Santos au soutien de Ronaldo

S'exprimant longuement à la veille de l'entrée en lice du Portugal contre le Mexique, le sélectionneur Fernando Santos a fait l'éloge de son adversaire et... de son meilleur joueur.

Cristiano Ronaldo au milieu de ses coéquipiers
Cristiano Ronaldo au milieu de ses coéquipiers ©Getty Images

Vainqueur de la plus prestigieuse des compétitions européennes, il y a un peu moins d'un an à Paris, le Portugal se frotte aux meilleures équipes des autres Confédérations.

Quels grands joueurs y sont cette année?

"L'esprit d'équipe est la clé du succès. Seul, on ne gagne rien et il ne peut y avoir qu'une seule étoile dans le ciel", a déclaré un Santos philosophe. "Nous ne sommes pas favoris, nous sommes candidats", a-t-il nuancé. "Le Portugal sera toujours un candidat dans toutes les compétitions."

Fernando Santos
Fernando Santos©AFP/Getty Images

Il sait pourtant que ce sera dur contre le Mexique, champion de la CONCACAF. "C'est une équipe qui regorge d'excellents joueurs et qui a le sens du sacrifice. On a essayé d'analyser ses points forts et ses faiblesses. Nous espérons nous surpasser face à un adversaire imprévisible."

Stratégie

Fernando Santos a concédé qu'il modifierait son dispositif en fonction de la stratégie mexicaine. "Au cours des dix derniers matchs, on a toujours joué à quatre derrière, mais comme toutes les équipes, on s'adapte à l'adversaire."

Le Portugal comptera bien entendu sur Cristiano Ronaldo pour percer la muraille de la Tri. Malmané par des affaire extrasportive, l'attaquant du Real a reçu le soutien de son coach. "

"Cela fait longtemps que je le connais. J'ai été son dernier coach au Portugal. Je suis certain de l'intégrité de M. Cristiano, que ce soit en tant qu'homme ou en tant qu'athlète."

Portugal - Lettonie : regardez le doublé de Ronaldo
Portugal - Lettonie : regardez le doublé de Ronaldo

La compétition entre vainqueurs de phases finales internationales, qui se tient à présent tous les quatre ans, a été remportée dans ses trois dernières éditions par le Brésil. Ces quelque 10 ans de règne se termineront le 2 juillet, car les coéquipiers de Neymar ne sont pas qualifiés.

Succéder au Brésil

Pour leur succéder, les chances européennes sont élevées, avec le vainqueur de la Coupe du Monde, l'Allemagne, et l'équipe qui raflait il y a un an l'UEFA EURO 2016 en France, le Portugal emmené par un certain Cristiano Ronaldo. Il faut bien entendu y ajouter la Russie, au titre de pays organisateur, qui se teste, un an avant "sa" Coupe du Monde.

Julian Draxler a été promu capitaine de l'Allemagne
Julian Draxler a été promu capitaine de l'Allemagne©Getty Images

LES ENGAGÉS

  • Allemagne (championne du monde)
  • Portugal (champion d'Europe)
  • Russie (pays organisateur)
  • Australie (championne d'Asie)
  • Cameroun (champion d'Afrique)
  • Chili (champion d'Amérique du Sud)
  • Mexique (champion d'Amérique du Nord)
  • Nouvelle-Zélande (champion d'Océanie)

LE PALMARÈS

Les Brésil, un tenant du titre absent
Les Brésil, un tenant du titre absent©Getty Images
  • 1992 : Argentine
  • 1995 : Danemark
  • 1997 : Brésil
  • 1999 : Mexique
  • 2001 : France
  • 2003 : France
  • 2005 : Brésil
  • 2009 : Brésil
  • 2013 : Brésil
  • Le Mexique est le seul engagé à avoir déjà remporté la compétition. C'était à domicile face au Brésil il y a près de 20 ans.
  • Si une équipe européenne venait à s'imposer, elle prendrait la suite de la France (seule autre équipe à avoir gagné plus d'une fois) et du Danemark.
Ronaldinho figure parmi les meilleurs buteurs
Ronaldinho figure parmi les meilleurs buteurs©Heineken

MEILLEURS BUTEURS

1. Cuauthémoc Blanco (Mexique) et Ronaldinho (Brésil), 9 buts
3. Fernando Torres (Espagne), 8
4. Adriano et Romario (Brésil), 7
6. Marzouk Al-Otaibi (Arabie Saoudite) et David Villa (Espagne), 6

LA FORMULE

Deux groupes. Les deux premiers se qualifient en demi-finales et les deux vainqueurs s'affrontent en finale. Les deux vaincus jouent la petite finale pour la médaille de bronze.

