De Diego Costa à Dugarry : 10 prêts à succès

La rédaction d'UEFA.com recense dix prêts hivernaux à succès depuis 1998.

©Getty Images

1. Diego Costa (Atlético Madrid >> Rayo Vallecano, 2012)
De retour d'une blessure au genou, le Brésilien de naissance a retrouvé du temps de jeu dans la banlieue de Madrid. Il inscrivait 10 buts en 16 matches, synonymes de maintien dans l'élite espagnole. Costa est ensuite retournée à l'Atlético pour franchir de nouveaux paliers.

LdC, les transferts

Dix transferts gratuits qui ont rapporté gros
Dix transferts gratuits qui ont rapporté gros

2. Nikola Žigić (Valencia >> Racing Club, 2009)
La relégation n'était pas loin lorsque le club de Santander venait taper à la porte de Valence pour obtenir les services d'un joueur peut utiliser, Žigić, qui avait fait le chemin inverse 18 mois plus tôt. Aux côtés de Pedro Munitis, le grand attaquant retrouvait instantanément ses repères et inscrivait 13 buts en 19 matchs, écartant toute menace de descente.

3. Jürgen Klinsmann (Sampdoria >> Tottenham, 1998)
À 33 ans, l'attaquant allemand inscrivait 9 buts en 15 matches, dont quatre face à Wimbledon lors d'une victoire cruciale six buts à deux. Le club du nord de Londres, grâce à son attaquant miracle, pouvait rester dans l'élite anglaise et le joueur prendre une retraite en partant sur un exploit.

4. Márcio Nobre (Cruzeiro >> Fenerbahçe, 2004)
Dès son premier match, Nobre trouvait le chemin des filets contre Galatasaray. Ce n'était que le premier des 12 buts qu'il allait inscrire en 18 matches sous le maillot des Canaries qui allaient remporter le titre de champion. Sans surprise, il allait être engagé ferme. 13 ans plus tard, l'attaquant brésilien obtenait la nationalité turque. Il joue aujourd'hui pour le club de troisième division de l'Erzurumspor.

Les plus beaux coups du mercato d’hiver

5. Robbie Keane (Tottenham >> Celtic, 2010)
Le Celtic comptait 10 points de retard sur les Rangers, dans le championnat d'Écosse, avant l'arrivée de Keane. Ce fan de la première heure des Hoops inscrivait 16 buts en 19 matchs et il était nommé joueur de l'année par son club.

6. Edgar Davids (Juventus >> Barcelone, 2004)
Le Pitbull a réussi de grandes choses en quelques mois en Catalogne. Lorsqu'il est arrivé, Barcelone stagnait en milieu de tableau, et à la fin de la saison, il occupait la deuxième place, derrière Valence. Davids est souvent présenté comme le catalyseur de la domination que Barcelone allait exercer par la suite.

Alvaro Recoba sous le maillot de l'Inter
Alvaro Recoba sous le maillot de l'Inter©Getty Images

7. Andrea Pirlo (Inter >> Brescia, 2001)
Pirlo se découvrait un nouveau poste aux côtés Roberto Baggio et Josep Guardiola à Brescia, celui de meneur de jeu, placé en retrait sur le terrain. Cette renaissance n'échappait pas à l'AC Milan qui allait l'engager rapidement et l'amener au plus haut niveau.

8. Álvaro Recoba (Inter >> Venezia, 1999)
Le joueur uruguayen avait 22 ans et connaissait des difficultés pour s'adapter à l'Italie lorsqu'il signait au club de Venise. Avec 11 buts inscrits en 19 matchs, son talent pouvait éclore. Venise restait dans l'élite grâce à lui.

9. Daniel Sturridge (Chelsea >> Bolton, 2011)
Il rejoignait Bolton après avoir en vain cherché le chemin des filets en 13 entrées en tant que remplaçant pour Chelsea, la saison précédente. Transformé, le joueur marquait à huit reprises en douze sorties alors que Bolton se sauvait brillamment.

10. Christophe Dugarry (Bordeaux >> Birmingham City, 2003)
Avec ce passage à Birmingham, le champion du monde français, aujourd'hui consultant de luxe dans les médias de son pays, a gagné sa place au panthéon du club. Il ne dispute que 31 matches pour les Blues, mais ses cinq buts sur les quatre derniers ont fait de lui un héros du maintien.

Christophe Dugarry sous le maillot de Birmingham
Christophe Dugarry sous le maillot de Birmingham©Getty Images
Haut