L'Histoire du côté de la Juve

Monaco, éliminé à deux reprises en autant de duels face à la Juve, espère devenir le premier club français à sortir la Vieille Dame d'une compétition européenne.

Monaco et la Juve se croisaient déjà en demies de l'édition 1997/98
Monaco et la Juve se croisaient déjà en demies de l'édition 1997/98 ©Getty Images

L'AS Monaco, éliminée à deux reprises en autant de duels face à la Juventus en UEFA Champions League, espère devenir le premier club français à sortir la Juventus d'une compétition européenne en 11 tentatives.

• Lors de l'une de ses trois demi-finales d'UEFA Champions League, Monaco a déjà rencontré le club de Turin et s'inclinait malgré une victoire à domicile au match retour.

• Monaco vise la deuxième finale de son Histoire, après avoir joué celle de l'édition 2003/04, année de sa dernière apparition en demies. La Juventus faisait partie du dernier carré il y a deux saisons, avant de s'incliner en finale face au FC Barcelone. La Vieille Dame court après sa neuvième finale de C1.

Antécédents
• La Juventus l’avait emporté 6-4 sur l'ensemble des deux matches en 1997/98, avant de s’incliner face au Real Madrid CF en finale. À l’aller, les hommes de Marcello Lippi avaient gagné 4-1 au Stadio Delle Alpi, dont un coup du chapeau d’Alessandro Del Piero (avec deux penalties) et un but de Zinédine Zidane.

• Les joueurs de Jean Tigana l'avaient emporté 3-2 au retour. Parmi les buteurs, Thierry Henry, transféré la saison suivante à la Juventus, où il restait huit mois.

• Les équipes alignées au Stade Louis II le 15 avril 1998 :
Monaco : Barthez, Diawara, Djetou, Christanval, Léonard (Sagnol 65e), Martin, Benarbia, Collins, Ikpeba (Spehar 69e), Trezeguet, Henry.
Juventus : Peruzzi, Torricelli, Birindelli, Iuliano, Dimas, Conte, Tacchinardi, Zidane (Pecchia 59e), Pessotto, Del Piero, Inzaghi (Amoruso 5 ; Davids 71e).

• La Juve de Massimiliano Allegri a également éliminé le Monaco de Leonardo Jardím en quarts de finale 2014/15, Arturo Vidal inscrivant l'unique but de la double confrontation du point de penalty à la 57e minute du match aller à Turin.

• Les équipes alignées pour le 0-0 au Stade Louis II le 22 avril 2015 :
Monaco : Subašić, Raggi, Fabinho, Abdennour, Kurzawa, João Moutinho, Bernardo Silva, Kondogbia, Toulalan (Berbatov 46e), Carrasco (Carvalho 87e), Martial (Germain 76e).
Juventus : Buffon, Lichtsteiner, Barzagli, Bonucci, Chiellini, Evra (Padoin 89e), Marchisio, Pirlo, Vidal (Pereyra 77e), Morata (Llorente 69e), Tévez.

Repères

Monaco
• Monaco dispute ici sa quatrième demi-finale de Coupe d'Europe, sa première depuis 2004 et une victoire 5-3 sur l'ensemble des deux matches face au Chelsea FC (3-1 dom., 2-2 ext.).

• Monaco ne s'est jamais imposé hors de ses bases en demi-finale de C1 (1 n., 2 d.). Les Monégasques s'inclinaient 3-0 chez l'AC Milan en match unique en 1993/94 et 4-1 sur la pelouse de la Juventus en 1997/98, avant le nul 2-2 à Chelsea en 2003/04.

• Mais le club de Rocher a remporté ses deux demi-finales de C1 disputées à domicile.

• Les demi-finales de Monaco :
1993/94 AC Milan élim. 0-3 (0-3 ext.)
1997/98 Juventus élim. 4-6 (1-4 ext., 3-2 dom.)
2003/04 Chelsea FC qual. 5-3 (3-1 dom., 2-2 ext.)

• La formation de Jardím a remporté six de ses sept matches disputés à domicile en UEFA Champions League 2016/17, le seul faux pas remontant à un nul 1-1 contre le Bayer 04 Leverkusen en phase de groupes. Les Monégasques ont inscrit 16 buts lors de ces sept rencontres.

• Monaco a marqué dans 13 de ses 14 matches dans la compétition cette saison, la seule exception étant un revers 3-0 à Leverkusen en sixième journée des groupes.

• Le club de Ligue 1 a remporté trois de ses six matches à domicile face à des clubs italiens (deux nuls). L'unique défaite face à un visiteur transalpin remonte au 1er tour retour de la Coupe des champions 1963/64 et un revers 3-1 contre le FC Internazionale Milano, vainqueur 4-1 sur l'ensemble des deux matches.