LE CALENDRIER

Samedi 17 juin
17 heures, Stade de Saint-Pétersbourg, Saint-Pétersbourg
Groupe A : Russie 2-0 Nouvelle-Zélande

L'Arena Kazan
L'Arena Kazan©Getty Images

Dimanche 18 juin
17 heures, Kazan Arena, Kazan
Groupe A : Portugal - Mexique
20 heures, stade du Spartak, Moscou
Groupe B : Cameroun - Chili

Lundi 19 juin
17 heures, stade Ficht, Sotchi
Groupe B : Australie - Allemagne

Mercredi 21 juin
17 heures, Stade du Spartak, Moscou
Groupe A : Russie - Portugal
20 heures, stade Ficht, Sotchi
Groupe A : Mexique - Nouvelle-Zélande

Le stade de Saint-Pétersbourg
Le stade de Saint-Pétersbourg©Getty Images

Jeudi 22 juin
17 heures, Stade de Saint-Pétersbourg, Saint-Pétersbourg
Groupe B : Cameroun - Australie
20 heures, Kazan Arena, Kazan
Groupe B : Allemagne - Chili (21h)

Samedi 24 juin
17 heures, Kazan Arena, Kazan
Groupe A : Mexique - Russie
17 heures, Stade de Saint-Pétersbourg, Saint-Pétersbourg
Groupe A : Nouvelle-Zélande - Portugal

Dimanche 25 juin
17 heures, stade Ficht, Sotchi
Groupe B : Allemagne - Cameroun
17 heures, Stade du Spartak, Moscou
Groupe B : Chili - Australie

Demi-finales : mercredi 28 et jeudi 29 juin (20 heures)

Match pour la 3e place : dimanche 2 juillet (14 heures)

Finale : dimanche 2 juillet (20 heures)

Cristiano Ronaldo va tenter de remporter un troisième titre en deux mois après la Liga et la Champions League
Cristiano Ronaldo va tenter de remporter un troisième titre en deux mois après la Liga et la Champions League©AFP/Getty Images

Les clubs de Champions League représentés en Russie

Porto : Andre Silva, José Sá, Danilo (POR), Miguel Layún, Hector Herrera, Jesús Corona (MEX)
Sporting Lisbonne : Rui Patrício, William Carvalho, Gelson Martins, Beto, Adrien Silva (POR)
Leverkusen
:
Benjamin Henrichs, Bernd Leno, Julian Brandt (ALL), Charles Aránguiz (CHI), Javier Hernández (MEX)
Benfica : Nélson Semedo, Pizzi, Eliseu (POR), Raúl Jiménez (MEX)
Rostov : Dmitry Poloz, Aleksandr Bukharov, Fedor Kudryashov, Aleksandr Erokhin (RUS)
Real Madrid : Pepe, Cristiano Ronaldo (POR)
CSKA Moscou : Igor Akinfeev, Aleksandr Golovin (RUS)
PSV : Héctor Moreno, Andrés Guardado (MEX)
Paris Saint-Germain
: Kevin Trapp, Julian Draxler (ALL)
AS Monaco
: João Moutinho, Bernardo Silva (POR)
Bayern Munich : Joshua Kimmich (ALL), Arturo Vidal (CHI)
Arsenal : Shkodran Mustafi (ALL), Alexis Sánchez (CHI)
Borussia Dortmund : Matthias Ginter (ALL), Raphael Guerreiro (POR)
Manchester City : Leroy Sané (ALL), Claudio Bravo (CHI)
Barcelone : Marc-Andre ter Stegen (ALL), André Gomes (POR)
Beşiktaş : Ricardo Quaresma (POR), Vincent Aboubakar (CAM)
Celtic
: Tommy Rogic (AUS)
Borussia Mönchengladbach : Lars Stindl (ALL)

VOIR AUSSI...

Doublé de Ronaldo en Lettonie
Doublé de Ronaldo en Lettonie
Revoir tous les buts de l'UEFA EURO 2016
Revoir tous les buts de l'UEFA EURO 2016
UEFA EURO 2016, l'équipe du tournoi
UEFA EURO 2016, l'équipe du tournoi
Revoir le Portugal après la victoire en France
Revoir le Portugal après la victoire en France
Haut