Champions : tout savoir sur la 4e journée

Qui joue où, qui peut se qualifier, qui est en danger ? UEFA.com vous raconte la quatrième journée de l'UEFA Champions League.

Beşiktaş, proche des huitièmes
Beşiktaş, proche des huitièmes ©AFP/Getty Images

À savoir

Les matches*

Temps forts : Chelsea 3-3 Roma
Temps forts : Chelsea 3-3 Roma

Mardi

Groupe A : Manchester United - Benfica, Bâle - CSKA Moskva
Groupe B : Celtic - Bayern München, Paris Saint-Germain - Anderlecht
Groupe C : Atlético Madrid - Qarabağ, Roma - Chelsea
Groupe D : Olympiacos - Barcelone, Sporting CP - Juventus

Mercredi

Groupe E : Séville - Spartak Moskva, Liverpool - Maribor
Groupe F : Napoli - Manchester City, Shakhtar Donetsk - Feyenoord
Groupe G : Beşiktaş - Monaco (18 heures), Porto - RB Leipzig
Groupe H : Tottenham Hotspur - Real Madrid, Borussia Dortmund - APOEL

*Coups d'envoi à 20h45 sauf mention

Les temps forts à partir de minuit

Temps forts : Maribor 0-7 Liverpool
Temps forts : Maribor 0-7 Liverpool

Jouez

Les points chauds

Manchester United, Bâle, Paris, le Bayern, Chelsea, Barcelone, la Juventus, Manchester City, Beşiktaş, Tottenham et le Real Madrid peuvent déjà se qualifier pour les huitièmes à deux journées de la fin. En revanche, le CSKA, Benfica, le Celtic, Anderlecht, Qarabağ, le Sporting, l'Olympiacos, Maribor, Anderlecht, Dortmund ou l'APOEL pourraient voir la porte de sortie.

  • Revanches

La 4e journée est la revanche de la 3e. Séville (battue 5-1 au Spartak), Monaco (défaite 2-1 contre Beşiktaş à domicile) et Maribor (revers 7-0 contre Liverpool) espèrent faire mieux que deux semaines plus tôt.

  • Sans-faute

Outre le PSG, le Barça et Beşiktaş, les deux équipes de Manchester ont réalisé le sans-faute pour l'instant. Alors que les Spurs, Chelsea et Liverpool sont premiers - au moins ex aequo - de leurs groupes, l'Angleterre pourrait être la première nation à qualifier cinq équipes pour les 8es de finale.

  • Buts à gogo

Avec 156 buts marqués en 48 matches de phase de groupes, on se rapproche du record de 292 buts établi en 1999/2000. Et n'arrivez pas en retard ! 29 buts ont été marqués dans les 15 premières minutes, plus que dans tout autre quart d'heure des matches.

Haut