• Monaco en matches aller-retour face à des clubs italiens : 1 v., 5 d. (sans compter le match sec contre le Milan en 1994). Son unique succès fut enregistré face à l'AS Roma en quarts de finale de Coupe des vainqueurs de coupe européenne 1991/92 (tot. 1-0). Le 0-0 ramené de Rome cette même saison et la seule rencontre disputée par Monaco en Italie qui ne s'est pas soldée par une défaite (0 v., 1 n., 6 d., 2 bp., 14 bc.).

• En plus de ces défaites en UEFA Champions League face à la Juve et à l'AC Milan, Monaco chutait également face à l'Inter en demi-finales de Coupe UEFA 1996/97 (1-3 ext., 1-0 dom.) et l'UC Sampdoria en demi-finales de Coupe des vainqueurs de coupe européenne 1989/90 (2-2 dom., 0-2 ext.).

Juventus
• La Juve dispute seulement sa deuxième demi-finale d'UEFA Champions League depuis 2003, et sa deuxième en trois ans – en 2014/15, la Vieille Dame dominait le Real Madrid 3-2 sur l'ensemble des deux matches (2-1 dom., 1-1 ext.).

• Le bilan de la Juventus en demi-finales de C1 est de 8 qualifications et 3 éliminations :
1967/68 SL Benfica élim. 0-3 (0-2 ext., 0-1 dom.)
1972/73 Derby County AFC qualif. 3-1 (3-1 dom., 0-0 ext.)
1977/78 Club Brugge KV élim. 1-2 (1-0 dom., 0-2 ext.)
1982/83 Widzew Łódź qualif. 4-2 (2-0 dom., 2-2 ext.)
1984/85 FC Girondins de Bordeaux qualif. 3-2 (3-0 dom., 0-2 ext.)
1995/96 FC Nantes qualif. 4-3 (2-0 dom., 2-3 ext.)
1996/97 AFC Ajax qualif. 6-2 (2-1 ext., 4-1 dom.)
1997/98 AS Monaco FC qualif. 6-4 (4-1 dom., 2-3 ext.)
1998/99 Manchester United FC élim. 3-4 (1-1 ext., 2-3 dom.)
2002/03 Real Madrid CF qualif. 4-3 (1-2 ext., 3-1 dom.)
2014/15 Real Madrid CF qualif. 3-2 (2-1 dom., 1-1 ext.)

• Bilan de la Juve à l'extérieur en demi-finale : 1 v., 4 n., 6. – l'unique victoire des Bianconeri était chez l'Ajax en 1996/97 (2-1).

• La Juve a remporté son match à domicile lors de neuf de ses 11 demi-finales de C1 (9 v., 2 d.).

• La Juve n'a toujours pas encaissé le moindre but en quatre matches à élimination directe dans la compétition cette saison.

• La Juventus a remporté quatre (un nul) de ces cinq déplacements dans la compétition cette saison. Elle a gardé sa cage inviolée à quatre reprises hors de ses bases, dont lors du 0-0 chez le FC Barcelona en quarts de finale retour, pour un but encaissé et dix buts marqués. La Juve a égalé le plus large victoire à l'extérieur de son Histoire en UEFA Champions League en aller gagner 4-0 chez le GNK Dinamo Zagreb en deuxième journée de la phase de groupes.

• La formation d'Allegri s'est déjà imposée en France cette saison, 1-0 sur la pelouse de l'Olympique Lyonnais lors de la troisième journée des groupes grâce à un but signé Juan Cuadrado. Le match à Turin se terminait sur un nul 1-1.

• La Juve reste sur six matches sans défaite face à des clubs français, depuis un revers 2-0 à Bordeaux en phase de groupes 2009/10. Quatre victoires et deux nuls pour les Italiens depuis ce match en Gironde.

• Bilan de la Juve chez des clubs français en compétitions européennes : 3v., 3 n., 5 d. ; une défaite lors de leurs cinq dernières visites.

• Les Italiens ont remporté leurs 11 confrontations aller-retour face à des clubs de Ligue 1.

• La Juventus a remporté quatre demies face à des clubs français en compétitions UEFA. En plus de leur succès face à Monaco en 1998, elle dominait Nantes à ce stade de la compétition en UEFA Champions League 1995/96 (2-0 dom., 2-3 ext.), Bordeaux en C1 1984/85 (3-0 dom., 0-2 ext.) et le Paris Saint-Germain en Coupe UEFA 1992/93 (2-1 dom., 1-0 ext.).

• Les Bianconeri restent sur 22 matches (13 v., 9 n.) sans défaite à domicile en compétitions UEFA, depuis un revers 2-0 contre le FC Bayern München en avril 2013.

