Le PSG et Naples dos à dos

Mené deux fois au score, le PSG a finalement arraché le nul grâce à un bijou de Di María dans les dernières secondes, mercredi soir, face à Naples lors de la 3e journée du groupe C.

Watch all the drama from Parc Des Princes as a superb late Ángel Di María strike salvaged a point for Paris Saint-Germain.

Après son revers inaugural à Liverpool (3-2), puis son carton face à l'Etoile Rouge (6-1), le PSG n'a pu faire mieux qu'un nul mercredi au Parc des Princes. Avec un seul succès en 3 journées, le bilan comptable des Parisiens compromet leurs chances de sortir vainqueurs de la triangulaire avec les Reds et les Azzurri.

Dominateurs lors du premier quart d'heure, les hommes de Tuchel ont au fil des minutes perdu le contrôle du match. Disciplinés et forts de tris succès de rang sans encaisser de but, les Napolitains ont fait le dos rond avant de se créer la première grosse occasion du match. Sur un centre parfait de Mário Rui, Mertens voyait sa reprise imparable finir sur la barre d'Areola (24e).

Plus combatif, le Napoli ouvrait ensuite logiquement le score. Idéalement servi en profondeur par Callejón côté droit, Insigne devançait Areola et le lobait à l'entrée de la surface (29e). L'international italien avait ensuite deux balles de break au bout des pieds (35e, 45e), mais sa maladresse maintenait en vie les Parisiens.

Plus mordants au retour des vestiaires, les champions de France en titre faisaient d'abord briller Ospina (tir de Neymar à la 50e, tête de Meunier à la 52e). Avant d'égaliser sur un but contre son camp de Mário Rui, qui détournait dans ses propres filets un centre-tir de Meunier (61e). Contre le cours du jeu, Mertens doublait la mise sur un but de renard : un pointu de près, à la réception d'un ballon contré de la fesse par Marquinhos (77e).

Finalement, dans les dernières secondes, un bijou d'enroulé du gauche de 20 mètres signé Di María permettait au PSG d'éviter un bien triste revers. Le match retour à Naples le 6 novembre s'annonce haletant.

Haut