italie.

Ianis Hagi (ROU, 20 – Viitorul)
Capitaine des champions de Roumanie de Viitorul, club détenu et entraîné par son père, Gheorghe Hagi, Ianis réalise de belles choses en attaque.

Amadou Haidara fête un but en UEFA Europa League
Amadou Haidara fête un but en UEFA Europa League©GEPA

Amadou Haidara (MLI, 20 – Salzburg)
Le milieu de terrain a été victime d’une mauvaise blessure au genou au mois de novembre, il est très attendu au printemps. Sa vision du jeu et son style devraient à nouveau faire parler d’eux.

Achraf Hakimi (MAR, 20 – Dortmund)
Prêté par le Real Madrid avec lequel il a remporté l’UEFA Champions League la saison dernière, l’arrière droit marocain est en train de confirmer dans le championnat d’Allemagne et au plus haut niveau européen.

Kai Havertz (GER, 19 – Leverkusen)
Salué pour ses performances en UEFA Europa League, Havertz est devenu le plus jeune joueur de l’histoire de la Bundesliga atteindre les 50 matches.

Callum Hudson-Odoi (ENG, 18 – Chelsea)
Trouvailles de Maurizio Sarri, ce milieu offensif qui joue avec l’Angleterre des moins de 19 ans a déjà trouvé le chemin des filets cet automne en UEFA Europa League.

Luka Ivanušec (CRO, 20 – Lokomotiva Zagreb)
À 18 ans, il est le plus jeune buteur de l’histoire de l’équipe de Croatie. Au pays, on ne parle que de lui et des promesses pour demain qu’il fait à chaque sortie. Il a également été redoutable avec son équipe des moins de 21 ans.

Luka Jović, le prodige de Francfort
Luka Jović, le prodige de Francfort©AFP/Getty Images

Luka Jović (SRB, 21 – Eintracht)
Prêté par Benfica, le joueur serbe a déjà dépassé les 10 buts dans le championnat d’Allemagne il en a inscrit cinq dans les groupes de l’UEFA Europa League.

Ozan Kabak (TUR, 18 – Galatasaray)
Tirant pleinement parti des blessures survenues dans l’équipe première, ce défenseur central apprend très rapidement que ce soit dans le championnat en Europe. Il ne devrait pas tarder à faire son apparition en équipe nationale de Turquie.

Alban Lafont (FRA, 19 – Fiorentina)
Le plus jeune gardien de l’Histoire de la Ligue 1 continue de progresser en étant souvent titulaire en Serie A.

Andriy Lunin (UKR, 19 – Leganés)
Prêté par le Real Madrid, Le gardien aux superbes réflexes et doté d’un grand jeu au pied est resté invaincu pour trois matches pour son club et son pays au cours de l’automne.

Weston McKennie (USA, 20 – Schalke)
Souvent aligné dans un rôle de sentinelle, le Texan adore gratter les ballons, mais il a également des atouts offensifs. Il a marqué son premier but en UEFA Champions League au mois d’octobre.

Brais Méndez avec l’Espagne U21
Brais Méndez avec l’Espagne U21©Getty Images

Brais Méndez (ESP, 21 - Celta Vigo)
Titulaire au milieu de terrain du Celta, a été buteur pour ses débuts avec l’équipe d’Espagne contre la Bosnie-Herzégovine en novembre.

Nikola Milenković (SRB, 21 - Fiorentina)
Que ce soit au poste de latéral droit ou de défenseur central, le Serbe est à l’aise ; beaucoup de grands clubs ont un œil sur lui. Il a également été buteur pour le championnat d’Italie.

Éder Militão (BRA, 20 – Porto)
Il impressionnait au poste de défenseur central en UEFA Champions League cette saison et il est déjà international brésilien. Il est remarquable dans son jeu de tête surtout.

Juan Miranda (ESP, 18 – Barcelone)
Cet arrière gauche était le roi de la passe décisive alors que Barcelone a remporté en 2018 l’UEFA Youth League; il a fait ses débuts en UEFA Champions League au mois de décembre.

Nikola Moro (CRO, 20 – Dinamo Zagreb)
Observer par plusieurs grands clubs européens, il a été victime d’une grave blessure. Le voici de retour au plus haut niveau.

Arijanet Murić (KOS, 20 - Man City)
La doublure d’Ederson a été rappelée des Pays-Bas, où il était prêté, lorsque Claudio Bravo a été blessé.