On se connaît ?
• Allegri vivait sa première rencontre en tant qu'entraîneur en compétition UEFA face à un club de Ligue 1 – une victoire 2-0 à domicile contre l'AJ Auxerre avec l'AC Milan en phase de groupes d'UEFA Champions League 2010/11. Milan s'imposait aussi 2-0 en France.

• Morgan De Sanctis disputait trois matches de Serie A pour la Juventus entre 1997 et 1999. Il porta aussi les couleurs de l'Udinese Calcio, la Roma et le SSC Napoli.

• Andrea Raggi débutait sa carrière en quatrième division italienne, au Carrarese Calcio, équipe dont le gardien de la Juventus Gianluigi Buffon est fan et était le propriétaire entre 2012 et 2015. En Serie A, Raggi a évolué pour les US Città di Palermo, Sampdoria, Bologna FC et AS Bari.

• Raggi et Kamil Glik jouaient pour Bari en 2010/11, arrivant au club pour pallier le départ de Leonardo Bonucci à la Juve.

• Glik rejoignait le voisin de la Juventus, le Torino FC, à l'été 2011, disputant neuf derbys de Turin (huit en Serie A et un en Coppa Italia). Il perdait huit de ses rencontres, mais aidait le Torino à s'imposer 2-1 le 26 avril 2015.

• Ont évolué en France:
Miralem Pjanić, FC Metz 2006–08, Olympique Lyonnais 2008–11
Mario Lemina, FC Lorient 2010–13, Olympique de Marseille 2013–15
Medhi Benatia, Tours FC 2006/07, FC Lorient 2007/08, Clermont Foot 63 2008–10
Stephan Lichtsteiner, LOSC Lille, 2005–08

• Anciens coéquipiers en club :
Morgan De Sanctis & Miralem Pjanić (AS Roma 2013–16)
Andrea Raggi & Claudio Marchisio (Empoli FC 2007/08)
Radamel Falcao & Gonzalo Higuaín (CA River Plate 2005–07)
Benjamin Mendy & Mario Lemina (Olympique Marseille 2013–15)
Falcao & Alex Sandro (FC Porto) 2011
João Moutinho & Alex Sandro (FC Porto 2011–13)
Fabinho & Gonzalo Higuaín (Real Madrid CF 2012/13)

• Coéquipiers en sélection :
Falcao et Juan Cuadrado (Colombie)
Nabil Dirar et Medhi Benatia (Maroc)
Danijel Subašić et Mario Mandžukić, Marko Pjaca (Croatie)
Dani Alves et Fabinho (Brésil)

• Vainqueurs de la Coupe du Monde 1998 avec la France, David Trezeguet, Lilian Thuram et Thierry Henry ont représenté les deux clubs, tout comme Patrice Evra. Leur coéquipier Didier Deschamps a lui entraîné les deux clubs et fut champion d'Europe avec la Juventus.

Autour du match

Monaco
• Fabinho est de retour après un match de suspension.

• Monaco reste sur 13 victoires à Louis II.

• Monaco a remporté 13 de ses 15 derniers matches. Ses deux défaites : contre Paris en finale de la Coupe de la Ligue (4-1 le 1er avril), 5-0 en demi-finale de la Coupe de France le 26 avril.

• Kylian Mbappé : 18 buts sur ses 18 derniers matches pour Monaco.

• Monaco a remporté les 13 matches à domicile dans lesquels Radamel Falcao a marqué cette saison.

• Les joueurs de Jardim n'ont pas fait match nul à domicile depuis septembre.

• La défaite 5-0 a mis un terme à une série de 29 matches au cours desquels Monaco a marqué.

Juventus
• Sami Khedira est suspendu à l'aller.

• La Juventus n'a perdu qu'un seul de ses 22 derniers matches (17 victoires).

• La Juve n'a gagné que deux de ses sept derniers matches à l'extérieur.

• Le nul 2-2 à l'Atalanta, vendredi, a mis un terme à une série de cinq matches successifs sans prendre de but.

• Onze joueurs différents de la Juventus ont marqué en UEFA Champions League cette saison.

• La Juventus a remporté ses 33 derniers matches à domicile en Serie A.

• Vainqueur des deux dernières Coppa Italia, la Vieille Dame affrontera la SS Lazio en finale le 2 juin ou le 17 mai, si la Juventus joue la finale de la Champions League.

• Marko Pjaca (genou) est absent pour le reste de la saison. Il s'est blessé avec la Croatie en mars.

• Le 21 avril, la Juventus a recruté le milieu de terrain uruguayen Rodrigo Bentancur, 19 ans, de Boca Juniors, jusqu'en 2022 (indemnité : 9,5 M€)

• Dybala a prolongé son contrat jusqu'en juin 2022, le 13 avril.

Haut