Beşiktaş pour l'honneur face au Bayern

À moins de réaliser le plus grand retour de l'Histoire des compétitions de clubs UEFA, Beşiktaş jouera pour l'honneur après son revers 5-0 sur le terrain du Bayern.

Le Bayern fête sa victoire à l'aller
Le Bayern fête sa victoire à l'aller ©AFP/Getty Images

À moins de signer un retour record, le Beşiktaş JK quittera les compétitions européennes cette saison à l'issue de la réception du FC Bayern München en 8es de finale retour, après un revers 5-0 à l'aller à Munich.

• Thomas Müller et Robert Lewandowski ont tous deux signé un doublé à la Fußball Arena München le 20 février, Kingsley Coman trouvant également le chemin des filets tandis que le Bayern signait le plus large succès à domicile à l'aller en phase à élimination directe de l'UEFA Champions League.

• Le club d'Istanbul est le premier club turc à finir premier de son groupe en UEFA Champions League. Ceci lui a permis de se qualifier en 8es de finale pour la première fois de son histoire.

• Pour le Bayern, il s'agit de la quatorzième apparition à ce stade. Le champion d'Allemagne a fini deuxième du Groupe B et cherche à atteindre les quarts de finale pour la septième saison de suite.

• Il s'agit de la seule affiche des 8es qui met aux prises deux champions nationaux en titre.

Temps forts : Bayern 5-0 Beşiktaş
Temps forts : Bayern 5-0 Beşiktaş

Antécédents
• La seule confrontation entre les deux équipes remonte à la phase de groupes 1997/98. Le Bayern s'était alors imposé deux fois sur le score de 2-0. Thomas Helmer et Mario Basler sont les deux buteurs du match de Munich.

• Carsten Jancker (5e) et Helmer (31e) marquaient lors de la première période de la rencontre à Istanbul.

• Les équipes le 26 novembre 1997 au BJK İnönü Stadyumu d'Istanbul :
Beşiktaş : Fevzi Tuncay, Erkan Avseren, Topraktepe Serdar (Osman Üstünel 80e), Alpay Özalan, Yankov, Tayfur Havutçu, Ertuğrul Sağlam, Hikmet Çapanoglu (Amokachi 62e), Recep Çetin (Emre Eren 59e), Lechkov, Oktay Derelioğlu.
Bayern : Kahn, Kuffour, Nerlinger, Matthäus, Tarnat, Fink (Babbel 87e), Hamann, Helmer, Scholl (Zickler 83e), Elber, Jancker (Rizzitelli 81e).

• Le Bayern terminait premier du groupe avec 12 points, soit deux places et six points de mieux que leur adversaire turc, éliminé.

• Le gardien de but croate Marjan Mrmić faisait partie du groupe de Beşiktaş même s'il ne participait à aucune des rencontres. Il est désormais entraîneur des gardiens du club turc.

Repères

Beşiktaş
• C'est la première phase à élimination directe de Beşiktaş en UEFA Champions League. Sa meilleure campagne européenne remonte à 1986/87 et un quart de finale perdu 7-0 sur l'ensemble des deux matches contre le FC Dynamo Kyiv.

• Les Turcs se sont imposés en Allemagne cette saison : victoire 2-1 sur la pelouse du RB Leipzig, leur unique succès en Allemagne en six visites (1 nul et 4 défaites jusqu'à présent).

• Beşiktaş l'a également emporté 2-1 à domicile face à Leipzig lors de la deuxième journée, son premier succès face à un club allemand ç sa huitième tentative (1 n., 6 d.). Les Turcs ont marqué deux buts et en ont encaissé 12 lors de ces sept premiers matches.

• Beşiktaş a perdu sa seule et unique rencontre à élimination directe contre un club allemand : 3-1 sur l'ensemble des deux matches contre le Borussia Dortmund en Coupe des vainqueurs de coupe européenne 1989/90.

