Paris, terre de Brésiliens

Neymar s'est engagé pour le Paris Saint-Germain. Il s'inscrit dans la lignée des Brésiliens du PSG. UEFA.com fait le tour de ceux qui ont marqué le club.

Paris et le Brésil, une longue histoire d'amour
Paris et le Brésil, une longue histoire d'amour ©Getty Images

L'arrivée de Neymar, qui retrouvera ses compatriotes Marquinhos et Thiago Silva, a l'effet d'un raz-de-marée sur la planète football. Mais, à Paris, on a l'habitude d'accueillir (et plutôt bien) les joueurs brésiliens. L'ex-Barcelonais l'a même affirmé : "Je suis aussi très heureux de prendre la suite de tous les Brésiliens qui ont fait l'histoire de ce club."

Valdo (milieu offensif, 1991-1995)

Valdo fut le premier d'une lignée de stars brésiliennes à jouer pour le club de la capitale. Il est arrivé en même temps qu'un autre Brésilien, Ricardo, avec qui il fut des premières épopées européennes du PSG. Il a disputé les Coupes du Monde de la FIFA 1986 et 1990, mais n'était pas du sacre mondial conquis aux États-Unis par les Auriverde.

Raí (milieu offensif, 1993-1998)

Raí lors du Tournoi des Légendes de Milan
Raí lors du Tournoi des Légendes de Milan©Sportsfile

Raí était le véritable magicien du Parc. Avec lui, Paris remporte les quatre titres nationaux (Championnat, Coupe de France, Coupe de la Ligue, Trophée des Champions), mais aussi la Coupe des vainqueurs de coupe européenne. Il a remporté la Coupe du Monde 1994 avec le Brésil.

Leonardo (arrière gauche, milieu offensif, 1996/97)

Leonardo a été directeur sportif du club
Leonardo a été directeur sportif du club©Getty Images

Une saison. C'est tout ce qu'il a fallu à Leonardo pour marquer le club parisien de son empreinte. Il arrive à Paris après une pige au Japon et avec la volonté de découvrir le pays qui accueillera la Coupe du Monde, en 1998. Avec lui, Paris termine sur la deuxième marche du podium en championnat, derrière l'intouchable AS Monaco FC. Leonardo dispute un total de 46 matches toutes compétitions confondues et part ensuite à Milan. Il est revenu à Paris en 2011, au poste de directeur sportif, avant de démissionner en 2013.

LdC, les transferts 

José Aloísio / Alex Dias (attaquants, 2001/02)

Aloísio lors de sa première saison à Paris
Aloísio lors de sa première saison à Paris©EPA

Impossible de dissocier ces deux attaquants. Arrivés ensemble à l'AS Saint-Étienne en 1999, en provenance du club brésilien du Goiás EC (où ils se sont fait une réputation de paire offensive redoutable), ils choisissent de quitter les Verts en 2001, après la relégation du club (et où ils ont marqué 41 buts à eux deux). Avec le Paris Saint-Germain, le premier aura plus de réussite que le second, qui repartira à Saint-Étienne pour la saison 2002/03, alors qu'Aloísio restera à Paris. Malgré tout, ils joueront un rôle majeur tant dans la bonne saison 2001/02 du PSG (4e de D1 et vainqueur de la Coupe Intertoto) que dans l'intégration d'un jeune joueur : Ronaldinho.

Ronaldinho (milieu offensif, 2001-2003)

Ronaldinho avec le maillot du Brésil
Ronaldinho avec le maillot du Brésil©Getty Images

S'il ne fallait en garder qu'un, ne serait-ce pas lui ? Ronnie fut le magicien du Parc des Princes pendant deux saisons. Acheté par le club début 2001, alors qu'il jouait au Gremio Porto Alegre, il n'a pu faire ses débuts qu'en 2001/02. Technicien hors pair, il a enflammé la D1 de ses dribbles somptueux. Ses prestations lui valent d'être appelé par Luis Felipe Scolari pour la Coupe du Monde 2002, au Japon, que le Brésil remporte. Il revient à Paris avec un nouveau statut et connaît quelques conflits avec son entraîneur, Luis Fernandez. Sa saison 2002/03 est certes moins régulière, mais elle reste marquée par de fameux coups d'éclat, comme son superbe but inscrit contre Guingamp, ou encore ses performances XXL lors des deux victoires 3-0 contre l'Olympique de Marseille. Il quittera le PSG en 2003 pour rejoindre Barcelone, dont il a fait revivre le jeu, et avec qui il a remporté le Ballon d'Or en 2005 et l'UEFA Champions League en 2006.

Neymar : "un club ambitieux"

Maxwell (arrière gauche, 2012-2017)

Maxwell lors de sa dernière saison au club
Maxwell lors de sa dernière saison au club©AFP/Getty Images

Maxwell arrive au club en même temps que son meilleur ami, un certain Zlatan Ibrahimović. Dès sa première saison, le PSG conquiert un titre de champion qui lui échappait depuis 1994 et qu'il avait manqué de peu la saison précédente. Formé à Cruzeiro, vainqueur de l'UEFA Champions League 2010/11 avec Barcelone, champion des Pays-Bas, d'Italie et d'Espagne, Maxwell avait une aura hors norme et surtout le palmarès le plus étoffé de l'effectif parisien. Il a pris sa retraite au terme de la saison 2016/17, après avoir disputé 214 matches toutes compétitions confondues avec Paris. Il a intégré l'encadrement du club.

VOIR MAINTENANT...

Neymar en action contre Paris
Neymar en action contre Paris
Barça - PSG, le top 5
Barça - PSG, le top 5
2015 : la MSN domine l'Europe
2015 : la MSN domine l'Europe
L'incroyable 'remontada' du Barça
L'incroyable 'remontada' du Barça


Haut