Wayne Rooney en MLS : tout savoir sur la légende anglaise

Cristiano Ronaldo l'appelle le Pitbull ; UEFA.com rend hommage à Wayne Ronney, qui prend la direction des États-Unis.

©Getty Images

Première expérience à l'étranger pour Wayne Rooney à l'âge de 32 ans : l'ancien joueur de Manchester United s'est engagé avec le DC United. UEFA.com souhaite un bon voyage à l'ancien international anglais.

Ce qu'ils disent
"Il est, tout d'abord, une personne fantastique, j'ai eu la chance d'apprendre à la connaître. Le joueur, il n'existe pas assez de mots. C'est le joueur parfait – tout le monde sait ce qu'il peut faire, ce qu'il a fait et ce qu'il fait actuellement."
Zlatan Ibrahimović, son coéquipier à United

"Il était si puissant que je le surnommais "le Pitbull". C'était un équipier fantastique qui marquait aussi des buts. Il m'a beaucoup aidé, ça me manque de jouer avec lui. Pour le futur ? Personne ne peut le dire, nous rejouerons ensemble un jour."
Cristiano Ronaldo, son ancien coéquipier à United

Sir Alex Ferguson et Wayne Rooney
Sir Alex Ferguson et Wayne Rooney©Getty Images

"J'ai toujours pensé que les grands joueurs pouvaient jouer à toutes les époques. Bobby Charlton aurait été un grand joueur aujourd'hui, Wayne Rooney l'aurait été à son époque."
Sir Alex Ferguson, son ancien manager à United

"Ce qu'il pouvait faire quand il était plus jeune...C'était un footballeur de rue un peu ancienne école qui aurait pu jouer à tous les postes. Il aimait ce jeu, c'est toujours le cas, il n'a pas beaucoup changé."
David Moyes, former Everton and United manager

Ses statistiques (au mardi 29 novembre 2016)
Niveau international : 106 sélections, 53 buts
Compétitions de clubs de l'UEFA : 106 matches, 40 buts
Compétitions nationales : 571 matches, 241 buts

Wayne Rooney avec Everton
Wayne Rooney avec Everton©Getty Images

Ses faits d'armes
Avec Everton
• Il a marqué son premier but en championnat pour sa 9e apparition, le 19 octobre 2002. Une frappe de 30 mètres qui battait le portier d'Arsenal, David Seaman, et qui lui offrait alors le titre de plus jeune buteur de l'histoire de la Premier League (16 ans et 360 jours), record depuis battu.

• Cette frappe décochée à la 90e minute donnait la victoire 2-1 à Everton et mettait fin à la série des Gunners, invaincus depuis 30 matches avant cette rencontre. Quelle entrée en matière!

• Son talent prodigieux a vite explosé, il avait empilé 114 buts en 29 matches chez les U10 avec les Toffees, dont un retourné lors d'une victoire 12-2 contre Manchester United.

Avec United
• Pour son premier match d'UEFA Champions League, quelques semaines après son transfert d'un montant de 30 millions d'euros, Wayne Rooney devient le plus jeune joueur à inscrire un triplé dans la compétition, c'était lors d'une victoire 6-2 contre Fenerbahçe le 28 septembre 2004.

• Rooney a remporté dix trophées majeurs avec United, dont une UEFA Champions League en 2008 au terme d'une finale contre Chelsea qui l'a vu jouer arrière gauche puis être remplacé avant la séance de tirs au but dominée par ses coéquipiers.

• En 2011, le n° 10 a marqué en finale, mais son club s'est incliné contre le FC Barcelone (1-3). Sa dernière finale en club s'est mieux finie, avec une victoire en FA Cup contre Crystal Palace, au mois de mai dernier, et le trophée d'homme du match.

• Il a toujours été un calvaire pour Manchester City et détient d'ailleurs le record du nombre de buts marqués dans un derby (11), le plus mémorable restant son retourné de février 2011 propulsé dans la lucarne de Joe Hart.

En sélection anglaise
• Capé pour la première fois en février 2003, il explose à l'UEFA EURO 2004 avec deux doublés consécutifs lors de la phase de groupes, contre la Suisse puis la Croatie. Alors âgé de 18 ans, il devenait le plus jeune buteur dans une phase finale de Championnat d'Europe.

• Blessé au métatarse en quart de finale contre le Portugal, il assistait à la défaite de son équipe qui manquait les demi-finales, comme lors de la Coupe du Monde FIFA 2006 (encore contre le Portugal) et de l'UEFA EURO 2012 (défaite contre l'Italie).

• Après la retraite internationale de Steven Gerrard, il est nommé capitaine des Trois Lions par Roy Hodgson après la Coupe du Monde FIFA 2014.

• Il est devenu le neuvième joueur anglais à atteindre le cap des 100 sélections, contre la Slovénie en novembre 2014. Dix mois plus tard, il marquait son 50e but sous ce maillot contre la Suisse et devenait le meilleur buteur de l'histoire des Trois Lions.

Le saviez-vous ?
• Jeune adolescent, Rooney a bien failli délaisser le football pour se consacrer à la boxe et tenter une carrière sur le ring. "Je faisais de la boxe parallèlement au foot", explique-t-il. "Mais j'ai ensuite arrêté la boxe. Heureusement pour moi, ça a été la bonne décision."

• À 14 ans, le joueur "avait perdu le plaisir de jouer". Son coach chez les jeunes à Everton, Colin Harvey, "l'a fait asseoir et lui a redonné l'amour du football", a raconté l'intéressé.

• D'après Rooney, son ancien coéquipier à United Paul Scholes est le meilleur joueur avec qui il ait évolué, tandis que Clarence Seedorf reste l'adversaire qui l'a le plus impressionné.

Wayne Rooney et Sir Alex Ferguson
Wayne Rooney et Sir Alex Ferguson©Getty Images

Ses mots
"[Après avoir signé un triplé pour ses débuts en UEFA Champions League]. C'est une sensation géniale de marquer et de marquer sous ce maillot. Je suis ravi et je suis certain que d'autres buts vont suivre."

"Si j'avais 25 ou 26 ans, et qu'on m'expliquait que je dois jouer milieu axial ou milieu offensif, je rechignerais à joueur à ces postes-là, c'est évident. Mais je suis arrivé à un stade où ces rôles me correspondent davantage. Je pense que jouer en 10 est fait pour moi."

"J'aime le football. C'est un sport dans lequel il y a des hauts et des bas. Pourtant je me lève chaque matin en sachant que j'aime ce que je fais. Je ne peux imaginer ma vie sans le football."

"Les conflits sont omniprésents dans le football : dans le vestiaire, entre joueurs et staff, entre joueurs et des tas de gens. Il y en a toujours et ça peut être très dur parfois."

Haut