• Beşiktaş ne s'est qualifié que lors de cinq de ses 22 confrontations UEFA après un revers à l'extérieur à l'aller, le plus récemment face au Liverpool FC en 16es de finale de l'UEFA Europa League 2014/15 (0-1 ext., 1-0 dom., t.a.b. 5-4). Les Turcs n'ont jamais réussi à renverser un retard de plus d'un but pris à l'extérieur à l'aller.

La joie de Thomas Müller et Robert Lewandowski
La joie de Thomas Müller et Robert Lewandowski©Getty Images

Bayern
• En 8es de finale, le Bayern compte 10 victoires et 3 défaites. Sa dernière défaite à ce stade remonte à 2010/11, et une élimination au nombre de buts marqués à l'extérieur contre le FC Internazionale Milano.

• La saison passée, à ce stade, le Bayern avait éliminé Arsenal (5-1 sur l'ensemble des deux matches).

• Mis à part ses rencontres de 1997 face à Beşiktaş, les seuls autres matches du Bayern face à un adversaire turc remontent au premier tour de la Coupe des clubs champions européens 1972/73. Les Allemands obtenaient un nul 1-1 à l'extérieur à l'aller contre le Galatasaray AŞ avant de l'emporter 6-0 au retour à Munich ; Gerd Müller signait trois buts lors de cette confrontation.

Battu 3-0 sur le terrain du futur vainqueur du Groupe B, le Paris Saint-Germain, à la deuxième journée, précipitant le départ de l'entraîneur Carlo Ancelotti, le Bayern s'est ensuite imposé 2-1 chez le Celtic FC et le RSC Anderlecht, signant ainsi ses troisième et quatrième victoires lors de ses 11 derniers matches européens à l'extérieur, pour cinq revers.

• Sous les ordres de Carlo Ancelotti, le Bayern avait fini deuxième de son groupe, derrière le Club Atlético de Madrid, en 2016/17 – première fois qu'il ne remportait pas son groupe depuis 2009/10.

Bayern - Beşiktaş : regardez les buts de 1997
Bayern - Beşiktaş : regardez les buts de 1997

On se connaît ?
• Le milieu de Beşiktaş Tolgay Arslan est né en Allemagne, à Paderborn.

• Corentin Tolisso a marqué à l'aller et transformé son tir au but au retour lors de la qualification de l'Olympique Lyonnais aux dépens de Beşiktaş en quarts de finale d'UEFA Europa League la saison dernière.

• Ils ont joué en Allemagne :
Duško Tošić (SV Werder Bremen 2007–10)
Ryan Babel (TSG 1899 Hoffenheim 2011–12)
Tolgay Arslan (Hamburger SV 2009–15, TSV Alemannia Aachen 2010/11)
Atınç Nukan (RB Leipzig, 2015/16)
Gökhan Töre (Hamburger SV, 2011/12)
Domagoj Vida (Bayer 04 Leverkusen, 2010/11)

• Franck Ribéry a passé la deuxième partie de la saison 2004/05 à Galatasaray, prenant part à une victoire 1-0 à domicile contre Beşiktaş.

• Coéquipiers en sélection :
Arturo Vidal et Gary Medel (Chili)
Javi Martínez et Álvaro Negredo (Espagne)
Arjen Robben et Jeremain Lens, Ryan Babel (Pays-Bas)

• Ils ont joué ensemble :
Tom Starke, Sebastian Rudy et Ryan Babel (TSG 1899 Hoffenheim, 2011–12)
David Alaba et Ryan Babel (TSG 1899 Hoffenheim, 2010/11)
Rafinha et Adriano (Coritiba, 2004)
Thiago Alcántara et Adriano (FC Barcelone, 2010–13)
Jérôme Boateng et Tolgay Arslan (Hamburger SV, 2009/10)
Arjen Robben et Pepe (Real Madrid CF, 2007–09)
James Rodríguez et Pepe (Real Madrid CF, 2014–17)

Haut