Monaco bute aussi sur la Juventus

Le doublé de Gonzalo Higuain entrouvre la porte d'une deuxième finale en trois ans à une Juventus que Monaco n'a pu faire vaciller.

L'AS Monaco devra très certainement réaliser sa meilleure prestation de la saison, mardi prochain au Juventus Stadium, pour espérer voir sa deuxième finale d'UEFA Champions League. Impuissants sur leur pelouse, les leaders de la Ligue 1 ont dû s'incliner sur un doublé de l'attaquant international argentin Gonzalo Higuaín.

©Getty Images


Privés de ballons, les joueurs de Leonardo Jardim avaient besoin d'un gros quart d'heure pour entrer dans la rencontre et se créer leurs premières occasions par l'intérmédiaire de l'inévitable Kylian Mbappé, qui butait à deux reprises, d'abord de la tête (7e) puis d'une reprise du pied droit (16e), sur le légendaire Gianluigi Buffon.

Mais alors que le danger semblait écarté au cours d'une première période qui tournait lentement à l'avantage des joueurs princiers, à l'image d'une nouvelle tête de Radamel Falcao qui fuyait de peu le cadre (19e), l'ASM allait finalement se faire surprendre sur un contre parfaitement négocié : Parti sur son côté droit, Dani Alves remisait plein axe pour Gonzalo Higuaín qui croisait parfaitement sa frappe sans contrôle depuis l'entrée de la surface et ouvrait la marque (0-1 29e).

Un temps sonnés, les Azuréens avaient besoin de la pause pour remettre leurs idées en place et se lancaient à l'offensive dès le coup d'envoi de la deuxième période. Sur une récupération haute de Bernardo Silva, Radamel Falcao était alerté dans la surface mais, au contact d'un défenseur, ne pouvait appuyer sa frappe (47e).

Contrariés par un pressing tout terrain des Italiens, les hommes du Rocher allaient ensuite chercher la solution sans jamais la trouver. Regroupée et organisée, la défense transalpine n'allait pas céder le moindre espace sur le pré. Avant de piquer ! Sur une relance mal gérée par Tiemoué Bakayoko, Paulo Dybala, omniprésent, récupérait et transmettait sur la droite à Daniel Alves qui adressait un caviar à Higuaín, oublié seul au second poteau, pour le doublé (59e).

Après la sortie de son double-buteur, le champion d'Italie se recroquevillait  pour conserver son avantage. Monaco a essayé mais n'est pas parvenu à inquiéter Buffon, qui reste invaincu dans la compétition depuis 620 minutes.

EN IMAGES...

©AFP/Getty Images
©Getty Images
©Getty Images
©Getty Images
©Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©Getty Images
©AFP/Getty Images
©Getty Images
©Getty Images
©Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©Getty Images


Haut