Vitaliy Mykolenko avec le Dynamo
Vitaliy Mykolenko avec le Dynamo©AFP/Getty Images

Vitaliy Mykolenko (UKR, 19 – Dynamo Kyiv)
Ce jeune arrière gauche a pris la place de l’international croate Josip Pivarić au Dynamo. En novembre, il obtenait sa première sélection avec l’Ukraine.

Florian Müller (GER, 21 – Mayence)
Gardien au temps de jeu toujours plus grand en Bundesliga. "Il a énormément de talent", affirme son coach, Sandro Schwarz, qui le couve à Mayence.

Reiss Nelson (ENG, 18 – Hoffenheim)
Prêté par Arsenal, Nelson a enchaîné les buts cet automne et a débuté en UEFA Champions League.

Stanley N'Soki (FRA, 19 – Paris)
Défenseur ou milieu gaucher, N’Soki a signé son premier contrat pro en septembre et malgré une grosse concurrence il a plu à Thomas Tuchel, qui fait régulièrement appel à lui au PSG.

Dani Olmo (ESP, 20 – Dinamo Zagreb)
Joueur de l’année, selon le vote des capitaines du championnat, l’ancien du centre de formation de Barcelone impressionne actuellement en UEFA Europa League.

Ricard Puig (ESP, 19 – Barcelone)
Star du Barça vainqueur de l’UEFA Youth League 2018, il est déjà comparé à Lionel Messi en Catalogne. C’est vrai que sa vitesse et sa technique sont impressionnantes.

Ionuț Radu (ROU, 21 – Genoa)
Capitaine de la Roumanie des moins de 21 ans, il est prêté par l’Inter. Il joue de plus en plus en Serie A.

Javier Sánchez (ESP, 21 – Real Madrid)
Ambidextre et doté d’une très bonne lecture du jeu, ce défenseur central a fait sa première apparition pour le Real cet automne.

Jadon Sancho (ENG, 18 – Dortmund)
Sancho explose actuellement en Allemagne, lors d’une période où il a obtenu sa première sélection avec l’Angleterre.

Ismaïla Sarr (SEN, 20 – Stade Rennais)
Il s’est signalé avec une frappe exceptionnelle en UEFA Europa League contre Jablonec, avant de qualifier le club français pour les 16es lors de la dernière journée à l’aide d’un doublé. Il est impliqué sur plus de 40% des buts de son équipe en 2018/19. On lui rêve un destin à la Ousmane Dembélé, passé lui aussi par Rennes.

Mykola Shaparenko (UKR, 20 – Dynamo Kyiv)
Le meneur de jeu a marqué un but somptueux en UEFA Europa League contre Rennes et aidé le Dynamo à remporter son groupe. Il a honoré quatre sélections en 2018.

Unai Simón (ESP, 21 - Athletic)
Titulaire dans le but de l’Espagne Espoirs, Simón n’a laissé à personne le soin de suppléer Kepa Arrizabalaga qui a quitté cet été le club basque.

Oliver Skipp (ENG, 18 – Tottenham Hotspur)
Titulaire pour la première fois avec les Spurs en décembre. Mauricio Pochettino à son sujet : "Il va montrer qu’il mérite de joueur en équipe première".

Emile Smith Rowe (ENG, 18 – Arsenal)
Deux buts en UEFA Europa League cet automne. Mais il n’a encore jamais été titulaire.

Martin Terrier (FRA, 21 – Lyon)
L’attaquant a fait ses débuts cette saison en UEFA Champions League. Il est aussi le meilleur buteur de l’équipe de France des moins de 21 ans qui a mis fin à 12 ans de disette en se qualifiant pour la phase finale de cet été en Italie.

Dayot Upamecano (FRA, 20 – Leipzig)
Élégant autant que puissant, le Français figure parmi les meilleurs jeunes au monde à son poste selon la presse allemande.

Vinícius Júnior (BRA, 18 – Real Madrid)
Rapide et excitant à voir jouer, l’ailier brésilien a marqué son premier but en A en novembre ; il ne devrait pas s’arrêter là en 2019.

Nicolò Zaniolo (ITA, 19 – Roma)
Ce milieu au jeu moderne a fait ses débuts contre le Real Madrid en UEFA Champions League cette saison. Il a aussi été appelé pour la première fois avec l’Italie avant d’obtenir sa première sélection chez le moins de 21 ans.

Haut