UEFA Champions League 2017/18, qui gagne combien ?

Plus de 1,3 milliard d'euros seront partagés entre les clubs de l'UEFA Champions League 2017/18. Explications

Une coupe en jeu, mais pas seulement...
Une coupe en jeu, mais pas seulement... ©Getty Images

L'UEFA publie la distribution des revenus de l'UEFA Champions League prévue pour la saison qui s'ouvre. Les revenus commerciaux bruts estimés de l'UEFA Champions League 2017/18, de l'UEFA Europa League 2017/18 et de la Super Coupe de l'UEFA 2017 seront d'environ 2,35 milliards d'euros.

À partir de ce chiffre d'affaires commercial brut estimé, le montant total disponible pour la distribution vers les clubs participants en 2017/18 s'élèvera à 1 718,7 M€, dont 1 318,9 M€ versés aux clubs de l'UEFA Champions League et de la Super Coupe de l'UEFA et de 399,8 M€ aux clubs de l'UEFA Europa League.

En outre, sur le montant brut estimé de 2,35 milliards d'euros, environ 12% (soit 282 M€) sera utilisé pour couvrir les coûts liés à l'organisation et à l'administration des compétitions et 8,5% (199,7 M€) sont alloués aux paiements de solidarité.

Ce que cela signifie pour chacun des 32 clubs de la phase de groupes de l'UEFA Champions League 2017/18 : un paiement fixe minimum garanti de 12,7 M€, qui sera abondé de 1,5 M€ par victoire et 500 000 € par match nul en phase de groupes.

Les qualifiés en 8es verront leur revenu augmenter de 6 M€, les qualifiés des quarts de finale de 6,5 M€ et les demi-finalistes de 7,5 M€ pour chaque club.

Le vainqueur de l'UEFA Champions League pourrait toucher en plus 15,5 M€ et le finaliste 11 M€.

Un club pourrait donc gagner jusqu'à 57,2 M€ cette saison, sans compter les éliminatoires et les paiements en fonction du marché télévisuel.

Pour la phase de groupe et les éliminatoires, les versements se monteront à environ 761,9 M€. En plus de cela, on estime environ 551 M€ les paiements en fonction du marché télévisuel. Ils sont répartis en fonction de la valeur proportionnelle de chaque marché télévisuel représenté par les équipes participant à l'UEFA Champions League (à partir de la phase de groupes) et sont versés aux clubs d'une même association nationale.

Cinq facteurs d'influence déterminent les montants de ces paiements : le montant final réel par marché ; la liste des engagés dans l'UEFA Champions League 2017/18 ; le nombre de clubs de l'association ; les classements respectifs de ces clubs dans le championnat national de la saison précédente ; les performances de ces clubs dans la prochaine Champions League.

Le vainqueur de la Super Coupe de l'UEFA 2017 (le Real Madrid) recevra 4 M€ et le finaliste (Manchester United) 3 M€.

Ces montants représentent 1 268,9 M€ pour les clubs de l'UEFA Champions League et de la Super Coupe de l'UEFA en 2017/18, conformément au système de distribution des revenus adopté pour le cycle commercial 2015-18 de l'UEFA.

Tous les clubs champions nationaux qui ne seront pas en phase de groupes recevront un paiement solidaire de 260 000 € plus des montants dus pour participer aux tours de qualification (seulement pour les qui ne disputent pas la phase de groupes) : 220 000 € (1er tour), 320 000 € (2e tour), 420 000 € (3e tour). Les clubs éliminés en barrages cumulent les paiements des 1er et 2e tours plus les 260 000 € mentionnés ci-dessus.

(Notez que tous les revenus nets des trois compétitions de clubs - y compris des ventes de billets et des hospitalités pour les trois finales - sont centralisés puis réaffectés.)

Haut