J3-J4, des doubles confrontations spectaculaires

Avant la deuxième partie des doubles confrontations des 3e et 4e journées, retour sur celles qui ont marqué l'histoire.

Robert Lewandowski a brillé sous les couleurs du Borussia Dortmund
Robert Lewandowski a brillé sous les couleurs du Borussia Dortmund ©Getty Images

Les rencontres de la quatrième journée de la phase de groupes de l'UEFA Champions League vont mettre aux prises les équipes qui se sont croisées lors de la journée précédente. L'occasion de revenir sur certaines doubles confrontations spectaculaires depuis l'avènement de l'ère Champions League.

C1, les 10 meilleurs buteurs en activité 

Les Reds seront-ils aussi prolifiques au retour contre Maribor ?
Les Reds seront-ils aussi prolifiques au retour contre Maribor ?

 

Les doubles confrontations les plus prolifiques en 3e et 4e journées

Le match aller à Old Trafford voyait l'ancien attaquant du Barça Mark Hughes ouvrir le score, avant que Romário et José Mari Bakero ne donnent l'avantage aux Blaugranas. Lee Sharpe offrait en fin de partie un point bienvenu à United, balayé au retour au Camp Nou sous les coups de boutoir de Hristo Stoichkov (doublé), Romário et Albert Ferrer.

Le Barça était pourtant prévenu puisque Andriy Shevchenko et Serhiy Rebrov avaient marqué lors des deux premiers matches de groupe du Dynamo. Mais, à Kyiv, les Catalans ont plié devant Rebrov, Yuriy Maximov et le capitaine Yuriy Kalitvintsev. Le match retour était un véritable supplice pour le Barça, laminé par Shevchenko, auteur du coup du chapeau, et Rebrov.

Un an et demi avant l'inoubliable finale de Glasgow, le Bayer et le Real étaient opposés en première phase de groupes. Les Madrilèbes l'emportaient deux fois, Roberto Carlos s'offrant un doublé en Allemagne, avant que Guti ne fasse de même à Santiago Bernabéu et que Luís Figo n'enfonce définitivement le clou sur penalty à la 87e minute.

Si cette double confrontation en phase de groupes n'était pas aussi intense que les  huitièmes 2004/05 ou les demi-finales de 2011/12, remportées par les Londoniens, elle ne manquait pas de piquant. À l'aller, Didier Drogba donnait les trois points aux Blues juste après le repos au Stamford Bridge. Un futur joueur de Chelsea (Deco) et un ancien Blue (Eidur Gudjohnsen) semblaient avoir assuré la victoire catalane au retour, mais Frank Lampard et Drogba sauvaient un point pour les Anglais. 

Novice dans la compétition, Debrecen allait perdre ses six matches de groupes, mais non sans lutter. Ainsi, les champions de Hongrie ouvraient le score dès la 2e minute par Pétar Czvitkovics, mais Adrian Mutu (2) et Alberto Gilardino plaçait la Viola à 3-1 après 20 minutes de jeu. Debrecen tentait encore le tout pour le tour au Stadio Artemio Franchi, mais les Florentins inscrivaient quatre buts en 23 minutes.

Bale fait peur à l'Inter
Bale fait peur à l'Inter

Vaincus à San Siro malgré les premiers exploits d'un certain Gareth Bale, les Spurs évoluaient à dix dès la 11e minute suite à l'expulsion de leur gardien Heurelho Gomes. Samuel Eto'o convertissait le penalty et l'Inter menait déjà 2-0, puis 4-0 à la pause. Mais Bale se révélait à l'Europe du foootball en seconde période en réussissant le coup du chapeau. Tottenham prenait sa revanche à White Hart Lane, avec une nouvelle performance remarquée de Bale. 

Le premier des quatre rendez-vous entre les deux équipes au cours de la saison voyait Marcel Schmelzer sceller la victoire allemande à la 64e, Robert Lewandowski et Cristiano Ronaldo ayant marqué en première période. Mesut Özil transformait ensuite le coup franc du nul à la 89e minute, alors que le Borussia avait mené deux fois à Bernabéu. Les hommes de Jürgen Klopp prendraient par la suite l'ascendant sur les Madrilènes en demi-finales de l'épreuve, en grande partie grâce au quadruplé de Lewandowski à l'aller.

Luiz Adriano, huit buts en deux matches
Luiz Adriano, huit buts en deux matches©AFP/Getty Images

Deux victoires consécutives aussi larges ne peuvent témoigner que de la grande forme affichée à l'automne 2014 par le Shakhtar Donetsk et Luiz Adriano, lequel devenait le deuxième joueur à marquer cinq fois au cours d'un match d'UEFA Champions League. Le Brésilien se "contentait" d'un coup du chapeau lors du match retour en Ukraine et terminait la phase de groupes avec un total de neuf buts, record égalé. 

VOIR MAINTENANT...

J3 : Leipzig 3-2 Porto
J3 : Leipzig 3-2 Porto
J3 : Chelsea 3-3 Roma
J3 : Chelsea 3-3 Roma
J3 : Anderlecht 0-4 Paris
J3 : Anderlecht 0-4 Paris
Haut